Sur la photo : Simon Labranche et Carl Montpetit qui ont réalisé 178 kilomètres à vélo pour amasser des dons pour Parkinson Québec. CRÉDIT : JOSYANNE PRESCOTT

Carl Montpetit a 50 ans et est diagnostiqué de la maladie de Parkinson depuis l’âge de 43 ans. Le 24 août dernier, il a parcouru près de 180 kilomètres entre Victoriaville et Montmagny afin d’amasser des fonds dans le cadre du défi vélo de l’organisme Parkinson Québec. Au moment d’écrire ces lignes, le montant des dons amassés s’élevait à plus de 3 500 $.

Depuis 2018, M. Montpetit participe au défi vélo de l’organisme Parkinson Québec, qui amasse des fonds pour la recherche sur la maladie et les services offerts aux personnes atteintes. Le défi se déroulait sous une formule virtuelle depuis les deux dernières années. Cette année, Carl Montpetit a décidé de sortir de la maison et d’enfourcher son vélo pour la cause.

«Pour ce périple, j’étais accompagné de Jean-François Pinard qui m’a suivi en véhicule pour assurer mon ravitaillement et ma sécurité», écrivait-il sur sa page Facebook, Yogitheshakingbear.

Originaire de Montmagny, il était tout naturel pour lui de clore son périple là-bas. C’est donc à la suite de 178 kilomètres réalisés en près de 6 heures qu’il est finalement arrivé à destination.

Lors de son parcours, d’autres cyclistes se sont joints à lui pour pédaler quelques kilomètres, dont Simon Labranche qui a décidé en cours de route de compléter ce périple avec lui, sa mère ainsi que plusieurs cyclistes de Vélomagny.

Près de 24 heures après son défi, il écrivait sur sa page Facebook des remerciements, mais aussi des citations que le Dr Sylvain Chouinard, neurologue spécialiste des troubles du mouvement au CHUM, lui avait dit et qui démontre l’importance de l’activité physique dans la qualité de vie de personne atteinte de la maladie.

«M. Montpetit, j’ai trois conseils à vous donner. Bougez. Bougez. Bougez. Et… Si vous croyez que nous voulons faire de vous des athlètes olympiques et bien, vous avez raison.»

L’objectif de Carl Montpetit était donc de souligner «l’importance de l’activité physique dans la gestion de la maladie de Parkinson».

Il a donc complété les 178 kilomètres en pleine possession de ses moyens et soulignait que «toute sa préparation a été faite pour être au top de sa forme cycliste le 24 août et que tout cela a fonctionné à merveille».

Rappelons qu’il est toujours possible d’effectuer des dons au https://campagnes.parkinsonquebec.ca/parkinson-quebec-1/campagne-en-details/defi-velo-parkinson-quebec-2021-1/36-carl-montpetit.

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Noyade à Breakeyville : un homme retrouvé dans sa piscine

Un homme de 54 ans à mobilité réduite a été retrouvé inanimé au fond de sa piscine samedi en fin d’après-midi, à Breakeyville.

Le Club de golf Beaurivage s’animera pour la saison hivernale

Les nouveaux propriétaires du Club de golf Beaurivage lanceront cet hiver la première programmation hivernale du club de golf situé à Saint-Étienne-de-Lauzon. Au menu, sentiers de patin, de raquette ainsi que pistes de ski de fond.

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.