CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.

Malgré que des célébrations réunissant 25 fidèles peuvent être tenues pendant cette période dans la région, l’unité pastorale Desjardins-Chutes-Chaudière, qui chapeaute les trois paroisses lévisiennes, a finalement l’dée de présenter des messes et des regroupements de prière en raison de plusieurs motifs.

Dans un premier temps, les paroisses catholiques de la région ont pris cette décision pour se montrer solidaires des sacrifices demandés à tous les citoyens. De plus, l’unité pastorale Desjardins-Chutes-Chaudière veut réduire le plus possible les occasions où ses célébrations ou ses autres activités pourraient présenter un quelconque danger de contagion.

D’ailleurs, bien conscientes que plusieurs de ses fidèles sont âgés, les trois paroisses ont pris en compte dans leur décision la vulnérabilité particulière de certains d’entre eux. Dans la même veine, les 28 jours sans messe permettront aux organismes de protéger les nombreux bénévoles qui s’assuraient du respect des consignes sanitaires lors des célébrations depuis trois mois. Aussi, les trois paroisses voulaient éviter une confusion alors que les obligations sont régulièrement modifiées par le gouvernement en raison de l’évolution de la situation pandémique.

Enfin, la gestion des réservations des places pour assister aux messes commençaient à être un sérieux irritant pour l’organisation.

«Entre 1 200 et 1 500 personnes se rendaient dans nos églises chaque fin de semaine depuis la reprise des messes dans nos paroisses cet été. Toutefois, avec la précédente restriction de n’accepter que 50 personnes lors des cérémonies, on se retrouvait déjà à refuser l’accès à plusieurs personnes, ce qui provoquait du mécontentement et de tension», a partagé Paolo Maheux, le curé des trois paroisses lévisiennes, avant de saluer la décision du gouvernement d’autoriser la présence de 250 fidèles lors des cérémonies tenues dans les zones vertes, jaunes et oranges .

Des solutions pour pratiquer sa foi

 Pendant ce «jeûne de l’Eucharistie», l’unité pastorale Desjardins-Chutes-Chaudière invite les fidèles catholiques du Grand Lévis à écouter la messe qui est télédiffusée chaque dimanche matin à Radio-Canada. En attendant une décision sur la reprise des célébrations des messes à la fin du mois, l’équipe pastorale planche aussi sur des solutions pour répondre aux besoins des paroissiens, comme avec la création de capsules vidéos qui seraient partagées sur les plateformes des trois paroisses.

De plus, l’unité pastorale Desjardins-Chutes-Chaudière a décidé que des baptêmes, des mariages et des funérailles pourront être célébrées pendant la période de confinement partiel. Ces célébrations exceptionnelles devront toutefois se conformer à toutes les exigences sanitaires applicables en zone rouge (limitation du nombre de participants à 25, exigences de désinfection, règle de la distanciation physique de 2 mètres, port obligatoire du masque durant toute la durée des cérémonies, etc.)

Si un besoin urgent ou une situation de grande difficulté se présente aux fidèles, ces derniers peuvent joindre un membre de l’unité pastorale en rejoignant le secrétariat des paroisses Saint-Nicolas-de-Lévis (418 831-2186), Saint-Jean-l’Évangéliste (418 839-8264) et Saint-Joseph-de-Lévis (418 837-8813).

Notons finalement que l’unité pastorale publiera des mises à jour sur la situation dans les trois paroisses sur le portail commun de ces dernières, le paroissesdelevis.org.

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : délestage à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 15 octobre, que l'Hôtel-Dieu de Lévis diminuera temporairement certains rendez-vous médicaux et opérations au bloc opératoire. La direction du CISSS-CA justifie sa décision par le fait que son personnel est fortement sollicité pour combattre des éclosions sur des unités de soi...

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : la Chaudière-Appalaches atteint un nouveau sommet quotidien pour les nouveaux cas

Pour une deuxième journée consécutive, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet. Hier, ce sont 73 résidents de la région qui ont appris qu'ils avaient contracté la maladie.

COVID-19 : un nouveau décès et augmentation des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a enregistré une nouvelle baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection au coronavirus alors que 25 résidents de la région ont reçu un diagnostic positif dans la journée d'hier. Toutefois, la maladie a emporté une autre personne qui vivait dans la région et le nombre des hospitalisations a augmenté.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

Unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis : des adaptations nécessaires pendant la pandémie

L’Hôtel-Dieu de Lévis a réagi au texte d’une pétition qui dénonce la manière qu’a l’établissement d’appliquer les directives du ministère de la Santé au sein du service mère-enfant pour lutter contre les risques de transmission de la COVID-19 ainsi qu’aux propos tenus par la porte-parole du Regroupement Naissance-Renaissance, Sophie Mederi, qui est à l’origine de cette initiative.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

COVID-19 : plus de 70 nouveaux cas et 1 autre décès en Chaudière-Appalaches

Si la Chaudière-Appalaches n'a pas atteint un sommet de nouveaux cas comme lundi, 73 cas d'infection au coronavirus ont été découverts hier dans la région. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté, mercredi, qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a succombé des suites de la COVID-19.

Pas de messes dans le Grand Lévis jusqu’à la fin du mois

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.