Guylaine Dumont a critiqué le plan de redressement des finances du PCC. CRÉDIT : COURTOISIE

Guylaine Dumont, candidate pour le Nouveau parti démocratique (NPD) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière, a voulu s’exprimer à la suite des propos de Jacques Gourde, député sortant de Lévis-Lotbinière et candidat conservateur, sur le plan de redressement des finances du Parti conservateur du Canada (PCC).

Par Catherine D'Amours - Collaboration spéciale

«Jacques Gourde martèle beaucoup le côté du redressement des finances puisque les libéraux ont fait beaucoup de dépenses depuis qu’ils sont au pouvoir. Les conservateurs veulent rétablir la situation financière dans les 10 prochaines années, mais je trouve que, bien qu’il faille y penser, il faut aussi être conscient qu’il y a eu la pandémie et que ça laisse des creux importants», a expliqué Guylaine Dumont.

Pour Mme Dumont, il faut axer sur l’humain avant de pouvoir penser au déficit des finances de l’État comme la pandémie a eu de graves conséquences et qu’elle n’est pas encore terminée. La candidate croit aussi que la gestion financière faite par les libéraux et les conservateurs au niveau des mesures environnementales n’est pas bonne.

«Justin Trudeau tient des beaux discours sur l’environnement, mais c’est vide parce que finalement il a donné plus d’argent aux pétrolières en se disant qu’il voulait s’occuper de réduire les gaz à effet de serre. Je ne pense pas que les conservateurs feraient mieux de ce côté-là et il y a d’autres manières de faire le redressement financier que celle des conservateurs martelés constamment par Jacques Gourde», a souligné Mme Dumont.

Dans cet ordre d’idée, Guylaine Dumont assure qu’un gouvernement du NPD contribuerait aussi à redresser les finances par la taxation des «ultra-riches» et celle des géants du Web, afin de redistribuer l’argent où les Canadiens en ont besoin. Elle croit que ce genre de mesure pourrait être utile pour la circonscription de Lévis-Lotbinière qui a besoin d’aide pour la pénurie de main-d’œuvre ainsi que pour la rétention des immigrants.

Le développement de sa circonscription

Guylaine Dumont parle aussi de développer une offre de transport en commun dans Lotbinière pour rejoindre les petites municipalités entre elles. Elle assure que ce genre de mesure favoriserait à réduire la pénurie de main-d’œuvre et le développement de la circonscription.

La candidate néo-démocrate pense que plusieurs enjeux importants sont présents dans la circonscription de Lévis-Lotbinière, comme la crise environnementale qui touche même les agriculteurs. Elle assure que de s’attarder à cet enjeu, par exemple, peut permettre la production et le roulement de l’économie tout en prenant soin de l’environnement. Selon elle, le Parti conservateur ne fera rien pour ce genre d’enjeu.

«Les gens ont le goût de changement, d’avoir un nouveau député qui les représente. Les conservateurs, pour moi, c’est un peu vieux comme mentalité. Ça ne représente pas ce que j’ai entendu que les gens veulent, des jeunes comme des personnes âgées. Les enjeux qui sont importants comme de prendre soin de l’environnement tout en faisant rouler l’économie sont des enjeux dont on ne parle pas chez les conservateurs et qui sont cruciaux pour moi», a conclu Guylaine Dumont.

Les plus lus

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 1er septembre 2021

Les membres du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches sont heureux d’annoncer la nomination de Guy Bonneau (1re photo) à titre de nouveau président de l’organisation. En fonction depuis les dernières semaines, il ira à la rencontre des membres lors de la tournée automnale. Cette tournée de toutes les sous-régions lui donnera l’occasion de rencontrer les me...