Maxime Bernier, le chef du PPC, est en compagnie de Marc Johnston, le candidat de son parti dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. CRÉDIT : COURTOISIE

Comme dans d’autres circonscriptions de la région de Québec, un candidat du Parti populaire du Canada (PPC) sera en lice dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Dans le cadre de cette campagne, le Lévisien Marc Johnston défendra les couleurs de la formation fondée par le politicien beauceron Maxime Bernier afin de «redonner de l’argent aux Canadiens».

«Je suis la politique depuis une quinzaine d’années et j’ai toujours été un partisan des conservateurs. Quand Maxime Bernier a quitté pour fonder son propre parti, j’ai décidé de le suivre puisque sa plateforme me rejoint davantage. Elle me tient vraiment à cœur. Ce que je trouve très intéressant, c’est que le Parti populaire redonne l’argent aux Canadiens tout en les responsabilisant avec leur propre argent», a d’emblée partagé M. Johnston, sur les motivations derrière sa candidature.

Plus particulièrement à ce chapitre, celui qui œuvre dans le domaine financier se dit fier de défendre les couleurs d’une formation politique qui promet notamment de ne pas imposer les premiers 15 000 $ gagnés ainsi que de réduire le palier d’imposition fédéral à 15 % sur les revenus entre 15 001 $ et 100 000 $ et à 25 % sur les revenus supérieurs à 100 000 $ si elle obtient le pouvoir. 

Gestion de l’offre, Davie et 3e lien dans la mire

 Partisan aussi comme les autres membres du PPC d’un gouvernement qui intervient moins dans la société, Marc Johnston a établi ses priorités à titre de candidat dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis en tenant compte de ses deux lignes directrices.

Ainsi, il a identifié l’abolition du système de gestion de l’offre dans le milieu agricole, promesse phare de son chef, comme l’enjeu principal de sa campagne. Malgré la présence importante d’agriculteurs profitant actuellement de ce système dans le comté, Marc Johnston croit fermement que ce changement serait profitable autant pour les fermiers que les consommateurs.

«Je crois qu’en remboursant la valeur totale des quotas aux agriculteurs, ils auront des rentrées de capitaux, dans certains cas, très substantielles qu’ils pourraient utiliser pour mettre à jour leurs équipements ou leurs techniques de production. Ils pourraient ainsi être plus compétitifs au niveau mondial. Il faut se donner les moyens de pouvoir exporter des produits de la qualité comme notre lait. En éliminant la gestion de l’offre, je crois que le prix du lait, des œufs et du poulet va diminuer dans les épiceries. Ça redonnera donc de l’argent dans les poches des Canadiens», a soutenu M. Johnston.

Également, le candidat du PPC dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis estime que Chantier Davie doit être sélectionné comme troisième chantier dans la Stratégie nationale de construction navale. Quant au troisième lien, s’il appuie la réalisation du projet dans l’est de Lévis, Marc Johnston rappelle qu’un futur gouvernement du PPC n’accordera pas d’aide financière pour le projet comme il s’agit d’un dossier de compétence provinciale.

Grâce à ces engagements, Marc Johnston est sûr qu’il convaincra les électeurs de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis de lui faire confiance le 21 octobre prochain.

«Je considère mes chances d’être élu très bonnes. La région est un terreau fertile pour les idées conservatrices. Au PPC, on aime dire que nous sommes les vrais conservateurs. […] Sur le terrain, je reçois des commentaires favorables envers ma candidature et le programme du PPC», a-t-il conclu.

Les plus lus

Entrepreneur à seulement 16 ans

Passionné de mode et de marketing, Félix Fortier, un jeune homme de 16 ans vient de lancer sa propre compagnie de vêtement, Originz. À la suite de son passage au concours Face aux Dragons de Lévis, le natif de la région a acquis beaucoup d’expérience et de connaissances dans le domaine.

La liste des candidats est maintenant connue

Élections Canada a rendu publique, le 2 octobre, la liste officielle des candidats qui croiseront le fer dans chacune des 338 circonscriptions du pays lors des élections fédérales 2019, le 21 octobre prochain. Le portrait des luttes dans les comtés de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière est désormais clair.

Avenir des commissions scolaires : la CSDN présente son projet de réforme

Dans les dernières semaines, la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté au cabinet du ministre de l’Éducation du Québec le résultat de sa démarche lancée après le départ fracassant de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), en juin dernier, en lien avec l’avenir des commissions scolaires. En entrevue avec le Journal, le président de la CSDN, Jérôme Demers, a partagé...

Pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches : une problématique préoccupante

Le Réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches (RGFCA) a dévoilé, le 23 septembre dernier, son État de la situation sur la pauvreté des femmes en Chaudière-Appalaches. L’étude a permis de confirmer que cet enjeu touche particulièrement les femmes de la région et qu’un déséquilibre net existe toujours entre les femmes et les hommes à ce niveau.

Les plans du Centre culturel de Lévis dévoilés

La conception du projet de l’agrandissement du Centre culturel de Lévis a été confiée à l’Atelier TAG de Montréal à l’issue d’un concours d’architecture. Les travaux pour réaliser l’investissement de 9 M$ commenceront en 2021.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Khuon veut un meilleur partage des richesses

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Chaudière-Appalaches accueillera 20 nouveaux médecins de famille

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches prévoit et souhaite l’arrivée de 20 nouveaux médecins sur son territoire au cours de la prochaine année.

Nouvel outil pour les entreprises : Action main-d’œuvre Lévis

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

Logement social : le FRAPRU demande des engagements supplémentaires à Lévis

Par voie de communiqué, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a profité de la Journée mondiale de l'habitat, le 7 octobre, pour déplorer qu'un quart des locataires de Lévis «paient trop cher pour se loger» et demander à tous les paliers de gouvernement d'agir pour s'attaquer à cette problématique.