Tout comme François Legault, Jean Boulet a lancé un appel aux Québécois pour qu'ils fassent du bénévolat pendant la crise. CRÉDIT : ARCHIVES

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, et le premier ministre du Québec, François Legault, ont de nouveau fait appel à la solidarité des Québécois. Ils les invitent à apporter leur aide aux organismes communautaires qui ont besoin de bénévoles. Pour faciliter la connexion entre les organismes et les citoyens, le ministre Jean Boulet a annoncé la mise en ligne de la plateforme jebenevole.ca

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

Le site sera exclusivement consacré aux besoins liés à la situation de la COVID-19. Les offres seront regroupées par région et par ville. Les besoins des organismes, les profils et les compétences des candidats recherchés y seront présentés. Les personnes intéressées pourront s’inscrire directement sur le site Internet et seront appelées, par la suite.

«Les Québécois qui n’ont pas de symptômes, qui ont du temps, moins de 70 ans ou qui ont perdu leur emploi, allez faire du bénévolat, c’est important», a demandé M. Legault.

Ce dernier a insisté sur le fait qu’il ne fallait pas que cet afflux de volontaires se transforme en rassemblement. Les organismes communautaires devront s'engager à respecter les règles de santé publique qui prévalent actuellement : lavage des mains, distanciation sociale. etc.

Rappelons qu’une large proportion des bénévoles qui œuvraient au sein des organismes communautaires étaient âgés de 70 ans et plus avant le début de la crise. Maintenant confinés à la maison, ils ne peuvent plus apporter leur aide.

Banques alimentaires

Parallèlement, le premier ministre a également confirmé que de l’aide supplémentaire sera accordée aux banques alimentaires du Québec. «Nous allons envoyer l’argent nécessaire pour répondre à la demande. Il faut s’attendre à ce que plus de gens fassent appel aux banques alimentaires.» Cet argent leur permettra, entre autres, d’acheter la nourriture dont elles auront besoin.

Masques dans les hôpitaux

«Il faut faire une utilisation judicieuse des masques», a rappelé François Legault, en mentionnant que le réseau de la santé ne manquera pas de matériel médical approprié.

Toutefois, chaque cas devra être analysé, a renchéri le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda.

«Chaque situation sera analysée pour avoir une bonne intervention selon le niveau de risque et le travail à faire. Une unité de soin qui a des patients infectés aura accès à du matériel différent. Partout dans le monde on a réservé l’usage des masques [N95] à certaines situations.»

Hydro-Québec

Questionné à savoir s’il était envisagé qu’Hydro-Québec ne facture pas l’électricité utilisée pendant la durée de la crise, le premier ministre a simplement répondu : «Pas pour l’instant».

La semaine dernière, la société d’État avait déjà annoncé qu’elle ne facturerait pas de frais de retard pour des factures impayées pendant la crise. De même, elle a confirmé la prolongation, jusqu’à nouvel ordre, du moratoire hivernal sur les interruptions de service.


Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Quoi faire à Lévis pendant la relâche?

En plein cœur de la semaine de la relâche scolaire qui se déroule jusqu’au 8 mars prochain, une foule d’activités sont organisées sur le territoire lévisien. Voici quelques activités préparées pour les enfants et la famille au cours de cette semaine sans cours.

Lévis et la grippe espagnole en octobre 1918

La ville de Lévis fut durement éprouvée par l’épidémie de grippe espagnole en 1918. Un parcours rapide des incontournables Dates Lévisiennes de Pierre-Georges Roy nous permet de mesurer l’ampleur du drame.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Réaménagement de l'échangeur Kennedy : Québec ira de l'avant

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu'il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que les premières étapes du projet de réaménagement de l'échangeur Kennedy (sortie 325) et de construction d'un pont d'étagement au-dessus ...

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.