(Crédit photo : Capture d’écran)

Le premier ministre du Québec, accompagné du ministre de la Santé, Christian Dubé et du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a fait le point, le 23 février, sur le début de la campagne de vaccination dans la population. Elle commencera la semaine prochaine pour les personnes âgées de 85 ans et plus.

Par Mélanie Labrecque – Collaboration spéciale

«Je suis ici pour annoncer une grande nouvelle attendue depuis longtemps», a déclaré François Legault. Ainsi, dès jeudi, ceux qui sont nés en 1936 ou avant pourront planifier un rendez-vous sur le site Internet quebec.ca/vaccincovid ou par téléphone au 1877 644-4545 .

En raison de la situation épidémiologique, la clientèle de la grande région de Montréal sera priorisée dans la première semaine. Cependant, tous les Québécois de 85 ans et plus pourront prendre leur rendez-vous à partir de jeudi. Cette première phase de la vaccination à grande échelle devrait s’échelonner sur deux semaines, précise le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Une fois cette phase terminée, la vaccination dans les autres groupes de la population se poursuivra allant des 80 ans et plus aux 60 ans et plus et au reste de la population. Par ailleurs, un état de l’évolution de la campagne sera fait régulièrement. «Toutes les semaines, nous vous informerons d’où nous sommes rendus et nous donnerons nos priorités pour les deux semaines à venir», a indiqué Christian Dubé.

Le ministre de la Santé a bon espoir que tous les Québécois qui voudront être vaccinés pourront l’être d’ici le mois de septembre. «Pourvu que nous ayons les vaccins», a-t-il spécifié, rappelant que le Québec dépend d'Ottawa à ce chapitre. Cependant, le Québec a les ressources nécessaires pour que la campagne se déroule rondement. Au plus fort de la vaccination contre l’influenza, en novembre, 250 000 personnes étaient vaccinées chaque semaine.

Un bémol

Malgré l’espoir qu’amène le début de la campagne massive de vaccination, François Legault ne crie pas victoire tout de suite. Les prochaines semaines seront très importantes selon lui puisque la première dose de vaccin n’atteint son plein effet que trois semaines après l’injection.

De plus, l’arrivée des différents variants, plus contagieux, pourrait tirer vers le haut la courbe de la propagation. C’est pour cette raison, entre autres, qu’un très petit nombre d’activités ont été autorisées pendant la relâche scolaire. Les théâtres, les gymnases, les lieux de culte ne sont pas des foyers plus importants de propagation. Cependant, M. Legault souhaitait offrir quelques options au plus grand nombre de familles. Selon l’évolution de la courbe, d’autres assouplissements pourraient être faits après la semaine de relâche.

Semaine de relâche

Le premier ministre a profité de sa tribune pour faire quelques rappels à l’occasion de la semaine de relâche. «C’est l’une de nos grandes inquiétudes. La semaine prochaine ce sera un gros test. Il ne faut pas qu’il arrive ce qui est arrivé pendant le temps des Fêtes.»

La semaine devra se passer à l’intérieur de sa bulle familiale. Les rassemblements dans les maisons ou les chalets ne sont toujours pas permis et il ajoute que les grands-parents ne doivent pas garder leurs petits enfants puisqu’ils font partie des clientèles à risque de complications.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

COVID-19 : moins de 500 cas actifs en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 43 nouveaux cas et un décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches, ce 30 janvier. Dans la province, le bilan fait état de 1 367 nouveaux cas et 46 décès.

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Le «coup de main» des policiers et des pompiers

Le 31 décembre, le Fonds Nancy Nadeau remettait à une jeune fille affectée par la perte d’un proche emporté par la maladie, une tablette afin de lui permettre de vivre sa passion pour le dessin. Cette initiative des pompiers et policiers lévisiens apporte depuis 2015 du réconfort à des personnes du territoire qui vivent des situations difficiles.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

Des sacs réconfortants distribués dans Bellechasse

Près de 5 200 sacs réconfortants seront distribués dans les écoles, les CPE, les garderies et quelques organismes du territoire de Bellechasse à la fin du mois de février.

COVID-19: moins de 40 cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches fait état de 38 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des 24 dernières heures. Cela porte le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 11 380.

Remontée des nouveaux cas dans la région

Au cours des 24 dernières heures, 65 personnes en Chaudière-Appalaches ont contracté la COVID-19. Selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), ce sont 11 112 personnes qui ont contracté la maladie depuis le début de la pandémie.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais deux décès supplémentaires enregistrés

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés a connu une importante baisse comparativement à mardi, alors que 33 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le virus. Toutefois, comme lors des deux dernières journées, le CISSS-CA a confirmé que deux autres ...