Le Juvénat Notre-Dame du Saint-Laurent fête ses 75 ans cette année. Quatre activités ponctueront la programmation soulignant cet anniversaire. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le Juvénat Notre-Dame du Saint-Laurent a annoncé la programmation de son 75e anniversaire sous le slogan Une vague de réussite depuis 75 ans, le 30 août dernier à l’occasion de son premier événement, La fête de la rentrée. Quatre activités spéciales mettent à l’honneur les 75 ans du Juvénat lors de la prochaine année scolaire.

Devant une cafétéria bondée d’élèves, le directeur du Juvénat, Jimmy-Éric Talbot, a lancé les festivités du 75e anniversaire de l’école secondaire. Celles-ci commençaient au même moment alors qu’une foule d’activités pour les jeunes, dont des jeux gonflables, des camions de cuisine de rue, de l’animation et d’autres étaient au menu pour fêter cette 75e rentrée scolaire.

Le thème Une vague de réussite depuis 75 ans a été inspiré par les accomplissements de l’histoire du Juvénat Notre-Dame. «La vague fait référence à une présence dynamique de l’eau qui nous entoure, le fleuve Saint-Laurent et la rivière Etchemin. Une vague de réussite depuis 75 ans parce qu’au Juvénat, le succès a bien plus qu’une dimension. On a vécu et on continue de vivre de nombreuses réussites variées et de tout ordre», a expliqué M. Talbot. 

Une programmation à l’honneur du passé, du présent et du futur

La deuxième activité aura lieu le 1er décembre, alors que le Juvénat organisera un brunch pour le personnel de l’école. Comme le Juvénat a été fondé en décembre 1944, l’événement soulignera la fête de fondation de l’école.

En avril se tiendra le cocktail dînatoire annuel organisé par la Fondation des Amis du Juvénat. Cette année, M. Talbot souligne que l’activité sera teintée de cette célébration historique. Le cocktail permettra de saluer le travail des partenaires et de la communauté d’affaires entourant l’école.

Les célébrations se clôtureront avec un spectacle mettant en vedette des artistes qui ont été de passage au Juvénat durant les 75 dernières années. L’activité se tiendra le 20 juin de concert avec la Fête de l’eau de Saint-Romuald. Le directeur du Juvénat promet un spectacle relevé et souhaite mettre la main sur d’anciens élèves de l’établissement qui ont excellé dans le domaine artistique au cours des dernières années. 

«Cette programmation est à la fois un hommage à nos anciens et à notre histoire, mais aussi une projection vers le futur. On veut que nos élèves sentent qu’on parle d’eux tout au long de l’année», a exprimé Jimmy-Éric Talbot.

Des valeurs fondamentales, la base d’un succès

Pour M. Talbot, les valeurs que véhicule l’école depuis 75 ans sont sensiblement les mêmes et il souhaite qu’elles transcendent les années.

«Fondamentalement, ce sont les valeurs de l’école dont on veut se souvenir. Ce sont des valeurs inspirées de ce que Jean de la Mennais avait apporté dès les débuts. Ce qu’on veut conserver, c’est cet esprit d’accueil, l’approche éducative intégrale, la fraternité et la positivité. La réussite de nos élèves passe par le fait qu’ils sont heureux dans leur école», a conclu le directeur du Juvénat.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.