Après la réussite de la première édition de la Copa de fútbol Willy y Rosa, les organisateurs ont pour objectif d’attirer plus d’équipes pour l’été 2020. Pour ce faire, ils s’adressent directement aux employeurs des travailleurs étrangers.

Par Samy-Nicolas Lévesque - Collaboration spéciale

Ce tournoi, qui permet de favoriser l’esprit de communauté dans le soccer, l’intégration et le bon divertissement des travailleurs étrangers, pouvait compter sur cinq équipes de travailleurs étrangers et en provenance de diverses entreprises.

Tous les samedis, du 15 juin au 31 août, c’est une cinquantaine de travailleurs originaires du Mexique et du Guatemala qui s’affrontaient sur le terrain du Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire. 

Même s’il ne s’agit pas d’un tournoi compétitif, Rosalie et William aimeraient le faire connaître davantage par les entreprises de Saint-Nicolas.

«Pour les travailleurs étrangers, c’est un moyen de briser la routine du travail et du quotidien. Surtout un moyen de renouer avec leur sport national. On aimerait vraiment que les employeurs participent à cette intégration des travailleurs», explique la responsable du soccer à Saint-Apollinaire et fondatrice de l’organisme Acción Soccer, Rosalie Cyr-Demers.

C’est pourquoi pour la prochaine année, Rosalie et son conjoint William iront voir directement les employeurs pour aller chercher leur collaboration, au lieu de miser sur leur réseau de contacts qui était composé presque qu’entièrement d’employés.

Avec les cinq équipes de la première édition composée des entreprises de Québec Multiplants, Pelouse Richer Boulet, Laflamme, Couvoir Scott, Fromagerie Bergeron et la Ferme Ronchonnerie de Lyster, les organisateurs sont satisfaits du nombre d’équipes, mais ils aimeraient tout de même augmenter ce chiffre pour 2020. 

«Nous n’avons pas de limite de nombre d’équipes. Nous voulons faire vivre cette expérience au plus de gens possible. En fait, tant que nous sommes capables de tous les rentrer dans l’horaire», lance joyeusement Mme Cyr-Demers.

Changements pour la prochaine saison

Le problème majeur que les organisateurs ont pu remarquer l’année dernière était le transport. Ils croient qu’ils auraient pu avoir facilement deux équipes de plus si le transport n’avait pas joué des siennes.

Pour 2020, Rosalie Cyr-Demers croit qu’il serait intéressant de s’associer avec une compagnie de d’autobus, ce qui permettrait de transporter les travailleurs de leur emploi jusqu’au terrain. 

Finalement, Rosalie et William souhaiteraient le plus possible que les employeurs s’investissent dans leur tournoi. L’année dernière, certaines compagnies ont financé les maillots des joueurs avec les couleurs de leur compagnie. Une pratique que les organisateurs espèrent voir se généraliser.

«Vous auriez dû voir le visage des travailleurs avec les maillots tous identiques, ils avaient un sentiment de fierté», mentionne l’organisatrice. 

Les plus lus

Le hockey masculin de retour à Lévis-Lauzon

Un peu plus de 20 ans après la fin des activités de la Ligue de hockey collégial AAA où son équipe a connu plusieurs moments de gloire, le Cégep de Lévis-Lauzon aura de nouveau une équipe de hockey masculin. Les Faucons seront l’une des dix formations qui évolueront en 2020-2021 dans la nouvelle division 2 de la ligue de hockey collégial masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

Fuite de données chez Desjardins : tous les membres particuliers touchés

Desjardins a annoncé le 1er novembre que la veille, la Sûreté du Québec (SQ) a informé la coopérative financière de Lévis que son enquête tend maintenant à démontrer que ce sont les données des 4,2 millions de membres particuliers qui sont touchées par la fuite de renseignements personnels dévoilée le 20 juin dernier.

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.