CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

En discussion depuis l’automne 2018, le projet de guichet unique pour venir en aide aux entreprises a été pensé par le Comité consultatif sur la main-d’œuvre présidé par Karine Laflamme, conseillère municipale. Cette dernière s’est entourée de différents acteurs du milieu entrepreneurial lévisien afin de déterminer les besoins des différentes entreprises.

Une centaine d’entreprises lévisiennes ont été sondées par ce comité, ce qui lui a permis d’établir un plan d’action basé sur dix axes. «On s’est posé la question : "Qu’est-ce qu’on fait pour appuyer nos 4 500 entreprises à Lévis au niveau de la main-d’œuvre, de la formation, de l’éducation et comment on les représente auprès de divers ministères gouvernementaux?"», a d’emblée lancé Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Selon le premier citoyen, le Comité consultatif sur la main-d’œuvre a effectué quelques prétests afin de déterminer si le guichet unique permettait vraiment d’aider les entreprises et il a constaté que «ça fait bouger les choses».

Tous réunis sous un même numéro

«Le rôle du guichet est d’appuyer l’ensemble des entreprises de façon simple, rapide et efficace dans leur démarche de recherche de main-d’œuvre, soutenir la croissance économique de Lévis et outiller les entreprises dans un souci de partenariat», a ajouté le maire. Cet outil permettra notamment aux dirigeants d’entreprises un accompagnement auprès d’instances publiques pour l’intégration ou l’acquisition de services de travailleurs immigrants. Ces derniers n’auront qu’à contacter Action main-d’œuvre Lévis pour obtenir les renseignements et l’aide nécessaire reliés à leur besoin.

«La problématique particulière de certains commerces, c’est qu’ils n’ont ni les ressources ni le temps pour s’occuper de ces dossiers-là, par exemple ce qui touche les travailleurs saisonniers et l’immigration. Souvent, ils ne connaissent pas les lois, les règlements ou les démarches qu’ils doivent faire», a expliqué M. Lehouillier.

Action main-d’œuvre Lévis se spécialisera dans ces dix axes d’intervention qui comprend la promotion de Lévis et ses attraits, les volets fiscalité, intégration sociale ainsi que recrutement de l’immigration, le soutien au recrutement, le besoin des entreprises en formation, la diversification de la formation et la rétention des étudiants, l’adaptation du transport, l’adaptation des entreprises et la productivité et le soutien au financement de la main-d’œuvre. Chacun de ces axes sera sous la responsabilité de différents représentants d’entreprises, organismes lévisiens ou instance publique considérés comme experts dans ce champ d’intervention.

De plus, ce guichet unique a nécessité l’embauche de deux nouvelles ressources à la Ville de Lévis, c’est-à-dire une conseillère en développement de la main-d’œuvre et une autre au développement de l’immigration.

On prévoit 45 000 emplois à pourvoir d’ici cinq ans en Chaudière-Appalaches dans les secteurs du commerce de détail, de l’hébergement et restauration, manufacturier, tertiaire moteur et des services.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Une nouvelle garderie à Saint-Jean-Chrysostome

Le Centre éducatif sous les arbres, une garderie privée subventionnée située sur l’avenue Taniata, ouvrira ses portes d’ici la fin septembre.