CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec entamaient leur deuxième week-end d’activités alors que les Riverains du Collège Charles-Lemoyne étaient de passage à l’Aréna de Lévis, le 13 septembre, et que les Chevaliers visitaient les Estacades de Trois-Rivières, le 15 septembre. La formation lévisienne n’a récolté aucun point alors que les Riverains et les Estacades ont eu le dessus par les marques respectives de 4 à 3 et 1 à 0.

Face aux Riverains, les Chevaliers ont été dominants. Dès la première période, les Lévisiens ont lancé à 21 reprises vers le filet adverse, aucun de ces tirs n’a touché la cible tandis que la formation du Collège Charles-Lemoyne a déjoué Jordan Lambert, cerbère des Chevaliers, à deux reprises en avantage numérique et avec seulement dix tirs au compteur.

Malgré l’indiscipline des Riverains, les Chevaliers n’ont pas pu capitaliser avant la fin de la période contrairement à leur adversaire.

De retour pour le deuxième tiers de la rencontre, il aura fallu attendre à 16 minutes 17 secondes pour voir les Chevaliers profiter d’un avantage numérique et ouvrir la marque. S’en ait suivi d’une réponse rapide des Riverains 3 minutes plus tard. Puis, la formation lévisienne a rétorqué pas moins de 16 secondes plus tard pour terminer la deuxième période en tirant de l’arrière par un but.

Lors de la période finale, Félix Ferland du Collège Charles-Lemoyne a inscrit le quatrième but de son équipe. Les Chevaliers ont répliqué en fin d’engagement. Le match s’est ainsi soldé par la marque de 4 à 3 en faveur des Riverains.

Les Chevaliers n’ont su profiter qu’une seule fois des sept avantages numériques qu’ils se sont vus accorder durant le match. Au chapitre des tirs au but, Lévis a dominé en tirant à 48 reprises contre 24.

Une troisième défaite d’affilée

Les Chevaliers étaient de retour sur la glace à Trois-Rivières, le 15 septembre, alors qu’ils affrontaient les Estacades. Ces derniers ont pris les devants en début d’engagement alors que Félix Demers, des Estacades, a enfilé son premier but de la saison face au gardien de but vétéran des Chevaliers, Thomas Couture. Malgré un départ rapide, la rencontre s’est chaudement disputée et les gardiens de but ont été intraitables. Thomas Couture a repoussé 15 des 16 lancers dirigés vers lui tandis que Vincent Filion, des Estacades, a arrêté les 21 tirs dirigés vers son filet.

Encore une fois, les Chevaliers n’ont pas pu profiter des trois avantages numériques que la formation trifluvienne leur a accordés et ont été défaits par la marque de 1 à 0.

La prochaine rencontre de la formation lévisienne l’opposera aux Vikings de Saint-Eustache à l’Aréna de Lévis, le 20 septembre prochain. Elle sera de nouveau en action le 22 septembre alors qu’elle visitera le Phénix du Collège Esther-Blondin.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.