CRÉDIT : MÉLANIE LABRECQUE

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

C’est une mère et une famille en sanglots qui se sont présentées au parc des Chutes-de-la-Chaudière où des centaines de peluches, de mots, d’offrandes et de photos étaient rassemblés en hommage aux deux fillettes à ce mémorial qui a été mis en place par des membres du groupe scout 128e de Charny et amis de la famille, le 11 juillet dernier.

Mme Lemieux a tenu à offrir ses remerciements aux policiers et citoyens. «Je tiens à remercier les policiers qui ont participé et qui participent encore à l’enquête, je tiens également à remercier tous les citoyens pour leur support, leur aide et leurs encouragements», a-t-elle mentionné.

Elle a ensuite livré un vibrant hommage à ses filles. «Mes deux belles princesses d’amour, je vous ai tant voulues et attendues. Dès le premier souffle, je vous ai aimées inconditionnellement, vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister. Soyez mes étoiles dans la nuit qui guideront mes pas à travers cette douleur incommensurable. Je vous aime à la folie, je vous aime à l’infini», a douloureusement partagé Amélie Lemieux.

Une campagne de financement

La famille d’Amélie Lemieux a également mis sur pied une campagne de financement sur la plateforme GoFundMe, le 12 juillet, «pour venir en aide à la maman qui vit les pires moments de sa vie», peut-on lire sur la page de la collecte de dons.

Au moment d’écrire ces lignes, la campagne Les petites sœurs Carpentier (Lévis) avait récolté 21 727 $ sur un objectif de 50 000 $. Pour plus d’information ou faire un don, consultez le bit.ly/3h08B1H.

Le père toujours en cavale

Le père des fillettes et suspect principal dans cette affaire, Martin Carpentier, manque toujours à l’appel depuis le 8 juillet. La Sûreté du Québec a laissé savoir aujourd’hui que des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée dans le secteur des rangs Saint-Lazare et Bois-Joly où les corps de Norah et Romy ont été retrouvés. Ces éléments ont été envoyés au laboratoire de science judiciaire et de médecine légale pour analyse afin que les policiers s’assurent qu’ils sont reliés à Martin Carpentier.

«Actuellement, il n’y a pas développements importants, les policiers poursuivent leur travail de recherche comme il se doit», a résumé la porte-parole de la SQ, Ann Mathieu, en fin de journée.

De plus, les autopsies des corps des sœurs sont terminées. Cependant, la SQ ne peut «révéler la nature des causes du décès ou les éléments qui ont été retrouvés sur la scène».

«C’est important, tant que Martin Carpentier n’a pas été localisé et qu’on n’a pas pu lui parler, ces éléments se doivent de demeurer confidentiels», a soutenu Ann Mathieu.

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : La Chaudière-Appalaches passe au niveau préalerte

Devant la flambée de nouveaux cas qui frappe le Québec depuis plusieurs jours, le gouvernement du Québec a annoncé, le 15 septembre, qu'il faisait passer le palier d'alerte de quatre régions administratives du niveau vigilance (vert) au niveau préalerte (jaune). La Chaudière-Appalaches est l'une des quatre régions qui sont désormais davantage sous surveillance par les autorités sanitaires.

Des Lévisiens élaborent le prochain Call of Duty

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.