L’astrophysicien de renom et Lévisien Jean-René Roy proposera deux conférences au 44e congrès annuel de la FAAQ. CRÉDIT : COURTOISIE

Les astronomes amateurs du Club MARS de Lévis accueilleront la 44e édition du congrès annuel de la Fédération des astronomes amateurs du Québec (FAAQ) et célébreront les 25 années d’existence du club lévisien à cette occasion au Cégep de Lévis-Lauzon sous le thème Horizon 25, du 27 au 29 septembre prochain.

Astrophysiciens, spécialistes de l’espace et de l’univers ainsi que responsable d’instance concernant l’étude spatiale offriront des conférences aux astronomes amateurs des quatre coins de la province durant ce week-end. Conférences, causeries et observations de phénomènes spatiaux seront au menu pour les amateurs des mystères de l’univers.

Ce congrès organisé par la FAAQ, de pair avec le Club MARS de Lévis pour cette édition, se déroule une fois par année dans une région du Québec. Cette année, c’est Lévis qui sera l’hôte de l’événement. Le Club MARS de Lévis profitera de l’occasion pour souligner son 25e anniversaire. Le dernier passage du congrès de la FAAQ à Lévis remonte à 1981.

Horizon 25

 Le thème du congrès, Horizon 25, a été inspiré par la fête du club d’astronomes amateurs lévisien.

Cet anniversaire sera d’ailleurs au cœur de la soirée d’ouverture alors qu’une conférence mettra en vedette des Lévisiens qui relateront les 25 dernières années de leur carrière et leurs prévisions quant au futur. Les grands Lévisiens en astronomie sera animée par René Breton, astrophysicien qui enseigne et effectue de la recherche à l’Université de Manchester en Angleterre, Jean-René Roy, astrophysicien de renom qui a dirigé les plus grands observatoires astronomiques de la planète, et Daniel Provençal, responsable de programme à l’Agence spatiale canadienne. 

Pour Jean-René Roy, il sera simple de présenter l’étendue de sa carrière, mais prédire le futur ne sera pas une tâche facile.

«Je n’ose pas trop m’aventurer là-dedans parce que l’histoire nous montre qu’on ne peut pas prévoir ce qu’on va découvrir. Ce qu’on peut dire, c’est qu’on va arriver à mieux connaître certaines choses, explique l’astrophysicien. La vitesse des découvertes est accélérée par le nombre grandissant de chercheurs à l’œuvre et la rapidité des façons de communiquer aujourd’hui.»

D’ailleurs M. Breton présentera une autre conférence dans le cadre du congrès annuel qui portera sur les moments forts de l’histoire de l’étude de l’univers.

«Je fais un retour sur l’histoire de l’astronomie à l’aide de 30 images obtenues à l’œil nu, à l’aide de télescope ou des sondes spatiales. J’ai choisi ces images avec le critère de la rupture, c’est-à-dire, que notre vision de l’univers après avoir obtenu ces images n’a pu été la même qu’établie auparavant», exprime le chercheur lévisien.

Une programmation relevée

 L’astrophysicien Serge Pineault, Claude Lafleur, un journaliste scientifique, et Richard Massicotte, lui aussi journaliste scientifique, font notamment partie des têtes d’affiche en plus des trois grands Lévisiens. Au total, c’est près d’une vingtaine d’activités qui seront au programme de l’événement et celles-ci s’adressent à tous. 

Pour plus d’information, consulter la programmation complète ou s’inscrire au congrès annuel de la FAAQ, vous pouvez visiter le www.faaq2019.org.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.