Les grandes lignes du projet de voies réservées aux autobus ont été présentées aux Lévisiens par le Bureau de la mobilité durable lors d’une consultation publique le 6 novembre. Les participants ont fait part de leurs commentaires et de leurs suggestions aux représentants de la municipalité.

Une centaine de personnes ont assisté à la présentation de la Ville de Lévis de l’état d’avancement de son projet d’amélioration du transport en commun sur les deux tronçons les plus congestionnés du boulevard Guillaume-Couture.

Après la présentation du projet par la directrice du Bureau de la mobilité durable, Marie-Lise Côté, et le maire de la Ville, Gilles Lehouillier, les citoyens ont été invités à poser leurs questions et faire part de leurs commentaires.

À plusieurs reprises, les participants ont soulevé la problématique du rabattement des usagers du transport en commun situés sur des lignes transversales vers les lignes les plus rapides et desservant les grands axes du territoire. Ceux qui ont pris la parole ont évoqué des temps de correspondance et de parcours trop long ou des changements difficiles qui découragent les utilisateurs.

Les représentants de la Ville et de la Société de transport de Lévis ont assuré entendre leurs commentaires et qu’un travail d’amélioration des circuits sera fait. L’objectif affiché par le maire est d’être capable d’aller chercher les gens dans tous les secteurs. 

Pour ce qui est des parcs industriels, «il va falloir qu’on innove», a assuré Gilles Lehouillier qui a rappelé que l’important «c’est que les gens puissent se déplacer rapidement». 

Les riverains inquiets

Un citoyen a ensuite demandé pourquoi la route des Rivières n’est pas incluse dans le projet présenté par la Ville. Puisque la route 132 est gérée par le ministère des Transports, c’est dans le cadre de sa transformation en boulevard urbain planifiée par le gouvernement que se feront les aménagements pour le transport en commun. Si le dossier est entre les mains de Québec, la Ville a assuré travailler en étroite collaboration afin que les deux projets soient semblables une fois réalisés.

En réponse aux propriétaires, dont les terrains sont situés en bordure du tracé du projet, inquiets de l’ajout de nouvelles voies réservées (tout en maintenant les autres voies de circulation pour les automobilistes) qui empièteraient sur leur propriété, la Ville a affirmé que ces problématiques sont «très mineures». Selon le maire, quatre à six terrains seraient concernés et ce sont «majoritairement des stationnements». Il sera aussi possible d’éliminer les zones de verdures à certains endroits pour réduire la largeur du tracé. 

Pour les automobiliste qui auront à sortir de chez et traverser les différentes voies piétonne, de vélo et d’autobus, des solutions sont présentement à l’étude pour assurer la sécurité de tous les usagers.

Finalement, la question des travaux a été évoquée. Rappelant que Guillaume-Couture est «la colonne vertébrale» de la ville et que la construction touchera les «endroits les plus achalandés», un citoyen craint que ça soit «l’enfer». Pour nuire le moins possible à la circulation, il faudra «être précis sur les temps de réalisation», a annoncé le maire. Les travaux se feront successivement d’un côté à l’autre pour maintenir des voies de passage ouvertes.

Un projet de 87,9 M$

Le projet présenté prévoit l’ajout de voies latérales, situées en bordure de chaussée, réservées aux autobus sur près de cinq kilomètres, entre le chemin du Sault et la rue de Mercure, à Saint-Romuald, ainsi qu’entre les routes du Président-Kennedy et Monseigneur-Bourget. Les aménagements prévus comprennent aussi une piste cyclable, des trottoirs plus large en retrait de la route, l’ajout de végétation et de nouvelles stations.

Le coût total du projet se chiffre à 87,9 M$, dont 50 M$ financés par le Québec, 27,3 M$ par le Canada et 10,6 M$ par la Société de transport de Lévis. La construction doit débuter à l’automne 2021 et les travaux se poursuivront jusqu’en 2025.


Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui seront les représentants de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

Un investissement majeur pour la résidence Le Conf’or

La résidence pour personnes âgées autonomes, semi-autonomes ou en convalescence Le Conf’or, située à Saint-Rédempteur, a inauguré la phase 2 de son plan d’agrandissement en 3 phases, le 3 octobre dernier. À terme, les phases 2 et 3 des travaux représentent un investissement de 4,7 M$.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

La campagne de vaccination contre la grippe de retour

La campagne de vaccination contre l’influenza du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches sera de retour en novembre. L’organisation a dévoilé, le 15 octobre, le calendrier des cliniques de vaccination qui auront lieu partout dans la région.

Le hockey masculin de retour à Lévis-Lauzon

Un peu plus de 20 ans après la fin des activités de la Ligue de hockey collégial AAA où son équipe a connu plusieurs moments de gloire, le Cégep de Lévis-Lauzon aura de nouveau une équipe de hockey masculin. Les Faucons seront l’une des dix formations qui évolueront en 2020-2021 dans la nouvelle division 2 de la ligue de hockey collégial masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Changement de garde au Resto 2000

Géré pendant 32 ans par la famille Rousseau, le Resto 2000 de Saint-Étienne-de-Lauzon a changé de mains le 1er juin. Employé pendant 13 ans de l’établissement, Michael Harvey a pris les rênes du restaurant de la route Lagueux.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.