Marie-Josée Morency et Martin Pellerin entourent le nouveau président de l’organisation, Keven Laverdière.

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale, le 11 septembre. En plus du bilan, des bons coups de l’année écoulée et des enjeux à venir, les nouveaux membres de son conseil d’administration ont été désignés.

Après 11 ans à la CCL, dont 2 comme président du conseil d’administration, Martin Pellerin a laissé sa place à la tête de l’organisme, ce qui ne l’empêchera pas de rester présent en son sein.

Ces dernières années, c’est dans la continuité que la CCL a travaillé en poursuivant sa planification stratégique, en prenant activement part au débat public et en se positionnant sur les enjeux majeurs de la région. 

«La CCL a été vue comme jamais. Ça fait 11 ans que je suis là et c’est la première fois que je vois la chambre apparaître autant dans les médias, parce qu’on s’est positionné sur les enjeux majeurs», s’est-il réjoui.

Ainsi, la CCL a été là pour la Davie «dès le début de sa renaissance». Transport structurant, interconnexion et troisième lien sont des dossiers pour lesquels la CCL a «mis beaucoup d’efforts», L’organisation était d’ailleurs présente lors de la présentation du budget provincial.

«À la base, on est là pour représenter les membres, la force économique de la région, souligne Martin Pellerin. Quand il y a des débats ou des enjeux politiques, notre mandat est d’aller défendre les intérêts, se présenter devant les instances politiques et parler de ce qu’on voit sur le terrain.»

«La chambre de l’époque où on organisait des activités, versus la chambre d’aujourd’hui où on fait la différence dans l’actualité, ça a été une très belle expérience dont je vais me souvenir toute ma vie», retient-il de ses mandats.

Un manque de main d’œuvre toujours criant

La CCL rassemble 600 entreprises et 1 200 membres, sur les 4 500 entreprises présentes sur le territoire. «Ça va très bien, observe le président sortant. Nos entreprises sont en forte croissance. On voit que le problème général, c’est vraiment la main-d’œuvre. Ça freine énormément la croissance, encore plus dans notre région.»

Même si la CCL sait qu’elle ne peut pas «à elle seule régler cette problématique», l’organisation va continuer à développer des projets pour favoriser la mobilité et le recrutement des travailleurs. L’an passé, des activités ont été organisées en partenariat avec le Tremplin, le programme mobilisation et diversité, et avec la Fédération des Chambres de commerce du Québec, Un emploi en sol québécois.

«On a fait beaucoup d’actions au cours de la dernière année et on va garder la même ligne de conduite», ajoute Marie-Josée Morency, directrice générale de la CCL. Elle prévoit de s’impliquer auprès de la Ville de Lévis dans la mise en place du guichet unique sur la main-d’œuvre. 

Un nouveau conseil d’administration

 Ancien premier vice-président, Keven Laverdière (KSA Avocats) est le nouveau président de la CCL. Éliane Trudel (Groupe Perspective) passe du poste d’administratrice à celui de première vice-présidente. Jérôme Gagnon (Imafa), Valérie Garneau (Groupe Garneau Thanatologue) et Patrick Olivier (Banque nationale du Canada) y font leur entrée. 

«On ne bifurquera pas de la direction qu’on voit déjà», a assuré le nouveau président de la CCL. Troisième lien, Davie et main d’œuvre font partie des enjeux majeurs sur lesquels l’organisme entend continuer à travailler.

«Il ne faut pas s’essouffler dans le dossier du troisième lien. Il y a des gens qui tentent de défaire le projet et on doit continuer à le défendre, car les problèmes de circulation sont majeurs. Pour nos entreprises, c’est pénible. Il y a déjà un problème de main-d’œuvre qui leur enlève des employés et les gens ont aussi de la difficulté à se rendre jusque-là», a-t-il rappelé.

Keven Laverdière compte bien «continuer le bon travail qui est fait à l’heure actuelle». Au-delà du travail sur la planification stratégique, «le but est d’aller chercher de nouveaux membres, car une voix forte c’est plus de monde. Plus on va chercher de membre, plus on a de crédibilité auprès des instances». 

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Khuon veut un meilleur partage des richesses

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Nouvel outil pour les entreprises : Action main-d’œuvre Lévis

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.