CRÉDIT : KELLY SIKKEMA - UNSPLASH

Alors que 125 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts en Chaudière-Appalaches vendredi, la journée d'hier a permis à la région d'enregistrer une baisse importante à ce chapitre alors que seulement 38 nouveaux cas d'infection ont été confirmés dans la région. Cependant, comme hier, les autorités ont confirmé qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a dernièrement succombé de la maladie.

Il s'agit du 97e décès provoqué par la COVID-19 en Chaudière-Appalaches depuis avril.

Quant aux 38 nouveaux cas, ils ont fait passer à 4 544 le nombre de personnes vivant en Chaudière-Appalaches qui ont contracté la COVID-19 depuis mars. Toutefois, selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 3 849 résidents de la région sont désormais guéris de la maladie (+ 63 comparativement à vendredi).

Notons que comme le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ne publie pas son bilan régional sur l'évolution de la pandémie les samedis et les dimanches, les données ventilées par secteur de la région ne sont pas disponibles.

Hausse également constatée à l'échelle de la province

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 211 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 123 854. Parmi ces dernières, 104 848 Québécois sont maintenant rétablis de l'infection (+ 1 180 comparativement à vendredi).

Le bilan provincial fait également état de 15 nouveaux décès, pour un total de décès qui s'élève à 6 626. De ces 15 décès, 2 sont survenus dans les 24 dernières heures, 11 sont survenus entre le 8 et le 13 novembre, 1 est survenu avant le 8 novembre et 1 est survenu à une date inconnue.

Selon l'INSPQ, il y avait samedi 12 380 cas actifs dans la province.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 4 par rapport à la veille, avec un cumul de 587. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 7, et s'élève maintenant à 89. Les prélèvements réalisés le 13 novembre s'élèvent à 28 661, pour un total de 3 485 507.

Soulignons que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Aide financière récurrente pour favoriser le soutien à domicile

Dans un autre ordre d'idées, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, ainsi que l'adjointe parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux et députée de Soulanges, Marilyne Picard, ont annoncé dimanche matin qu'un montant récurrent annuel de 100 M$ sera octroyé aux différents établissements du réseau de la santé et des services sociaux et à leurs partenaires afin de bonifier l'offre de services de soutien à domicile.

65 M$ seront octroyés aux CISSS et aux CIUSSS afin «d'augmenter le volume et l'intensité des services de soutien à domicile selon les besoins». Ce montant servira également à combler des besoins de courte durée des usagers, par exemple en post-hospitalisation, qu'ils soient enfants, adultes ou aînés.

Un autre montant de 10,5 M$ contribuera, selon le gouvernement, à bonifier les conditions de travail des travailleurs engagés de gré à gré dans le cadre de la modalité allocation directe / chèque emploi-service. Le taux horaire minimum de 14,25 $ de l'heure passera ainsi à 16 $, ce qui représente une augmentation globale de 1,75 $ de l'heure. Cette augmentation inclut l'indexation annuelle de 0,97 % prévue au 1er avril 2020.

Du côté des entreprises d'économie sociale en aide à domicile (EESAD), Québec leur accordera un montant de 14,7 M$, pour d'une part bonifier de 2 M$ l'aide variable du Programme d'exonération financière pour les services d'aide domestique (PEFSAD) et d'autre part pour bonifier les conditions de travail des préposés à domicile de 1,75 $ de l'heure, grâce à un financement de 12,7 M$. Les établissements de santé et de services sociaux verseront les montants aux EESAD pour les services achetés, à hauteur de 3,7 M$. La différence sera versée en mesure compensatoire par l'entremise du PEFSAD.

Finalement, 2,3 M$ seront investis par le gouvernement provincial pour l'achat d'équipements non capitalisables et 7,5 M$ pour les fonctions de supervision clinique, de soutien clinique ainsi que pour les coûts administratifs et techniques associés.

Les plus lus

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

LA SQDC ouvrira une deuxième succursale à Lévis

​La SQDC a signé un bail afin d’ouvrir, d’ici le printemps, une succursale qui sera située au 1855, route des Rivière, à Saint-Nicolas.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Repensons Lévis devient un parti politique municipal

Formé à la fin du printemps dernier, le collectif citoyen Repensons Lévis a officiellement été autorisé à titre de parti politique municipal par le Directeur général des élections du Québec, le 13 novembre.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

Les poules urbaines bientôt permises à Lévis?

Des citoyens de Lévis demandent à l’administration municipale d’autoriser et de réglementer les poules urbaines à Lévis. La Ville travaille justement sur cette question et regarde la possibilité de mener des projets pilotes sur le territoire.

COVID-19 : un décès de plus en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données des 24 dernières heures concernant la situation de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 60 nouveaux cas ont été recensés et 1 nouveau décès s'est ajouté au compteur, ce 19 novembre.

Reprise des messes dans le Grand Lévis

Comme «il est impossible de savoir quand le gouvernement provincial assouplira les mesures sanitaires présentement en vigueur», les autorités pastorales de l’unité Desjardins–Chutes-Chaudière ont pris la décision de rouvrir certaines églises de l’unité et d’y reprendre la pratique régulière des messes de fin de semaine à compter des 14 et 15 novembre prochains.