Le développement du petit Anthony pourrait s’améliorer dans différents aspects grâce à des visites continues dans une chambre hyperbare. CRÉDIT : COURTOISIE

Après avoir reçu l’appui de plusieurs particuliers, entreprises ou organismes lors de la naissance de leurs triplés en 2017, la famille Tanguay-Talbot de Lauzon se tourne de nouveau vers la population pour obtenir de l’aide. Grâce à une activité de financement en octobre, Annie Tanguay et Sylvain Talbot espère récolter la majorité des sous nécessaires afin d’acheter une chambre hyperbare. Un équipement qui permettrait de changer la vie de leur fils Anthony, un trisomique.

Déjà parents d’une fille nommée Megan, le couple de Lauzon a vu sa vie prendre une autre tournure au début de 2017 lorsque sont venus au monde les triplés de la famille : Kelyann, Zakary et Anthony.

C’est lors de l’accouchement que le couple a appris qu’Anthony était trisomique, une anomalie chromosomique qui est complètement passée sous le radar pendant la grossesse d’Annie Tanguay malgré qu’elle ait passé une pléthore de tests pour tenter de la détecter.

Si le couple a réussi à s’adapter à cette nouvelle réalité d’avoir quatre enfants en bas âge à la maison et en retire beaucoup de fierté, il désire donner toutes les chances possibles à Anthony pour qu’il puisse bien se développer. D’où l’idée d’acquérir une chambre hyperbare, un équipement que le jeune garçon de 2 ans a pu expérimenter une fois et qui lui a fait le plus grand bien.

«C’est du cas par cas, mais Anthony n’a pas une grande concentration en raison de sa trisomie. Quand on le motive et que son attention est accrochée, s’il reste concentré pendant deux minutes, c’est une grosse victoire pour nous. La chambre hyperbare permet de l’apaiser, d’améliorer sa concentration. Cet équipement stimule ses cellules dormantes. Cela permettrait donc de stimuler sa croissance globale et intellectuelle ainsi que sa motricité fine, un aspect avec lequel il a beaucoup de difficultés présentement», ont expliqué Mme Tanguay et M. Talbot, avant de souligner l’impact positif de leurs autres enfants dans le développement d’Anthony.

Un souper hors de l’ordinaire

Puisqu’un tel équipement coûte entre 20 000 $ et 25 000 $, la famille Tanguay-Talbot multiplie les initiatives depuis les dernières semaines afin de récolter la somme nécessaire pour acquérir la chambre hyperbare. GoFundMe ainsi que collecte de dons dans certains commerces de Lévis sont en cours. C’est toutefois grâce à son activité de financement du 18 octobre, soutenue par la Maison de la Famille Chutes-Chaudière, que le projet du couple lévisien pourrait se concrétiser.

Avec un souper-bénéfice gastronomique tenu au Resto-bar Alpin de Sainte-Brigitte-de-Laval, Annie Tanguay et Sylvain Talbot espère recueillir 15 000 $. C’est un ami d’enfance d’Annie Tanguay, Patrick Dubé, qui a eu l’idée d’organiser cet événement.

Ce dernier est le chef exécutif du nouveau restaurant du Groupe Restos Plaisirs aux Galeries de la Capitale. Auparavant, il a œuvré au Saint-Amour et à l’hôtel Le Bonne Entente.

Ainsi, pendant la soirée, les convives pourront savourer des repas concoctés par Patrick Dubé et Stéphane Modat, chef du restaurant Champlain et du bistro Le Sam du Château Frontenac. Également, les participants pourront prendre part à un encan silencieux, une séance de questions/réponses sur la chambre hyperbare ainsi que profiter de prix de présence et de prestations musicales.

Les personnes intéressées à participer au souper bénéfice ou soutenir la cause de la famille Tanguay-Talbot peuvent joindre Annie Tanguay à ninitweety@hotmail.com ou au 418 922-2664.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Khuon veut un meilleur partage des richesses

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Nouvel outil pour les entreprises : Action main-d’œuvre Lévis

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.