CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le Festivent Ville de Lévis a conclu ses festivités le 4 août dernier, celles-ci avaient débuté le 31 juillet. Le festival de Saint-Jean-Chrysostome comptait parmi ses têtes d’affiche Weezer, les Cowboys Fringants et Sean Paul pour ne nommer que ceux-là.

«Clairement, nous sommes satisfaits. Tous les changements, améliorations et la programmation bien étoffée ont fait en sorte que nous avons eu un beau succès cette année. Dans son ensemble, c’est une des belles éditions du Festivent», a lancé d’emblée Sébastien Huot, directeur général du Festivent, au lendemain de la clôture de cette édition. L’organisation a pu bénéficier d’une météo clémente puisqu’il n’a plu que samedi en après-midi.

La foule était nombreuse pour les trois plus gros soirs du festival, c’est-à-dire, vendredi, samedi et dimanche. Alors que X Ambassadors, Smash Mouth, Sean Paul, Weezer et les Cowboys Fringants ont fait vibrer les festivaliers sur la scène Loto-Québec, Gregory Charles, La Chicane et Patrice Michaud en ont fait tout autant sur la scène réaménagée Hydro-Québec. La Chicane a quasiment rempli la deuxième scène du Festivent qui a vu sa capacité doublée cette année, étant donné la foule monstre qui avait dû s’en retourner bredouille lors de la prestation de Kaïn faute d’espace sur le site lors de l’édition précédente.

Créer une ambiance singulière

Pour sa 37e édition, le Festivent avait revampé ses scènes pour offrir aux festivaliers un moment unique. «Ce que j’aime de notre festival, c’est qu’on travaille beaucoup sur l’expérience du festivalier. Ce qu’on veut, c’est se distinguer. La nouvelle scénographie de la scène Loto-Québec a permis d’englober les spectacles d’une façon différente. C’est ainsi qu’on tire notre épingle du jeu», a expliqué M. Huot. 

Bien que l’édition précédente ait battu tous les records, le Festivent ne s’est pas dénaturé pour autant. «Je ne lâcherai pas le concept. La famille et les shows rock se mixent super bien pour notre festival», a ajouté le directeur général qui vantait le succès de la scène de la Famille où les plus jeunes festivaliers pouvaient y trouver leur compte.

Une quatrième scène qui fonctionne

Dans les nouveautés cette année, s’ajoutaient la scène Ville de Lévis qui faisait place aux auteurs-compositeurs-interprètes dans une formule 5 à 8 au pied des montgolfières. Les artistes offraient des spectacles solo ou en duo pour le plaisir des festivaliers, selon le directeur général. «Ça fait patienter et c’est trippant d’écouter un show en attendant d’aller voir un gros spectacle comme Weezer ou Sean Paul», a-t-il souligné. 

Malheureusement, aucun décollage libre n’a pu avoir lieu étant donné la météo aérienne pendant les prestations de la scène Ville de Lévis, mais Sébastien Huot a assuré que ça aurait été tout un spectacle.

Déjà, Sébastien Huot et son équipe se préparent à se pencher sur la 38e édition du Festivent. Encore une fois, l’organisation souhaite conserver sa vocation familiale, mais en faisant différent comme chaque année. «Ce n’est pas les idées qui manquent! Une chose est sûre, c’est qu’il faut toujours s’améliorer, c’est la base», a-t-il conclu.

Les plus lus

Déferlante de bombes pour Sean Paul au Festivent

L’heure était aux retrouvailles vendredi soir, au Festivent, alors que le rappeur jamaïcain Sean Paul débarquait en ville pour une deuxième fois en cinq ans sur la scène Loto-Québec, après son spectacle en 2014. Le chanteur n’a pas lésiné pour rendre cette soirée mémorable.

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le Marché populaire mobile, une initiative solidaire

Depuis cinq étés déjà, l’organisme communautaire Le Filon a mis sur pied le Marché populaire mobile, un camion qui permet aux citoyens de bénéficier d’un «système alimentaire juste et équitable» et de fruits et légumes locaux à prix modiques.

La Ville en a assez des retards dans la collecte de déchets

Bien au fait des longs retards quant à la collecte de déchets domestiques sur son territoire, la Ville de Lévis a pris action en officialisant son mécontentement par voie de communiqué, le 16 août dernier. Jusqu’à maintenant le fournisseur responsable de la collecte, Sani-Terre Environnement, a reçu plus de 16 000 $ en amendes par la Ville.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Le Festivent s’agrandit pour accueillir plus de monde

Le Festivent a dévoilé une nouvelle scénographie pour sa scène principale. Sur le deuxième site, la superficie d’accueil a été doublée. Le festival lévisien se tiendra du 31 juillet au 4 août.

Se payer un rêve de jeunesse pour une bonne cause

Le Pro-Am Gagné-Bergeron est cette joute de hockey où une vingtaine de joueurs amateurs auront l’opportunité de partager la glace avec une vingtaine de joueurs professionnels afin d’amasser des fonds pour Le Pignon Bleu, Leucan, la Fondation Philippe Boucher, la Fondation Maurice Tanguay et la Fondation Simple Plan. L’événement se déroulera au Centre Vidéotron, à Québec, le 8 août prochain. Joël A...

Lévis obtient le financement pour son transport collectif

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.