Le maire de Lévis n'a pas apprécié les commentaires d'Alexandre Turgeon sur le développement à Lévis. CRÉDIT : ARCHIVES

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Rappelons d'emblée que dans cet article publié le 11 septembre, plusieurs organismes de la région défendant le transport en commun ou l'environnement critiquaient Gilles Lehouillier pour avoir affirmé que seule «une petite élite» de Québec et de Montréal travaille activement contre le projet de troisième lien entre Québec et Lévis.

Dans l'article, Alexandre Turgeon a comparé le modèle de développement de Lévis à un «cancer». «C'est le dernier exemple à suivre. C'est le tout-à-l'automobile. C'est des voleurs et des resquilleurs qui veulent refiler la facture à tout le Québec», a déclaré le directeur général et vice-président exécutif du CRE de la Capitale-Nationale.

Des sorties, plus particulièrement celle d'Alexandre Turgeon, que n'a vraiment pas apprécié le maire de Lévis, visiblement en colère lors d'une mêlée de presse en marge d'une conférence de presse au Chantier Davie.

«S'il souhaite faire de la politique, il y aura une campagne municipale dans deux ans. Quand tu sièges sur un CRE et que tu es aussi démagogue face au développement d'une ville qui est numéro un au Québec pour sa qualité de vie, je n'ai pas de leçons de recevoir de M. Turgeon. [...] Je suis prêt à inviter M. Turgeon à l'hôtel de ville et nos urbanistes vont lui présenter le plus beau modèle de développement durable qu'il n'aura jamais vu au Québec», a déploré M. Lehouillier, tout en ajoutant qu'il est le représentant élu d'une population qui désire en grande majorité voir se réaliser ce projet.

Il persiste et signe

Joint par le Journal, le directeur général du CRE de la Capitale-Nationale a indiqué qu'il refusait de faire des excuses pour ses propos. Du même souffle, il demande plutôt aux élus lévisiens de faire acte de contrition.

«Les gens de Lévis devraient plutôt recevoir des excuses de leurs élus puisqu'ils n'assument leurs responsabilités en aménagement, ce qui leur offre une piètre qualité de vie puisqu'à Lévis, c'est le tout-à-l'automobile», a déclaré M. Turgeon.

Avec la collaboration d'Alexandre Bellemare

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Une maison des aînés et alternative à Saint-Étienne-de-Lauzon

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, accompagnée de Marc Picard, député des Chutes-de-la-Chaudière, a annoncé la création d’une maison des aînés et alternative dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon au prolongement de l’avenue Albert-Rousseau, le 28 juillet.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter

Sept personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs continue d'augmenter. Au Québec, le dernier bilan fait état de 145 nouveaux cas.

COVID-19 : de nouveaux cas dans la région

Quatre nouveaux cas infectés de nouveau coronavirus ont été répertoriés sur le territoire de la Chaudière-Appalaches recensent les données des dernières 24 heures au Québec, ce 2 août. Au total, 141 cas ont été ajoutés au compteur dans l’ensemble de la province.