CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se réunissaient le 23 mars pour une séance ordinaire du conseil municipal. Notons qu’en raison de la situation de la COVID-19, la réunion s’est faite à distance et à huis clos où citoyens et journalistes n’étaient pas conviés. Voici un résumé des points importants qui ont été abordés.

Un huis clos

Plus tôt avant le conseil municipal, la Ville de Lévis a fait savoir par voie de communiqué que la séance du conseil n’aurait pas lieu à l’hôtel de ville, mais bien à distance et à huis clos afin de protéger les membres du conseil.

Ainsi, la Ville n’a pas été en mesure de webdiffuser cette séance, elle qui avait spécifié qu’elle souhaitait recevoir les questions des citoyens via son site Internet au courant de la semaine dernière. En raison de la situation évolutive de la COVID-19, la municipalité a dû prendre ces mesures exceptionnelles.

Le comité de toponymie formé

À la suite de la demande de la famille et des amis de feu Jean Garon, politicien influant de l’histoire lévisienne, la Ville s’était engagée à mettre sur pied un comité de toponymie afin de rendre hommage à ce personnage du monde politique.

Ce comité est maintenant formé et composé de deux membres du conseil municipal et trois citoyens de Lévis. Les individus sélectionnés sur ce comité sont Karine Lavertu, Serge Côté, Gisèle Gagnon, Myriam Hallé ainsi que Michel Patry. M. Côté occupera le poste de président tandis que Mme Lavertu le poste de vice-présidente.

La Ville prolonge le Parcours des Anses

Depuis septembre 2000, la Ville a signé trois baux avec le ministère des Transports du Québec afin d’utiliser l’emprise ferroviaire abandonnée qui a été réaménagée pour accueillir la piste cyclable du parcours des Anses.

Le ministère des Transports a acquis dernièrement une portion supplémentaire de cette emprise ferroviaire abandonnée dans le secteur Saint-Romuald. La Ville et le ministère ont donc conclu une entente afin que la municipalité loue cette portion. Ainsi, le Parcours des Anses pourra être prolongé d’environ deux kilomètres.

Plutôt que de convenir un quatrième bail, les deux parties annuleront les trois baux précédents et concluront une entente d’un seul bail couvrant la totalité de cette emprise ferroviaire abandonnée.

Le parcours des Anses débutera près de la rue des Riveurs et se termina près de l’intersection de la 1ere avenue et du boulevard Guillaume-Couture.

Agrandissement et désignation officielle pour l’Innoparc Lévis

La Ville souhaite que l’Innoparc Lévis, qui comprend notamment les parcs industriels de Saint-Romuald, de Pintendre et de Lauzon, ainsi que l’UQAR et le Cégep de Lévis-Lauzon, incluant son complexe technologique et les organismes qui y sont établis, soit reconnu comme zone d’innovation auprès du ministère de l’Économie et de l’Innovation. Cette reconnaissance permettra à la Ville d’avoir accès à différentes mesures financières particulières afin de développer des projets d’envergure dans cette zone.

Ainsi, la municipalité souhaite agrandir l’Innoparc Lévis sur trois millions de mètres carrés et deux projets sont dans sa mire, la mise sur pied du Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat de Lévis et une usine-laboratoire pour l’élevage et la transformation d’insectes destinés à l’alimentation animale et humaine. Ce projet représente un investissement d’un peu plus de 9,2 M$, la Ville croit pouvoir obtenir une subvention de 8 M$. Notons que ces projets étaient déjà inscrits au dernier Programme triennal d’immobilisation (PTI).

Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Quoi faire à Lévis pendant la relâche?

En plein cœur de la semaine de la relâche scolaire qui se déroule jusqu’au 8 mars prochain, une foule d’activités sont organisées sur le territoire lévisien. Voici quelques activités préparées pour les enfants et la famille au cours de cette semaine sans cours.

Lévis et la grippe espagnole en octobre 1918

La ville de Lévis fut durement éprouvée par l’épidémie de grippe espagnole en 1918. Un parcours rapide des incontournables Dates Lévisiennes de Pierre-Georges Roy nous permet de mesurer l’ampleur du drame.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Réaménagement de l'échangeur Kennedy : Québec ira de l'avant

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu'il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que les premières étapes du projet de réaménagement de l'échangeur Kennedy (sortie 325) et de construction d'un pont d'étagement au-dessus ...

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.