CRÉDIT: GILLESBOUTIN

Directrice générale et artistique de Diffusion culturelle de Lévis, l’organisme qui chapeaute L’Anglicane et le Centre d’exposition Louise-Carrier, Diane Blanchette a été honorée par l’Association professionnelle des diffuseurs de spectacles par le prix Reconnaissance 2020.

Le nom de la lauréate du prix Reconnaissance a été dévoilé lors de la soirée d’ouverture de la 33e édition de RIDEAU. Une mention d’honneur lui sera décernée lors d’un gala, le 20 février, au Capitole de Québec. 
À l’annonce de son nom, Diane Blanchette n’en revenait pas, tant la surprise a été forte. «Je suis restée incrédule», confie-t-elle. Pendant la présentation du parcours du lauréat, «j’avais deviné quelqu’un d’autre. Je n’ai pas entendu mon prénom, puis quand on a dit mon nom, j’ai réalisé! Ce matin, je me réveille en acceptant. Je le prends! Quel honneur!»

Métier «multitâche, multifonction et multirôle» selon Diane Blanchette, être diffuseur consiste à la fois à être un gestionnaire d’entreprise, s’occuper des ressources humaines, innover, assurer le financement et établir la programmation. «On ne fait pas juste aligner des dates l’une derrière l’autre. Il y a une vision, tout un équilibre à trouver quand on programme des spectacles en vue de les offrir au public», explique-t-elle. 

Alors que les diffuseurs culturels ont émergé il y a une quarantaine d’années, leur rôle a beaucoup évolué depuis 25 ans en se professionnalisant en même temps que le métier s’est complexifié. «Au début, on remplissait une salle de spectacle et on vendait des billets», se souvient la directrice générale et artistique de Diffusion culturelle de Lévis.

Pour Diane Blanchette, ce prix est une reconnaissance de son engagement, «dans le sens de la défense de ce métier et du bien-fondé des arts dans une société, explique-t-elle, pas seulement de ce que j’aurais pu faire dans mes années de carrière comme diffuseur, mais la conviction avec laquelle je l’ai fait». 

À l’image d’un médiateur, elle «relie» les publics et les artistes. «D’un côté il y a une œuvre qui en vaut la peine, qui le mérite et qui doit être vue, entendue, exprimée, alors ma job c’est d’aller chercher le public de l’autre côté.»

«Je suis une fille qui vient du théâtre. L’audace en théâtre est un ingrédient de base», estime Diane Blanchette. Encore aujourd’hui, elle se définit elle-même comme une «artiste dans l’âme», ce qui fait d’ailleurs toujours sa force même si elle n’a aucun regret d’évoluer derrière la scène. «Depuis que je suis en diffusion, mon dada, c’est le développement des publics. J’ai le mandat de les sensibiliser à l’art et de les faire grandir.»
«En honorant Diane Blanchette du prix Reconnaissance, le conseil d’administration de RIDEAU souhaite souligner sa contribution inégalable au milieu des arts de la scène en tant que leader, initiatrice et créatrice», mentionne l’Association dans un communiqué qui souligne aussi «son audace, sa vision, sa rigueur, sa disponibilité et l’accueil qu’elle offre aux artistes». 

Formée au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1978, Diane Blanchette fait ses débuts en tant que comédienne. Après un détour de huit ans à la radio comme animatrice, recherchiste et réalisatrice d’émissions socioculturelles et musicales pour Ici Radio Canada et CKRL, elle entre en 1998 à Diffusion culturelle de Lévis à titre de coordonnatrice aux arts de la scène. 

Depuis 2009, elle y occupe le poste de directrice générale et artistique. En plus de concevoir les programmations de L’Anglicane et du Centre d’exposition Louise-Carrier, elle travaille constamment au développement des publics et appuie le déploiement d’activités de médiation culturelle. 

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

Des Lévisiens élaborent le prochain Call of Duty

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.