Sarah Gauvin et Nancy Laroche travail par téléphone pour apporter un soutien psychosocial aux proches aidants et répondre à leurs questions.� CRÉDIT : COURTOISIE

Seuls à la maison pour prendre soin d’un proche ou sans contact à cause des restrictions de visite dans les CHSLD et résidences, les proches aidants vivent des situations d’isolement ou se retrouvent démunis dans cette crise causée par la pandémie de la COVID-19. Sur le territoire, le Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert les accompagnent.

C’est à distance et par téléphone que les intervenantes du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert informent, aident et écoutent ceux qui s’occupent d’une personne en perte d’autonomie. Du lundi au vendredi, Sarah Gauvin et Nancy Laroche répondent aux questions et apportent du réconfort aux proches aidants.

Une situation qui pèse lourd

«Depuis le début de la pandémie, les proches aidants se sont retrouvés à leur domicile», rappelle Caroline Parent, directrice du Service d’entraide de Breakeyville, dont fait partie le Service de soutien aux proches aidants.

«Certains sont à la maison à temps plein avec un proche en perte d’autonomie, d’autres se sont retrouvés coupés de la personne qui est en CHSLD ou en résidence.» Ces deux problématiques pèsent aujourd’hui lourdement sur les proches aidants qui rencontrent des difficultés, se sentent isolés ou même sont en détresse psychologique.

«Au départ, tout le monde avait peur, se souvient Caroline Parent. Les proches aidants sont restés à la maison et ont respecté les consignes. Ils ne voulaient pas tomber malade ou rendre leurs proches malades.»

Mais, la directrice du service constate que la situation affecte de plus en plus le moral, le quotidien ou les ressources des proches aidants et des personnes dont ils prennent soin.

«Malgré ce qui a été annoncé pour les visites en CHSLD ou en résidence, la réalité n’est pas si évidente sur le terrain, constate-t-elle. Et ceux qui sont à domicile avec leurs proches ressentent un essoufflement sans les services de répit à leurs côtés.»

Maintenir un accompagnement à distance

Avant la pandémie, le Services aux proches aidants leur proposait aussi des activités de groupe pour briser leur isolement, en plus de réaliser les suivis et de les accompagner. Des rendez-vous qui ont cessé avec l’arrivée du coronavirus. Depuis le début de la crise, les intervenantes sont mobilisées afin d’apporter un soutien psychosocial par téléphone.

Les intervenantes prennent aussi en charge les personnes qui appellent pour la première fois, même si elles ne sont pas sûres d’être un proche aidant, soit parce que la situation est nouvelle, soit parce qu’elles n’ont pas encore mis de mots sur leur réalité. Si le service ne peut répondre à leur demande, ces personnes seront orientées vers d’autres ressources. «Il ne faut pas avoir peur de téléphoner», rassure Caroline Parent.

Il existe aussi une ligne nationale Info-aidant, gérée par un autre organism, L’Appui. Les conseillers, qui peuvent être joints au 1 855 852-7784, sont là pour répondre aux questionnements des proches aidants et les soutenir.

Relancer le service de répit

Dans la perspective du déconfinement progressif, le Services aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert réfléchit désormais à la possibilité de relancer son service de répit. Il s’agit de bénévoles qui se rendent au domicile des proches aidants pendant une période de trois heures, chaque semaine ou toutes les deux semaines.

«Leur rôle, c’est d’être une présence sécurisante», explique Caroline Parent. Les bénévoles ne prodiguent pas de soins d’hygiène, ne font pas le ménage ni la cuisine. Ils permettent aux proches aidants d’aller prendre une marche, de se reposer ou de sortir, tout en veillant sur la personne dont ils prennent habituellement soin. 

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

Le SPVL arrête l'athlète international Thierry Pellerin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 3 juillet, qu'il a procédé le 2 juillet à l'arrestation de Thierry Pellerin, un Lévisien de 22 ans plutôt connu pour ses exploits sur la scène internationale de la gymnastique, pour quatre infractions d’ordre sexuel sur plusieurs victimes d’âge mineur.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Un incendie ravage une usine de Saint-Nicolas

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une cinquième alarme (alerte générale), samedi en début de soirée, afin de combattre un incendie qui a fait rage chez Palettes Pal Bois, une entreprise située sur le chemin Industriel à Saint-Nicolas.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Lévis présente son plan de match pour favoriser l’achat local

C’est notamment en compagnie de Philippe Meurant, le directeur du développement économique et de la promotion de la municipalité, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 11 juin le plan de match de la Ville pour favoriser l’achat local au cours des prochains mois. Avec entre autres la mise en place d’un nouveau portail territorial transactionnel, Lévis veut inciter ses citoyens à ...

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.