L’athlète de biathlon lévisienne, Frédérique Pérusse, a connu une saison estivale fructueuse. CRÉDIT : COURTOISIE

La jeune biathlète lévisienne Frédérique Pérusse, qui a raté une partie de la dernière saison hivernale en raison d’une opération aux amygdales, était de retour à la compétition cet été et a remporté deux titres importants, les 9, 10, 11, 17 et 18 août derniers.

Pérusse a remporté le Championnat nord-américain de biathlon d’été qui s’est déroulé au Centre de biathlon Myriam Bédard, à Valcartier. La compétition accueillait les meilleures athlètes du Canada et des États-Unis dans la catégorie Femmes benjamines. «C’est une piste très rapide avec une bonne descente, mais ce n’était pas un défi pour moi, car c’est la piste sur laquelle je m’entraîne toutes les semaines», a souligné la jeune athlète.

Le week-end suivant, Frédérique Pérusse a été sacrée championne américaine de biathlon d’été à la suite de la compétition qui s’est tenue à Jericho, dans l’État américain du Vermont. Celle qui avait participé à deux reprises à cette épreuve par le passé et qui n’était pas satisfaite de ses derniers résultats avait beaucoup d’attentes et elle les a remplies avec brio. «Cette année, je me suis présentée avec un sentiment de rédemption et ça s’est super bien passé. Sur ma dernière course, j’ai fait mon meilleur pointage de tir en carrière (17/20). C’est encourageant pour la saison d’hiver», a-t-elle résumé. 

Bien que les compétitions d’été soient plutôt perçues comme des pratiques à celles d’hiver, ces victoires n’en sont pas moins importantes pour Frédérique Pérusse. «Ça confirme que le travail qu’on met à l’entraînement nous mène dans la bonne direction. Ce sont de belles pistes de réflexion sur ce qu’on pourrait améliorer pour la saison hivernale», a mentionné la biathlète.

Retour sur une saison hivernale difficile

La dernière saison d’hiver n’a pas été celle à laquelle Frédérique Pérusse s’attendait. Cette dernière s’est retrouvée sous le bistouri afin de se faire opérer les amygdales et cette opération, qui semblait plutôt bénigne, a affecté ses résultats et l’issue de son hiver. «J’avais de la difficulté avec ma respiration à la suite de l’opération. J’ai raté la moitié de ma saison hivernale et je n’ai pas eu des performances à la hauteur de mes attentes», s’est-elle rappelée.

C’est pourquoi la saison estivale était importante aux yeux de la Lévisienne qui souhaite remporter plusieurs compétitions sur la neige. Ces deux victoires ont été un soulagement pour l’athlète. «De voir que cet été, la forme est revenue, je me sens prête à affronter l’hiver, c’est super motivant», a partagé Frédérique Pérusse.

Des attentes élevées

 Bien qu’elle soit championne nord-américaine de biathlon d’été, Pérusse ne pourra pas, non sans regret, participer aux Jeux olympiques de la jeunesse qui se dérouleront à Lausanne en Suisse, du 9 au 22 janvier prochains. «J’aurais vraiment aimé aller aux Jeux olympiques de la jeunesse, mais je suis une journée trop vieille pour y être éligible. J’étais dans la bonne voie, mais c’est quelque chose qu’il a fallu que je laisse derrière», a-t-elle exprimé.

Malgré tout, elle aimerait participer au Championnat du monde junior de biathlon, remporter au moins une épreuve d’envergure canadienne et cumuler le plus de podiums possible. La biathlète tentera de mettre derrière elle sa dernière saison hivernale et performer comme à la saison estivale lorsque les pistes seront enneigées.

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...