Gilles Lehouillier veut que les partis fédéraux répondent positivement à six demandes de son administration. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est le 19 septembre que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté ses demandes pour les partis fédéraux dans le cadre de la campagne électorale actuelle. Le financement du troisième lien interrives entre Lévis et Québec ainsi que la facilitation de l’immigration pour contrer la pénurie de main-d’œuvre sont au sommet des enjeux ciblés par la Ville de Lévis dans sa «liste d’épicerie».

Puisque le projet de tunnel Québec-Lévis est «un enjeu qui dépasse largement les frontières» de la région, Gilles Lehouillier prie les partis fédéraux de respecter «cette grande priorité nationale» du gouvernement du Québec. Pour ce faire, le premier citoyen de Lévis estime que le prochain gouvernement fédéral doit participer financièrement au projet.

«Au moment où l’on se parle, ce projet fait l’objet d’un large consensus auprès de la population de la région. On demande aux partis fédéraux de se compromettre. Je tiens à mentionner que le chef du Parti conservateur s’est déjà engagé auprès du gouvernement provincial de participer financièrement au projet s’il devient le prochain premier ministre. […] Ce qui compte, c’est que les travaux du troisième lien commencent d’ici la fin du mandat de la Coalition avenir Québec (2022), tel que promis», a déclaré M. Lehouillier.

En ce qui a trait à la pénurie de main-d’œuvre, le maire désire que les partis fédéraux travaillent à mettre en place des mesures désirées depuis quelques mois par son administration pour faciliter l’immigration.

La municipalité veut que les formalités pour les travailleurs étrangers temporaires soient simplifiées, que les délais de traitement des demandes de permis de travail soient raccourcis, que les travailleurs saisonniers étrangers de l’industrie touristique aient les mêmes facilités que ceux agricoles ainsi que les contraintes dans les procédures pour les travailleurs étrangers temporaires à bas salaire soient réduites.

«Je trouve curieux que la pénurie de main-d’œuvre soit un thème qui est comme laissé sur le paillasson lors de la campagne. Notre développement économique dépend (de la résolution de cette problématique). […]  En résumé, pour une ville qui est en situation de plein emploi, est-ce qu’on peut oublier les formulaires pour prouver qu’il n’y a pas un citoyen canadien qui peut occuper cet emploi? Ça va finir par affecter notre produit intérieur brut. Si on ne produit pas, on ne pourra pas vivre d’amour et d’eau fraîche», a imagé M. Lehouillier.

Demandes «traditionnelles»

Quant aux autres enjeux que son administration a identifiés, le maire de Lévis a réitéré plusieurs demandes déposées au gouvernement fédéral au cours des derniers mois. D’abord, Gilles Lehouillier exige que la ferme Chapais, propriété actuellement du gouvernement fédéral, soit cédée à la Ville de Lévis. Le premier magistrat souhaite qu’Ottawa cède le site pour la somme nominale de 1 $, comme le gouvernement fédéral l’a consenti pour l’Espace 400e à Québec.

Selon le plan actuel de la municipalité, la ferme Chapais deviendrait l’un des grands parcs urbains lévisiens. Le site pourrait accueillir un jardin communautaire, des événements, un centre de recherche et développement, des sentiers pédestres et une érablière en milieu urbain.

Ensuite, Gilles Lehouillier réclame au futur gouvernement fédéral que Chantier Davie soit reconnu comme le troisième chantier de la Stratégie nationale de construction navale et que l’entreprise lévisienne reçoive «sa juste part de contrats». 
Du même souffle, le maire a rappelé son souhait de voir Ottawa reconnaître l’autonomie des municipalités en ce qui a trait aux activités des aérodromes, à la suite du conflit entre la Ville et l’aérodrome de Pintendre.

Enfin, Gilles Lehouillier espère que les partis fédéraux s’engageront à ce que le futur gouvernement fédéral achète le pont de Québec afin de protéger «sa pérennité» et «corriger l’erreur historique d’avoir cédé l’infrastructure au Canadien National».

BD :

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Khuon veut un meilleur partage des richesses

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Nouvel outil pour les entreprises : Action main-d’œuvre Lévis

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.