CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Les Grands Feux Loto-Québec (GFLQ) souffleront sur leurs 25 bougies au-dessus du fleuve Saint-Laurent entre Lévis et Québec, du 31 juillet au 24 août prochains. Au menu : six soirées festives mettant de l’avant la danse et la pyrotechnie, le tout inspiré par six lieux emblématiques de films cultes. La programmation complète a été dévoilée, le 23 mai dernier.

C’est sous le thème Voyez, rêvez et dansez que les GFLQ célèbreront leur 25e année d’existence les mercredis 31 juillet, 7, 14 et 21 août ainsi que les samedis 17 et 24 août prochains.

Dans le même sens que le virage entrepris en 2017, les spectateurs auront l’opportunité de participer au spectacle en festoyant sur le quai Paquet dès 18h où ambiance, nourriture et consommation seront au rendez-vous. Dès 21h, le spectacle débutera avec des prestations de danse supervisées par Nicolas Bégin de l’entreprise Hit The Floor et la musique assurée par Sébastien Potvin (Miss Barbada). À 22h, les spectateurs pourront observer les feux d’artifice thématiques au-dessus du fleuve Saint-Laurent.

La nouvelle directrice générale des GFLQ, Isabelle Roy, a assuré que l’événement sera à la hauteur des attentes et qu’il se traduira par un partage de joie auprès des spectateurs. «C’est avec la promesse de faire voir, rêver et danser que je convie la population aux six événements de cet été», s’est-elle prononcée en faisant référence à la thématique de la 25e édition.

Une programmation digne de grands films

Cette année, Ghislain Turcotte, président de l’entreprise MATIÈRS, a pris les rênes de la direction artistique. Son objectif avec ce concept est d’abord de faire vivre de nouvelles sensations et faire voyager les spectateurs. «Faire vivre une expérience et plonger les gens au cœur d’un univers [] les films font un peu ça. C’est d’être assis dans une salle de cinéma et, tout à coup, on est transporté dans un lieu mythique, fictif ou réel», a expliqué M. Turcotte.

Danse au Roxbury ouvrira le bal des GFLQ, le 31 juillet. Avec ses danses inspirées des années 90, les GFLQ veulent inviter les spectateurs au célèbre club de nuit Le Roxbury du film Une nuit au Roxbury.

Il sera suivi de Rendez-vous au Jack Rabbit, le 7 août, où le swing et le twist seront à l’honneur. Au cœur des années 50, ce lieu a été connu grâce au film Fiction pulpeuse.

Royal grand ballroom ouvrira les portes de sa grande salle de bal avec ses habits chics et sa danse sociale, le 14 août. Cette soirée aura des airs de Casino Royal mettant en vedette le personnage James Bond.

Une soirée électro sera au menu, le 17 août, inspirée du film Le 5e élément. Entre ciel et terre invitera les spectateurs dans un voyage cosmique à travers les étoiles.

Ballade à Flagston amènera les gens au milieu du Far West, le 21 août. Inspiré par le film Il était une fois dans l’Ouest, la musique et la danse country seront au menu.

Les fabuleux destins seront le thème de clôture des GFLQ. Les danseurs danseront le java musette et la valse musette au beau milieu des rues de Paris. Aux saveurs du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulin, les GFLQ se termineront le 24 août.

Quelques nouveautés

Cette année, l’organisation a mis en place une nouvelle offre sur le quai Paquet, la zone sièges réservés. En effet, 100 places privilèges seront mises à la disposition des spectateurs. Ces nouveaux sièges permettront une meilleure vue sur les feux en ajoutant un confort supplémentaire. Elles seront en vente dès le 31 mai sur le site Internet des GFLQ.

De plus, associés avec la Société des traversiers du Québec, les GFLQ offriront une expérience sur l’eau pour les spectateurs intéressés. Ceux-ci pourront admirer le spectacle directement sur le traversier.

Pour plus d’information sur la programmation, vous pouvez consulter le www.lesgrandsfeux.com.

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

La Ville en a assez des retards dans la collecte de déchets

Bien au fait des longs retards quant à la collecte de déchets domestiques sur son territoire, la Ville de Lévis a pris action en officialisant son mécontentement par voie de communiqué, le 16 août dernier. Jusqu’à maintenant le fournisseur responsable de la collecte, Sani-Terre Environnement, a reçu plus de 16 000 $ en amendes par la Ville.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.