CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

La Ville de Lévis a dévoilé l’état de sa situation financière, le 14 septembre dernier. Malgré le contexte de la pandémie de la COVID-19, la municipalité prévoit un excédent de 7,4 M$ à la fin de l’année financière.

Bien que la Ville a dû injecter 5,6 M$ en raison de la situation pandémique, elle a été en mesure de faire plusieurs économies afin d’en ressortir ce surplus.

«On s’est dit "Maintenons les services essentiels au niveau de la Ville et on pense que nos concitoyens et concitoyennes vont être très satisfaits"», a exposé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Tout d’abord, la municipalité a dégagé 4,8 M$ d’économies en masse salariale grâce à une baisse de 30 % en heures supplémentaires de ses employés et à la mise à pied temporaire de 400 employés. «On a dû agir de façon responsable. Comme il y a des services qu’on ne donnait plus, on a décidé d’agir rapidement parce qu’on savait qu’on allait avoir une baisse de nos revenus et une augmentation de nos dépenses à cause de la COVID. Ça nous a permis de compenser», a expliqué M. Lehouillier. Notons que ces employés ont tous été réengagés.

Ainsi, 2,2 M$ ont été économisés par une vigilance sur les autres dépenses reliées à chacune des directions. Étant donné l’augmentation marquée des activités de ventes du marché immobilier sur le territoire, cette situation a permis à la Ville d’obtenir 3,4 M$ additionnels en droits de mutation. Également, la municipalité a été en mesure de limiter l’utilisation de son excédent accumulé à 900 000 $. Des économies de 1,7 M$ ont été possibles grâce aux frais de financement moindres.

En mars dernier, le comité des finances prévoyait un scénario beaucoup plus catastrophique pour l’année financière 2020 que ce soit au niveau des revenus de droits de mutation, d’achat d’équipement de protection sanitaire, de revenus d’amendes et de pénalités, etc., a souligné Clément Genest, président du comité et conseiller municipal à la Ville. «On se retrouve six mois plus tard et on constate que l’écosystème économique de la Ville de Lévis est beaucoup plus résilient qu’il y paraissait au départ.»

Même s’il n’a pas été en mesure de se positionner sur un gel de taxes foncières possibles pour les citoyens, le maire de Lévis a qualifié «d’intéressant», ce qu’il aura à présenter à la population lévisienne. Il croit être en mesure d’offrir un compte de taxes en dessous de l’inflation.

De moins grandes pertes anticipées pour la STLévis

La Société de Transport de Lévis (STLévis) a, elle aussi, limité les pertes financières puisqu’une aide gouvernementale couvrant 50 % de ses pertes de revenus des usagers du 1er avril au 31 décembre 2020 lui a été octroyée, un montant s’estimant à 2,1 M$.

Ainsi, les pertes anticipées en juin dernier, totalisant 2,6 M$, ont été réduites à 250 000 $ puisque s’ajoutent des économies diverses supplémentaires à ce montant.

Une deuxième vague avec peu d’impacts financiers

Questionné ce propos, le maire croit que les prévisions annoncées ne devraient pas être affectées par une possible deuxième vague. «Il y a peu de chance pour 2020 que la situation évolue différemment puisque notre budget est suffisamment avancé. Il pourrait changer à quelques centaines de milliers de dollars près», a assuré Gilles Lehouillier.

Par contre, le maire a demandé aux citoyens et citoyennes de respecter les consignes sanitaires en place puisque plusieurs commerces pourraient être affectés par une deuxième et les fermetures pourraient être encore plus nombreuses si les commerçants devaient être contraints de cesser leurs activités de nouveau.

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Des Lévisiens élaborent le prochain Call of Duty

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

COVID-19 : La Chaudière-Appalaches passe au niveau préalerte

Devant la flambée de nouveaux cas qui frappe le Québec depuis plusieurs jours, le gouvernement du Québec a annoncé, le 15 septembre, qu'il faisait passer le palier d'alerte de quatre régions administratives du niveau vigilance (vert) au niveau préalerte (jaune). La Chaudière-Appalaches est l'une des quatre régions qui sont désormais davantage sous surveillance par les autorités sanitaires.