Le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, Olivier Dumais, et la directrice du développement touristique de Destination Beauce, Marie-Émilie Slater Grenon.

Depuis 2017, la Ville de Saint-Lambert-de-Lauzon a investi 65 000 $ pour réaménager l’espace naturel qui borde la rivière Chaudière. Cet été, de nouveaux espaces de stationnement ont été créés afin de rendre le site plus accessible et un panneau d’information touristique installé.

L’aménagement d’espaces de stationnement et d’un panneau d’informations touristiques (photos 4 et 5), qui permet de découvrir la route de la Beauce et les attraits de la région, ont été ajoutés cet été dans le parc du Détroit de la Chaudière pour un montant de 55 000 $. 

Une quarantaine de véhicules peuvent désormais être stationnés (photo 3). L’ancien stationnement (photo 2), qui peut d’ailleurs toujours être utilisé, ne comportait en effet qu’une quinzaine de place.

En 2017, plus de 9000 $ avaient été investis pour l’achat de tables à pique-nique, de bancs ainsi que de poubelles et de bac de récupération des contenants recyclables. On compte actuellement cinq tables à pique-nique et trois bancs dans le parc, dont la superficie est de 15 321 m2

«Sans aucun doute, le parc du Détroit de la Chaudière fait maintenant partie des joyaux de notre municipalité. Nous sommes fiers qu’il soit également considéré comme la porte d’entrée de la Route de la Beauce. C’est avec plaisir que nous le ferons découvrir aux touristes de partout au Québec et même d’ailleurs», a souligné le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, Olivier Dumais devant les partenaires et des citoyens venus découvrir les nouvelles installations.

Choisi pour être la porte d’entrée de la Route de la Beauce, le parc du Détroit de la Chaudière est désormais plus accueillant pour les promeneurs, les familles qui veulent profiter du très beau cadre naturel pour un pique-nique ou découvrir les abords de la rivière.

«Pour Destination Beauce, le parc du Détroit est une porte d’accès aux 140 km de la Route de la Beauce qui relie Saint-Lambert-de-Lauzon à Saint-Gédéon. La beauté des lieux donne le ton au reste du circuit et, grâce à l’installation d’un relais d’information touristique, citoyens et touristes ont aussi l’occasion d’en apprendre davantage concernant l’éventail riche de l’offre touristique de la région», a fait valoir la directrice du développement touristique de Destination Beauce, Marie-Émilie Slater Grenon.

Le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon rêve aujourd’hui à la construction d’une passerelle entre le parc et l’autre rive, où il serait envisageable de créer un autre espace vert et qui faciliterait l’accès au site depuis la zone résidentielle. Toutefois, d’autres projets devront être réalisés avant. De nouveaux aménagements sur les sentiers du parc du Faubourg seront dévoilés prochainement.

Un concours photo

La municipalité organise un concours photo. Pour participer, les résidents sont invités à photographier les plus beaux paysages de la municipalité.

Les Lambertins et Lambertines qui feront parvenir des photos à l’adresse cagagnon@mun-sldl.ca avant le 9 novembre, en précisant où et quand elles ont été prises, seront admissibles. Des coupons-cadeaux utilisables à la Fruitière Laliberté en 2021 seront décernés.

 

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : délestage à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 15 octobre, que l'Hôtel-Dieu de Lévis diminuera temporairement certains rendez-vous médicaux et opérations au bloc opératoire. La direction du CISSS-CA justifie sa décision par le fait que son personnel est fortement sollicité pour combattre des éclosions sur des unités de soi...

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : la Chaudière-Appalaches atteint un nouveau sommet quotidien pour les nouveaux cas

Pour une deuxième journée consécutive, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet. Hier, ce sont 73 résidents de la région qui ont appris qu'ils avaient contracté la maladie.

Unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis : des adaptations nécessaires pendant la pandémie

L’Hôtel-Dieu de Lévis a réagi au texte d’une pétition qui dénonce la manière qu’a l’établissement d’appliquer les directives du ministère de la Santé au sein du service mère-enfant pour lutter contre les risques de transmission de la COVID-19 ainsi qu’aux propos tenus par la porte-parole du Regroupement Naissance-Renaissance, Sophie Mederi, qui est à l’origine de cette initiative.

COVID-19 : un nouveau décès et augmentation des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a enregistré une nouvelle baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection au coronavirus alors que 25 résidents de la région ont reçu un diagnostic positif dans la journée d'hier. Toutefois, la maladie a emporté une autre personne qui vivait dans la région et le nombre des hospitalisations a augmenté.

COVID-19 : plus de 70 nouveaux cas et 1 autre décès en Chaudière-Appalaches

Si la Chaudière-Appalaches n'a pas atteint un sommet de nouveaux cas comme lundi, 73 cas d'infection au coronavirus ont été découverts hier dans la région. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté, mercredi, qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a succombé des suites de la COVID-19.

Pas de messes dans le Grand Lévis jusqu’à la fin du mois

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.

Un mois pour revivre l’histoire de Charny

Dans le cadre des Journées de la culture, la Corporation Charny Revit propose jusqu’au 25 octobre une programmation d’activités respectant les consignes de la Santé publique et mettant en valeur l’histoire de ce quartier lévisien.

Des projets de logements sociaux nécessaires

Selon ce que rapporte un tweet publié par Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, une entente de principe entre Ottawa et Québec a été officialisée afin d’octroyer 1,8 G$ sur 10 ans pour la construction de logements sociaux. Accompagnée par plusieurs Villes de la province, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) souhaite qu’avec cette ent...