(Crédit photo : capture d’écran assnat.qc.ca)

Le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé ce matin les détails concernant le programme accéléré Soutien aux soins d’assistance en établissement de santé. La formation débuterait le 15 juin et permettrait à 10 000 personnes d’obtenir un emploi de préposé à temps plein en CHSLD en trois mois.

Par Mélanie Labrecque – Collaboration spéciale

«Ce qu’on vit actuellement, c’est un peu gênant. C’est un problème qui existe depuis plusieurs années. Donc, plusieurs gouvernements sont responsables, incluant mon gouvernement. Je prends ma part de responsabilité», a admis François Legault.

Concrètement, le cours se déroulera sur 375 heures données selon une formule hybride et mènera à une attestation d’études professionnelles. Les futurs préposés auront un premier bloc de 120 heures de cours théoriques suivis en centre de formation. Le second volet de 255 heures sera offert en formule travail-études : deux jours par semaine à distance et trois jours par semaine en établissement. La formation sera donc supervisée par les enseignants, mais aussi par du personnel d’expérience.

Les élèves recevront une compensation financière de 760$ par semaine pendant trois mois et une fois le cours terminé, ils auront accès à un emploi à temps plein en CHSLD à un salaire de plus de 49 000$ par année.

À travers les semaines, les candidats acquerront différentes compétences : prévenir les infections et la contamination, développer une approche relationnelle apportant du soutien et du réconfort et fournir des soins d’assistance aux personnes.

La formation sera offerte dans toutes les régions du Québec. Le premier ministre espère que ces nouveaux préposés amèneront un peu d’air frais dans le réseau et permettront à tout le personnel des établissements de donner des soins plus humains aux résidents des CHSLD. Aussi, il souhaite que ces nouveaux arrivants aident à atténuer les effets d’une éventuelle seconde vague de COVID-19.

Difficile, mais gratifiant

Le salaire proposé à la fin de la formation est intéressant, mais le travail ne s’adresse pas à n’importe qui, a tenu à rappeler François Legault.

«Le salaire, c’est important. Quand on parle de valoriser un emploi, ce n’est pas à négliger le salaire. Mais c’est un travail qui n’est pas facile d’aller 36 heures par semaine s’occuper de nos aînés, les soigner, les nourrir, les laver. […] Je veux quand même être positif. Il y a quelque chose de valorisant d’aller tenir la main d’un aîné, d’aller parler avec les aînés. Pour faire ce métier-là, il faut aimer les aînés.»

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, abonde dans le même sens. Au fil des visites et des rencontres qu’elle a faites en CHSLD, un commentaire revenait souvent. «On sait immédiatement, quand on est plongé dans un établissement, si l'on est fait pour cette profession.» Le modèle privilégié pour la formation permettra de s’assurer que les apprenants seront à l’aise avec le métier.

Les personnes intéressées peuvent obtenir des informations et s’inscrire au Québec.ca/devenirprepose.

 

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

Le SPVL arrête l'athlète international Thierry Pellerin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 3 juillet, qu'il a procédé le 2 juillet à l'arrestation de Thierry Pellerin, un Lévisien de 22 ans plutôt connu pour ses exploits sur la scène internationale de la gymnastique, pour quatre infractions d’ordre sexuel sur plusieurs victimes d’âge mineur.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Un incendie ravage une usine de Saint-Nicolas

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une cinquième alarme (alerte générale), samedi en début de soirée, afin de combattre un incendie qui a fait rage chez Palettes Pal Bois, une entreprise située sur le chemin Industriel à Saint-Nicolas.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.