CRÉDIT : GILLES BOUTIN

L’équipe lévisienne de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, les Chevaliers de Lévis, a dû se plier à de nouvelles règles de la Santé publique qui l’empêche de tenir des matchs depuis le 8 octobre pendant une durée de 20 jours en raison de la COVID-19 et du palier d’alerte rouge.

Malgré ces nouvelles demandes de la Santé publique, l’organisation lévisienne a organisé deux «groupes bulle» afin de ne pas abandonner l’entraînement, ils ont également accès à leur salle d’entraînement et à l’aréna. «Une chance qu’on a les “groupes bulle”. Avec ces groupes, on sera en mesure de fignoler quelque chose», explique Éric Bélanger, entraîneur-chef de la formation. Ainsi, Bélanger pourra entraîner les «groupes bulle» en alternance une journée sur deux.

«Les gars sont sérieux dans le gym et contents d’être à l’aréna. Oui, ils veulent jouer des matchs, mais je pense qu’ils se rendent compte qu’ils sont chanceux d’être là malgré tout», partage celui qui croit que cette situation durera bien plus que vingt jours.

«On ne se fait plus d’attentes. On y va une journée à la fois et on fait le mieux qu’on peut du moment qu’on est ensemble», ajoute-t-il. L’équipe de l’organisation lévisienne doit se réinventer pour garder ses troupes motivées et les faire évoluer malgré que la compétition soit en pause pour le moment.

Deux parties contre le junior AAA

Puisque les matchs interrégionaux n’étaient pas recommandés par la Santé publique avant qu’elle n’empêche toutes les activités sportives d’équipe, les Chevaliers de Lévis ont pris part à deux matchs hors concours les opposants aux Condors de Beauce-Appalaches de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, le 4 octobre dernier.

La formation lévisienne a été défaite par les marques de 5 à 1 et 3 à 0. «Ça m’a permis de voir des choses à améliorer pour les joueurs. C’est sûr qu’on était rouillés, mais c’est difficile d’en faire plus comme on n’a aucun autre match à l’horaire encore», expose Éric Bélanger.

L’entraîneur-chef a quitté l’aréna de la Beauce avec un «goût amer dans la bouche» puisqu’un joueur de l’équipe adverse a joué les trouble-fêtes en narguant les Lévisiens. «Ça a brassé pas mal, j’ai trouvé qu’on nous a manqué de respect.»

Une équipe prometteuse

En raison de la situation pandémique, les Chevaliers n’ont pas pu tenir leur traditionnel dévoilement de leur alignement cette année. Selon Bélanger, ses joueurs forment une équipe compétitive, sur papier du moins.

«On a une équipe avec beaucoup de profondeur à l’attaque, encore plus que l’année dernière. On a deux bons gardiens et l’équipe a de la vitesse. Défensivement, j’aime beaucoup ce que je vois de nos défenseurs. J’ai hâte de jouer de vrais matchs contre des équipes midget AAA pour voir on se situe où», s’emballe Éric Bélanger.

Pour la suite de la saison actuelle, l’organisation des Chevaliers est en attente des futures décisions que prendront les instances gouvernementales afin de planifier cette saison 2020-2021 dans ce contexte particulier.

Les plus lus

COVID-19 : éclosion au Costco de Saint-Romuald

Par voie de communiqué, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 8 octobre, que 13 cas positifs de COVID-19 ont été découverts au sein du personnel du magasin Costco de Saint-Romuald.

COVID-19 : délestage à l'Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 15 octobre, que l'Hôtel-Dieu de Lévis diminuera temporairement certains rendez-vous médicaux et opérations au bloc opératoire. La direction du CISSS-CA justifie sa décision par le fait que son personnel est fortement sollicité pour combattre des éclosions sur des unités de soi...

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : la Chaudière-Appalaches atteint un nouveau sommet quotidien pour les nouveaux cas

Pour une deuxième journée consécutive, le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet. Hier, ce sont 73 résidents de la région qui ont appris qu'ils avaient contracté la maladie.

COVID-19 : un nouveau décès et augmentation des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

La Chaudière-Appalaches a enregistré une nouvelle baisse du nombre quotidien de nouveaux cas d'infection au coronavirus alors que 25 résidents de la région ont reçu un diagnostic positif dans la journée d'hier. Toutefois, la maladie a emporté une autre personne qui vivait dans la région et le nombre des hospitalisations a augmenté.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

Unité mère-enfant de l’Hôtel-Dieu de Lévis : des adaptations nécessaires pendant la pandémie

L’Hôtel-Dieu de Lévis a réagi au texte d’une pétition qui dénonce la manière qu’a l’établissement d’appliquer les directives du ministère de la Santé au sein du service mère-enfant pour lutter contre les risques de transmission de la COVID-19 ainsi qu’aux propos tenus par la porte-parole du Regroupement Naissance-Renaissance, Sophie Mederi, qui est à l’origine de cette initiative.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

COVID-19 : plus de 70 nouveaux cas et 1 autre décès en Chaudière-Appalaches

Si la Chaudière-Appalaches n'a pas atteint un sommet de nouveaux cas comme lundi, 73 cas d'infection au coronavirus ont été découverts hier dans la région. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a rapporté, mercredi, qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a succombé des suites de la COVID-19.

Pas de messes dans le Grand Lévis jusqu’à la fin du mois

Par voie de communiqué, les trois paroisses couvrant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis, ont annoncé qu’elles ne tiendront pas de messes ni de regroupements de prière lors de la période de confinement partiel en zone rouge, en cours jusqu’au 28 octobre.