CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé, le 18 février, qu'il mettait fin aux ententes qui le lient au Manoir Liverpool en ce qui a trait au volet «ressources intermédiaires (RI)» et qu'il désire révoquer la certification résidence privée pour aînés (RPA) de l'établissement de Saint-Romuald.

À lire aussi : Manoir Liverpool : la direction intente un nouveau recours judiciaire

En rappel : Manoir Liverpool : le CISSS-CA sermonné par l'Autorité des marchés publics

En ce qui a trait au volet RI, le CISSS-CA a signifié cet avant-midi, aux exploitants du Manoir Liverpool, qu’il mettait fin aux ententes. Comme le Journal le rapportait plus tôt aujourd'hui, le CISSS-CA a reçu une injonction en Cour supérieure de la part des exploitants.

Notons que plus tard jeudi, les parties se sont entendues pour que l’avis de résiliation soit suspendu 15 jours, soit jusqu’au 9 mars, une entente que la Cour supérieure a homologuée Le Manoir soutient que la Cour supérieure est compétente pour entendre le litige alors que le CISSS prétend qu’en vertu de l’Entente nationale (avec les ressources intermédiaires), un arbitre serait compétent pour l’entendre. Un débat sera donc entendu devant l’arbitre sur cette question.

«Le CISSS en est arrivé à cette décision étant donné que les démarches des actuels propriétaires avec de potentiels acheteurs n’ont pas permis de compléter une transaction finale dans des délais acceptables en lien avec la situation des résidents. Rappelons que le CISSS de Chaudière-Appalaches avait prévu, le 7 janvier dernier, de mettre fin aux ententes avec le Manoir Liverpool, mais a reporté sa décision pour permettre, à court terme, des démarches de vente», a expliqué l'organisation dans le document transmis aux médias.

En mettant fin aux ententes, le CISSS-CA désirait relocaliser les 25 résidents de la RI encore sur place dans d’autres ressources d’hébergement de la région. Prenant acte de l’injonction judiciaire, le CISSS de Chaudière-Appalaches a cependant suspendu les démarches que ses intervenants devaient entamer pour relocaliser les résidents afin de laisser le processus judiciaire avoir cours.

Pour le volet RPA, le CISSS-CA a signifié aux exploitants du Manoir Liverpool qu’il a acheminé un préavis de révocation de la certification RPA. Les propriétaires ont 10 jours pour présenter leurs observations au CISSS-CA qui, lui, aura 30 jours maximum pour les apprécier et prendre des décisions. Le CISSS-CA a fait savoir que l’injonction judiciaire n’a pas d’impact à ce moment-ci sur ce préavis.

Les plus lus

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

COVID-19 : moins de 500 cas actifs en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 43 nouveaux cas et un décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches, ce 30 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 367 nouveaux cas et 46 décès.

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Le «coup de main» des policiers et des pompiers

Le 31 décembre, le Fonds Nancy Nadeau remettait à une jeune fille affectée par la perte d’un proche emporté par la maladie, une tablette afin de lui permettre de vivre sa passion pour le dessin. Cette initiative des pompiers et policiers lévisiens apporte depuis 2015 du réconfort à des personnes du territoire qui vivent des situations difficiles.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

Des sacs réconfortants distribués dans Bellechasse

Près de 5 200 sacs réconfortants seront distribués dans les écoles, les CPE, les garderies et quelques organismes du territoire de Bellechasse à la fin du mois de février.

COVID-19: moins de 40 cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches fait état de 38 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des 24 dernières heures. Cela porte le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 11 380.

Remontée des nouveaux cas dans la région

Au cours des 24 dernières heures, 65 personnes en Chaudière-Appalaches ont contracté la COVID-19. Selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), ce sont 11 112 personnes qui ont contracté la maladie depuis le début de la pandémie.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais deux décès supplémentaires enregistrés

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés a connu une importante baisse comparativement à mardi, alors que 33 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le virus. Toutefois, comme lors des deux dernières journées, le CISSS-CA a confirmé que deux autres ...