CRÉDIT : JAY WENNINGTON - UNSPLASH

En marge du conseil municipal du 13 septembre, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé les résultats d’une étude commandée par la Ville afin d’évaluer le niveau acoustique des activités du parc canin de Charny. Cette dernière conclut que le bruit généré par les jappements provenant du parc canin est conforme aux normes du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

Rappelons d’emblée que la Ville de Lévis avait commandé cette étude à la firme Soft dB, pour une somme entre 5 000 et 10 000 $. La collecte des données sur le terrain a été effectuée du jeudi 27 mai à 9h au lundi 30 mai à 9h, grâce à deux points de mesure installés près d’habitations situées à proximité du parc canin. La municipalité avait décidé d’obtenir des données sur la situation en raison de plusieurs plaintes transmises par des citoyens sur le niveau sonore des activités du site.

Les résultats de l’étude indiquent que les bruits issus du parc canin représentent moins de 40 décibels. Il s’agit du niveau maximal de bruit permis la nuit par le MELCC. «Tous les niveaux acoustiques d’évaluation demeurent 10 décibels en dessous des limites permises», assure la municipalité. À titre comparatif, Gilles Lehouillier a fait savoir que le bruit ambiant mesuré chez les citoyens à proximité de l’autoroute 73 se situait entre 51 et 56 décibels.

«Nous tenons compte de ce que les gens nous disent parce que le parc canin à Charny est un projet pilote. Nous avons donc commandé cette étude très pointue pour évaluer la situation et tout se passe dans le respect des normes. Si on autorisait quatre fois plus de chiens dans le parc que le nombre actuellement autorisé, on serait encore dans les normes du MELCC. (Je pense que le site est accepté) et les plaintes proviennent de deux à trois citoyens qui seront contre le parc canin, peu importe ce qu’on fera», a déclaré M. Lehouillier.

Une autre séance d’information

Dans la même veine, le maire a rappelé qu’en plus de l’étude acoustique, la Ville avait mis en place d’autres mesures d’atténuation à la suite de la rencontre tenue avec les personnes vivant près du parc canin de Charny, en juin 2020.

Parmi ces dernières, le premier citoyen a notamment énuméré les heures d’ouverture bien définies (de 9h à 21h), la fixation d’une capacité maximale (un maximum de 30 chiens est autorisé sur le site) et la conclusion d’une entente de partenariat avec la Société protectrice des animaux de la Ville de Lévis pour qu’elle assure une surveillance minimale de 25 heures chaque semaine sur le site.

De plus, des fonctionnaires municipaux rencontreront de nouveau les citoyens au cours des prochaines semaines. Lors d’une rencontre d’information, ces derniers pourront notamment échanger avec des représentants de l’administration Lehouillier sur les effets des mesures mises de l’avant au cours des derniers mois.


Les plus lus

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 1er septembre 2021

Les membres du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches sont heureux d’annoncer la nomination de Guy Bonneau (1re photo) à titre de nouveau président de l’organisation. En fonction depuis les dernières semaines, il ira à la rencontre des membres lors de la tournée automnale. Cette tournée de toutes les sous-régions lui donnera l’occasion de rencontrer les me...