CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est en présence d’élus et de collègues que les dirigeants de Dessercom, de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL), du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et de la Fondation québécoise du cancer (FQC) ont officiellement inauguré la Maison Dessercom, le 10 septembre dernier.

Alors que le bâtiment est déjà présent dans le paysage de l’Hôtel-Dieu de Lévis depuis plusieurs mois, la crise sanitaire actuelle a malheureusement obligé les organismes derrière sa création à reporter son inauguration, à la semaine dernière, et son ouverture officielle au 28 septembre.

Rappelons que ce printemps, les lits disponibles dans cette nouvelle hôtellerie hospitalière ont été mis à la disposition du CISSS-CA, au cas où l’Hôtel-Dieu de Lévis aurait été débordé de patients en raison de la pandémie. Après ce nouveau rôle que pourrait être appelé à jouer de nouveau l’édifice de la rue Wolfe dans les prochains mois, la Maison Dessercom et ses 30 chambres pourront cependant accomplir sa mission initiale dès le 28 septembre prochain.

Les résidents de la Chaudière-Appalaches qui doivent se déplacer pour des traitements répétés sans hospitalisation à l’Hôtel-Dieu de Lévis ou au Centre régional intégré en cancérologie (CRIC) pourront y séjourner à prix modique dès la fin du mois de septembre. En effet, chaque usager qui désire passer une nuitée dans cette hôtellerie hospitalière devra débourser entre 30 $ et 60 $. De plus, les personnes qui séjourneront à la Maison Dessercom pourront profiter de plusieurs activités et d’une ambiance propice à la relaxation afin de se changer les idées.

Financée en totalité par Dessercom, au coût de 7 M$, la Maison Dessercom était un projet central de la campagne majeure de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis. L’édifice qui sera bientôt transféré au CISSS-CA viendra combler un besoin du centre hospitalier lévisien identifié avant le lancement de la campagne de financement de la FHDL. Un autre partenaire dans le projet, la FQC, aura pour sa part le mandat d’opérer la Maison Dessercom.

Une ouverture très attendue

Vu les impacts positifs de l’ouverture d’un tel édifice pour les patients de l’Hôtel-Dieu de Lévis, les différents intervenants qui ont pris la parole avant la coupe du traditionnel ruban se sont réjouis que la Maison Dessercom accueille bientôt des patients du CRIC, ceux suivis en médecine hyperbare, en dialyse ainsi que les parents des enfants suivis en pédopsychiatrie et en néonatalogie

«Dans l’analyse des besoins que nous avons menée avant le début de la campagne majeure de financement, la réalisation d’une hôtellerie hospitalière était l’un des projets majeurs ciblés. L’ouverture officielle de la Maison Dessercom est une belle illustration de notre slogan ‘‘On vous rapproche de la guérison’’. Que ce soit pour un patient de Saint-Pamphile, de Saint-Georges ou de Buckland, la distance ne sera plus un obstacle à la guérison», a souligné Julie Suzanne Doyon, la présidente du conseil d’administration de la FHDL.

«Aujourd’hui, j’ai l’impression de réaliser un rêve. La Maison Dessercom est un modèle parfait de quelque chose qui ne peut que fonctionner. Il a toujours été important pour Dessercom de soutenir des projets dans les communautés qu’elle dessert, particulièrement en Chaudière-Appalaches. Je suis fier de ce legs pour Lévis, mais aussi pour toute la Chaudière-Appalaches», a renchéri Maxime Laviolette, le directeur général de Dessercom.

Soulignons finalement que pour en savoir plus sur la Maison Dessercom ou pour réserver une chambre, vous pouvez consulter le fqc.qc.ca/fr/besoin-d-aide/hebergement/levis ou téléphoner au 1-800 363-0063.

Sur la première photo : Pour souligner l’ouverture prochaine de la Maison Dessercom, François Paradis, député de Lévis, Julie Suzanne Doyon, Maxime Laviolette, Clarence Pelletier, président des membres de tradition chez Dessercom, Daniel Paré, président-directeur général du CISSS-CA, Marco Décelles, directeur général de la FQC, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont coupé le traditionnel ruban.

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Des Lévisiens élaborent le prochain Call of Duty

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

COVID-19 : La Chaudière-Appalaches passe au niveau préalerte

Devant la flambée de nouveaux cas qui frappe le Québec depuis plusieurs jours, le gouvernement du Québec a annoncé, le 15 septembre, qu'il faisait passer le palier d'alerte de quatre régions administratives du niveau vigilance (vert) au niveau préalerte (jaune). La Chaudière-Appalaches est l'une des quatre régions qui sont désormais davantage sous surveillance par les autorités sanitaires.