CRÉDIT: GILLESBOUTIN

Directrice générale et artistique de Diffusion culturelle de Lévis, l’organisme qui chapeaute L’Anglicane et le Centre d’exposition Louise-Carrier, Diane Blanchette a été honorée par l’Association professionnelle des diffuseurs de spectacles par le prix Reconnaissance 2020.

Le nom de la lauréate du prix Reconnaissance a été dévoilé lors de la soirée d’ouverture de la 33e édition de RIDEAU. Une mention d’honneur lui sera décernée lors d’un gala, le 20 février, au Capitole de Québec. 
À l’annonce de son nom, Diane Blanchette n’en revenait pas, tant la surprise a été forte. «Je suis restée incrédule», confie-t-elle. Pendant la présentation du parcours du lauréat, «j’avais deviné quelqu’un d’autre. Je n’ai pas entendu mon prénom, puis quand on a dit mon nom, j’ai réalisé! Ce matin, je me réveille en acceptant. Je le prends! Quel honneur!»

Métier «multitâche, multifonction et multirôle» selon Diane Blanchette, être diffuseur consiste à la fois à être un gestionnaire d’entreprise, s’occuper des ressources humaines, innover, assurer le financement et établir la programmation. «On ne fait pas juste aligner des dates l’une derrière l’autre. Il y a une vision, tout un équilibre à trouver quand on programme des spectacles en vue de les offrir au public», explique-t-elle. 

Alors que les diffuseurs culturels ont émergé il y a une quarantaine d’années, leur rôle a beaucoup évolué depuis 25 ans en se professionnalisant en même temps que le métier s’est complexifié. «Au début, on remplissait une salle de spectacle et on vendait des billets», se souvient la directrice générale et artistique de Diffusion culturelle de Lévis.

Pour Diane Blanchette, ce prix est une reconnaissance de son engagement, «dans le sens de la défense de ce métier et du bien-fondé des arts dans une société, explique-t-elle, pas seulement de ce que j’aurais pu faire dans mes années de carrière comme diffuseur, mais la conviction avec laquelle je l’ai fait». 

À l’image d’un médiateur, elle «relie» les publics et les artistes. «D’un côté il y a une œuvre qui en vaut la peine, qui le mérite et qui doit être vue, entendue, exprimée, alors ma job c’est d’aller chercher le public de l’autre côté.»

«Je suis une fille qui vient du théâtre. L’audace en théâtre est un ingrédient de base», estime Diane Blanchette. Encore aujourd’hui, elle se définit elle-même comme une «artiste dans l’âme», ce qui fait d’ailleurs toujours sa force même si elle n’a aucun regret d’évoluer derrière la scène. «Depuis que je suis en diffusion, mon dada, c’est le développement des publics. J’ai le mandat de les sensibiliser à l’art et de les faire grandir.»
«En honorant Diane Blanchette du prix Reconnaissance, le conseil d’administration de RIDEAU souhaite souligner sa contribution inégalable au milieu des arts de la scène en tant que leader, initiatrice et créatrice», mentionne l’Association dans un communiqué qui souligne aussi «son audace, sa vision, sa rigueur, sa disponibilité et l’accueil qu’elle offre aux artistes». 

Formée au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1978, Diane Blanchette fait ses débuts en tant que comédienne. Après un détour de huit ans à la radio comme animatrice, recherchiste et réalisatrice d’émissions socioculturelles et musicales pour Ici Radio Canada et CKRL, elle entre en 1998 à Diffusion culturelle de Lévis à titre de coordonnatrice aux arts de la scène. 

Depuis 2009, elle y occupe le poste de directrice générale et artistique. En plus de concevoir les programmations de L’Anglicane et du Centre d’exposition Louise-Carrier, elle travaille constamment au développement des publics et appuie le déploiement d’activités de médiation culturelle. 

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

Le SPVL arrête l'athlète international Thierry Pellerin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 3 juillet, qu'il a procédé le 2 juillet à l'arrestation de Thierry Pellerin, un Lévisien de 22 ans plutôt connu pour ses exploits sur la scène internationale de la gymnastique, pour quatre infractions d’ordre sexuel sur plusieurs victimes d’âge mineur.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Un incendie ravage une usine de Saint-Nicolas

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une cinquième alarme (alerte générale), samedi en début de soirée, afin de combattre un incendie qui a fait rage chez Palettes Pal Bois, une entreprise située sur le chemin Industriel à Saint-Nicolas.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Lévis présente son plan de match pour favoriser l’achat local

C’est notamment en compagnie de Philippe Meurant, le directeur du développement économique et de la promotion de la municipalité, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 11 juin le plan de match de la Ville pour favoriser l’achat local au cours des prochains mois. Avec entre autres la mise en place d’un nouveau portail territorial transactionnel, Lévis veut inciter ses citoyens à ...

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.