CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en présence d’une cinquantaine de militants conservateurs de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis que le député sortant de ce comté et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC), Steven Blaney, a inauguré son local de campagne de Lévis lors d’un 5 à 7, le 17 septembre dernier. Une occasion pour le politicien lévisien de réitérer son appui à la construction d’un troisième lien interrives entre Québec et Lévis.

«(Au niveau de mes réalisations de mon dernier mandat), je suis particulièrement fier que le gouvernement provincial ait maintenant comme priorité de construire un troisième lien entre Lévis et Québec. Mon chef (Andrew Scheer) est très clair, un futur gouvernement fédéral conservateur appuiera financièrement Québec pour la réalisation d’un troisième lien à l’est», a déclaré M. Blaney devant ses partisans.

Selon le candidat conservateur, il est primordial qu’Ottawa supporte financièrement Québec pour que ce projet voie le jour en raison des avantages que l’infrastructure procurera pour Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, mais aussi pour la grande région de Québec.

«Si vous essayez de vous rendre vers le pont Pierre-Laporte sur l’autoroute 20 à 17h, bonne chance! Si vous souhaitez vous déplacer sur les routes 277 et 279 ou vous rendre à Beauport, il y a aussi beaucoup de congestion. Ça décourage les gens de venir travailler dans nos entreprises ou de s’établir dans certaines municipalités. […] C’est important de maintenir le cap. Quand on demande aux autres partis leur position s’ils sont en faveur ou pas du projet, c’est n’importe quoi sauf un oui. Nous, c’est un oui clair», a soutenu le candidat du PCC dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

«Très fier» de ses actions pour la Davie

Du même souffle, Steven Blaney s’est une nouvelle fois réjoui du travail qu’il a fait pour soutenir Chantier Davie lors de son dernier mandat. Et ce, même si plusieurs intervenants gravitant autour des activités du chantier maritime lévisien ont récemment critiqué le bilan du député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis à ce chapitre.

«À leur arrivée au pouvoir, les libéraux ont essayé d’enlever le contrat de l’Astérix (un navire ravitailleur temporaire pour la Marine royale canadienne). Nous nous sommes battus et Davie a pu le réaliser. Les libéraux sont tellement contents qu’ils disent maintenant que c’est eux qu’ils l’ont fait. Ils ne disent toutefois pas toute l’histoire. Je rappelle notamment qu’Irving (Shipbuilding) a essayé de convaincre les libéraux de ne pas l’octroyer. (Si nous formons le gouvernement), on veut continuer (de supporter Davie) en leur donnant le contrat de l’Obélix (deuxième navire ravitailleur temporaire pour la Marine royale canadienne) et d’autres contrats», a conclu Steven Blaney.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.