Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

C’est une enceinte de près de 20 mètres sur 25 dans laquelle les parents n’entrent pas. Au dessus du portail en bois, un nom évocateur en lettres rouges : Lab-Aventure. Derrière les hauts panneaux de bois et de métal, un nouvel univers. Celui des enfants, le leur. Ici, les limites du possible sont repoussées pour laisser libre cours à l’imagination.

Des palettes, des pneus, des bobines et des morceaux de bois n’attendent plus que les projets des enfants pour prendre vie. Un conteneur renferme tout un tas d’objets et de matériaux qui invitent au bricolage et à la création. Et offre un espace abrité. Sur le terrain, il y a aussi un canoë, un piano et un gros tuyau dans lequel rouler. Sans oublier une cabane qui devrait inspirer d’autres constructions.

Inventer son propre jeu

Jouer sans la supervision des parents, à l’extérieur, dans un endroit qui n’est pas organisé par les adultes et avec des enfants de différents âges, c’est à ça que ressemble le concept du jeu libre et permissif sur lequel a été créé le Lab-Aventure par l’entreprise lévisienne d’équipements récréatifs Jambette et le Patro de Lévis.

Devant le constat que les jeunes passent de plus en plus de temps à l’intérieur et utilisent majoritairement des jeux manufacturés conçus pour un âge défini ainsi que des systèmes de divertissement, les concepteurs du projet ont recréé un environnement où chacun peut inventer son propre jeu. Comme lorsque les enfants partaient jouer dehors et pouvait bien aller s’amuser tant qu’ils étaient revenus pour l’heure du souper.

«La liberté» est au cœur du Lab-Aventure qui permet de «retrouver le plaisir de créer avec ce qui traine, développer l’audace et la créativité, mais pas d’une façon structurée», souligne Pascal Brulotte, le directeur général du Patro de Lévis. À peine 15 minutes après l’ouverture des portes, «je vois une cabane qui se construit. Imaginez dans une heure!», observe-t-il.

Développé avec les départements des sciences de l'éducation du campus de l’UQAR à Lévis et l'Université du Québec à Trois-Rivières, ce projet vise aussi à comprendre les principes du jeu libre, tout en cherchant à mieux répondre aux besoins et aux préférences des jeunes. Ainsi, quatre enseignants spécialistes en éducation et en développement de l’enfant mèneront des observations tout l’été afin de documenter les comportements des enfants.

Grandir en prenant des risques

Si l’espace de jeu permet aux enfants de se confronter à un certain niveau de risque, d’apprendre «à se mettre en danger» sur les plans émotionnel et social, c’est pour mieux les laisser se développer et se construire un bagage d’expériences essentielles pour grandir. Toutefois, un animateur sera sur place en tout temps pour veiller à la sécurité des enfants.

«L’animateur a été formé au concept de jeu libre et a appris à ne pas intervenir, explique Pascal Brulotte. Évidemment, s’il y a une notion de dangerosité, l’animateur va savoir jusqu’où attendre avant d’intervenir pour ne pas briser le jeu. Souvent comme adulte, notre dangerosité peut venir vite aujourd’hui!»

Les jeunes qui participent aux camps de jour du Patro pourront profiter du Lab-Aventure tout l’été. À partir du 10 juillet, les mercredis, jeudis et vendredis soirs ainsi que les samedis après-midi, le terrain de jeu sera ouvert gratuitement au public. Une quinzaine d’enfants pourront s’y amuser en même temps et des jeux seront aussi à disposition à l’extérieur.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.

Débat des candidats de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis : le troisième lien au cœur des discussions

Six des sept candidats en lice pour le poste de député dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney (Parti conservateur du Canada), Sébastien Bouchard-Théberge (Bloc québécois), Laurence Harvey (Parti libéral du Canada), Marc Johnston (Parti populaire du Canada), Chamroeun Khuon (Nouveau parti démocratique) et André Voyer (Parti vert du Canada), ont croisé le fer lors d’un débat sur les ond...

Blaney et Gourde déplorent les propos de Trudeau sur le 3e lien

Steven Blaney et Jacques Gourde, députés fédéraux sortants du Parti conservateur du Canada (PCC) dans les circonscriptions de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière, ont vivement réagi, le 7 octobre, à la suite du discours tenu par Justin Trudeau, premier ministre du Canada et chef du Parti libéral du Canada, lors de son passage à Québec à propos du troisième lien, le 4 octobre dernie...