Le viaduc a été inauguré par le maire, Gilles Lehouillier, et les élus le 20 juillet.

La nouvelle infrastructure routière reliant maintenant Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas, qui était attendue depuis plus de 30 ans par la population, devrait permettre aux automobilistes de passer moins de temps sur la route.

«On ne fête pas un viaduc aujourd’hui, on fête une qualité de vie pour les gens de Saint- Rédempteur», a salué le conseiller municipal du secteur, Réjean Lamontagne. Ce viaduc devrait avoir «un effet positif sur le quotidien des résidents en facilitant leurs déplacements», s’est-il réjoui.

Avant sa construction, les habitants de Saint-Rédempteur devaient emprunter la route des Rivières pour en sortir, soit 18 000 véhicules quotidiennement, estime la municipalité. «Ainsi, le nouveau viaduc permettra minimalement le transfert d’un débit journalier d’en moyenne 6 000 véhicules», prévoit-on.

Les 17 M$ pour la réalisation du viaduc et de ses approches ont été financés à 100 % par la Ville, après le retrait du gouvernement libéral du projet pour des raisons «inconnues» selon le maire, soit un montant «conforme aux coûts estimés». «Inscrit parmi les plus grandes priorités de la Ville depuis 2013, ce nouveau lien routier donne aux automobilistes une alternative à la route des Rivières», a souligné Gilles Lehouillier.

En plus de la réalisation du viaduc, un lien entre la rue de Saint-Denis, le chemin Industriel et la rue du Grand-Tronc avec un carrefour giratoire a été ajouté.

À ce jour, 90 % de la consolidation anticipée des sols est rencontrée, avec seulement quelques millimètres de tassement à compléter sur une portion de 75 mètres, ce qui assure la sécurité de l’ouvrage.

Inauguré avec plusieurs mois de retard, le viaduc comprend deux voies en direction nord, une voie en direction sud, une piste multifonctionnelle bidirectionnelle et un espace pour les piétons. La Ville prévoit renforcer la sécurité des transports actifs qui l’utiliseront grâce à l’éclairage présent sur tout le tracé.

L’infrastructure et ses approches surplombent la voie ferrée du CN de 10 mètres et se prolongent sur une longueur de 45 mètres. Le tablier du viaduc, constitué d’une dalle de béton armé, est supporté par cinq poutres d’acier de 46 tonnes chacune qui ont été installées de nuit à l’aide de grues.

Les murs retenant la terre du remblai sont composés de 560 panneaux de béton préfabriqué. Cette nouvelle infrastructure routière aura impliqué quelque 110 travailleurs.

Les plus lus

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

La Ville en a assez des retards dans la collecte de déchets

Bien au fait des longs retards quant à la collecte de déchets domestiques sur son territoire, la Ville de Lévis a pris action en officialisant son mécontentement par voie de communiqué, le 16 août dernier. Jusqu’à maintenant le fournisseur responsable de la collecte, Sani-Terre Environnement, a reçu plus de 16 000 $ en amendes par la Ville.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

Se payer un rêve de jeunesse pour une bonne cause

Le Pro-Am Gagné-Bergeron est cette joute de hockey où une vingtaine de joueurs amateurs auront l’opportunité de partager la glace avec une vingtaine de joueurs professionnels afin d’amasser des fonds pour Le Pignon Bleu, Leucan, la Fondation Philippe Boucher, la Fondation Maurice Tanguay et la Fondation Simple Plan. L’événement se déroulera au Centre Vidéotron, à Québec, le 8 août prochain. Joël A...

Lévis obtient le financement pour son transport collectif

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.