Seulement en juillet à Lévis, 121 ventes ont été enregistrées contrairement à 69 dans le même mois l’an dernier, soit une variation positive de 75 %. CRÉDIT : BIGSTOCK

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

On remarque qu’en juillet, la croissance des ventes s’est accélérée sur le territoire lévisien.

La Rive-Sud, qui comprend les secteurs de la Chaudière-Ouest, de l’Ancien Lévis et de la Chaudière-Est, a d’ailleurs connu des ventes qui se sont «propulsées de façon spectaculaire en juillet», avec une variation positive de 75 % par rapport à la même période l’an dernier. Selon un communiqué émis par l’APCIQ, «cette forte activité confirme une effervescence qui s’est manifestée au printemps».

Si l’on s’en remet aux trois trimestres précédents, ce dernier suit la même tendance, avec une hausse de l’activité, soulignant la reprise du marché. Pour preuve, ce sont 389 ventes résidentielles qui ont été enregistrées à Lévis au cours du deuxième trimestre 2019. Ces données représentent une hausse de 10 % en comparaison avec le même trimestre de 2018. 

Surtout de l’unifamiliale

Aux dires d’Éric Lemieux, directeur adjoint du service de l’analyse du marché pour l’APCIQ, le territoire de Lévis est composé en majorité de maisons unifamiliales. En ce sens, les ventes de ce type de propriétés constituent les plus importantes avec 318, tandis que les copropriétés et les plex, qui comptent entre 2 et 5 logements, ne représentent respectivement que 46 et 24 ventes pendant le deuxième trimestre.

Toutefois, bien que la tendance soit à la hausse en ce qui concerne le nombre de ventes, le prix des maisons tend à rester similaire. En effet, comme l’explique M. Lemieux, «le prix médian d’une maison unifamiliale sur la Rive-Sud se situe à 243 100 $.

Cela signifie que la moitié des maisons s’est vendue à un prix supérieur et que l’autre moitié s’est vendue à un prix inférieur», précise-t-il. Ce chiffre ne représente donc qu’une hausse de 3 % du prix des unifamiliales sur la même période en 2018.

En outre, toujours selon les données de la base provinciale Centris des courtiers immobiliers, qui ne prend pas en considération les inscriptions avec DuProprio, le vendeur d’une maison unifamiliale devait compter en moyenne 152 jours avant de se départir de sa maison. Ce délai augmente à 208 jours pour les copropriétés. 

Ventes totales résidentielles
2e trimestre 2019

Chaudière-Ouest 

 111 ventes = baisse de 2 %

 Chaudière-Est

123 ventes = hausse de 8 %

 Ancien-Lévis (Desjardins, Saint-Henri et Beaumont)

155 ventes = hausse de 21 % 

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...