CRÉDIT : COURTOISIE

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

«Beaucoup plus qu’un projet immobilier, Umano c’est une nouvelle conception de l’occupation du territoire, avec une trame urbaine et architecturale moderne dans un secteur recherché», a d’emblée lancé Stephen Boutin, dont l’équipe planche depuis plusieurs années sur ce milieu où il sera possible de vivre, de travailler, de s’amuser et de faire des emplettes.

Ce dernier s’est d’ailleurs entouré d’une trentaine de partenaires, comme Les Habitations du Golf, Groupe immobilier Brochu, D.S.B.D inc., Logis SLM inc. et Groupe Château Bellevue. Il est prévu, pour favoriser la mixité des usages et des clientèles, que chacun construise un ou des bâtiments à vocation particulière et offrant différents niveaux de services.

Appartements, coopératives, condominiums, maisons de ville et même une résidence de type évolutive pour aînés autonomes et en perte d’autonomie verront le jour. «En termes de gabarit et de gamme de prix, il y en aura pour tous les goûts, pour tous les âges, pour toutes les bourses», a précisé M. Boutin. 

Une mini-ville au centre-ville

C’est en effet un pôle résidentiel et commercial qui verra le jour dans le secteur Desjardins et qui contribuera, comme l’espère le promoteur, à opérer un changement de visage au centre-ville de Lévis. Situé derrière le golf de Lévis, à proximité des grands axes routiers que sont l’autoroute 20 et les boulevards Guillaume-Couture et Alphonse-Desjardins, l’existence d’Umano reposera sur la proximité des services et des espaces verts.  

Avec 69 000 m2 réservés au commercial, ce sont 1 200 travailleurs qui pourront trouver leur compte dans le quartier, aux côtés des familles, des étudiants, des professionnels et des aînés. Le promoteur a également fait part de sa volonté de naturalité, d’où la présence d’espaces de vie naturels en quantité, de trois parcs thématiques accessibles au grand public, d’un jardin communautaire et d’un réseau de sentiers de 11 km destiné à encourager le transport actif et les saines habitudes de vie. Pour ce faire, on estime que 90 % des stationnements seront souterrains. De plus, une esplanade publique et un pavillon événementiel feront office de lieux de rencontre, d’expositions, de spectacles ou de marchés publics. La réalisation de l’esplanade devrait débuter en 2020.

Un chantier qui s’élargit

On a également procédé à la coupe de ruban officielle visant à inaugurer le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, était sur place pour témoigner son enthousiasme quant à la concrétisation de ce projet. Il considère ce déploiement de l’un des plus gros projets que la Ville ait connus comme l’inauguration du symbole de la densification et d’un pôle structurant pour le développement.

«Le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire que nous inaugurons aujourd’hui démontre que nos actions pour maintenir l’attractivité de Lévis portent fruit. Le développement routier dans le pôle Desjardins s’inscrit dans le cadre de la densification de nos deux grands pôles urbains et plus largement dans la stratégie de développement résidentielle, industrielle et commerciale de la Ville», a lancé le maire.

Puisque le boulevard Étienne-Dallaire permet désormais d’accéder à la jonction du futur prolongement de la rue Saint-Omer, le maire affirme considérer ce dernier comme la prochaine étape destinée à désengorger Alphonse-Desjardins, en 2019 et 2020. Il a aussi réitéré la volonté du conseil municipal de créer un boulevard urbain et de mettre l’accent sur le transport structurant en commun à partir de 2021.

En raison des négociations toujours en cours, les bannières des entreprises qui occuperont les espaces à bureaux et les locaux commerciaux ne sont toujours pas connues, mais le Groupe CSB prévoit les annoncer au fur et à mesure que des ententes seront conclues.

Au moment d’écrire ces lignes, le coup d’envoi des premiers jalons de ces espaces de vie était lancé et certains édifices sortaient déjà de terre, alors que des investissements de 200 M$ sont prévus pour les constructions débutées dès cette année. 

Les plus lus

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

La Ville en a assez des retards dans la collecte de déchets

Bien au fait des longs retards quant à la collecte de déchets domestiques sur son territoire, la Ville de Lévis a pris action en officialisant son mécontentement par voie de communiqué, le 16 août dernier. Jusqu’à maintenant le fournisseur responsable de la collecte, Sani-Terre Environnement, a reçu plus de 16 000 $ en amendes par la Ville.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

Se payer un rêve de jeunesse pour une bonne cause

Le Pro-Am Gagné-Bergeron est cette joute de hockey où une vingtaine de joueurs amateurs auront l’opportunité de partager la glace avec une vingtaine de joueurs professionnels afin d’amasser des fonds pour Le Pignon Bleu, Leucan, la Fondation Philippe Boucher, la Fondation Maurice Tanguay et la Fondation Simple Plan. L’événement se déroulera au Centre Vidéotron, à Québec, le 8 août prochain. Joël A...

Lévis obtient le financement pour son transport collectif

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.