Pier-Luc Fontaine vient de publier son roman Dans l'West : ouverture éclair. CRÉDIT : COURTOISIE

Le premier livre de l’auteur et comédien Pierre-Luc Fontaine est paru le 17 novembre dernier dans les librairies. Intitulé Dans l’West : ouverture éclair, le roman a été inspiré d’un texte du même auteur qui à la base devait être une télésérie.

Loïc Racine a 14 ans. Papy le grand globe-trotteur est récemment décédé. Sa dernière volonté est que sa famille parte en vacances pendant quatre mois avec son Westfalia, l’un des quelques legs qu’il a laissé avec un carnet de notes, une carte routière abîmée, un vieux pendentif et une boîte remplie de photos. Malgré le deuil, grand-mère rappelle à la famille qu’elle se doit de respecter les dernières volontés d’un mort. C’est comme ça que les vacances forcées de Loïc, sa sœur et ses parents commencent. Un périple qui s’avérera un voyage dans le temps rempli de rebondissements.

Depuis cinq ans, Pierre-Luc Fontaine a commencé à s’intéresser à la scénarisation. Il a créé un projet de série télévisée, Il était une fois dans l’West. Comme pour plusieurs autres projets, l’arrivée de la pandémie a fait tomber à l’eau l’idée de la télésérie et lui a offert le temps de se mettre à l’écriture. L’idée de La série télévisée s’est alors transformée en série littéraire lors de l’écriture du roman.

«Je me disais que ce serait trop complexe et que les romans ce n’était pas quelque chose qui était à ma portée. Ç’a piqué un peu ma curiosité. Je me suis dit que j’allais essayer et voir comment ça sortait. Finalement, ça sortait quand même bien et j’ai réalisé que j’éprouvais beaucoup de plaisir à écrire. Si bien que j’écris tous les jours, a commencé M. Fontaine. Contrairement à être comédien, ça m’a beaucoup allumé de partir un projet et de pouvoir le monter de A à Z. D’avoir une création complète alors qu’on sent bien que, quand tu es comédien, tu n’es qu’un élément parmi une foule d’autres», a ajouté le résident de Saint-Henri.

Comme ancien enseignant de français et d’histoire au secondaire, l’auteur a été inspiré par son ancien travail lorsqu’il a écrit cette histoire qui s’adresse au jeune de 10 à 14 ans. On y retrouve des personnages qui ont marqué l’histoire du pays. Il a même ajouté de l’information complémentaire concernant ces personnages marquant sur son site Internet afin de permettre aux personnes intéressées d’en apprendre davantage ou encore aux enseignants d’ajouter le livre à leur cursus scolaire. Bien sûr, il y a de l’information au sein du roman, mais son objectif était de garder le côté léger de l’histoire sans devenir trop explicatif.

«Moi, ce que je trouvais intéressant, c’est de réaliser que les gens qui nous ont précédés et qu’on imagine comme étant des personnages historiques, sont des gens comme toi et moi qui on fait ce qui pensait être la chose à faire. Cette idée-là de marquer notre époque ou de laisser sa trace je pense qu’elle est accessible à tout le monde. Les gens qui ont fait notre passé, on en parle peu. Donc, j’ai eu envie de mettre la lumière sur ces personnes qui ont fait en sorte que le monde est comme il est», a souligné le comédien.

D’ailleurs, Pierre-Luc Fontaine a déjà entamé l’écriture du deuxième tome qui devrait sortir en octobre prochain. Aussi, il travaille sur un autre projet littéraire qui s’intitulera Les pendules à l’heure. Celui-ci est prévu pour printemps 2022.

Pour plus d’information sur les romans ou encore les personnages de Dans l’West, consultez le www.pierrelucfontaine.com.

Les plus lus

Les élections municipales minute par minute

C'est aujourd'hui que les Québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs élus municipaux. Comme à son habitude, le Journal de Lévis vous propose une couverture de cette journée décisive minute par minute afin que vous puissiez connaître les derniers développements de la fin de la campagne à Lévis ainsi qu'à Saint-Anselme et Saint-Michel-de-Bellechasse.

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Noyade à Breakeyville : un homme retrouvé dans sa piscine

Un homme de 54 ans à mobilité réduite a été retrouvé inanimé au fond de sa piscine samedi en fin d’après-midi, à Breakeyville.

Le Club de golf Beaurivage s’animera pour la saison hivernale

Les nouveaux propriétaires du Club de golf Beaurivage lanceront cet hiver la première programmation hivernale du club de golf situé à Saint-Étienne-de-Lauzon. Au menu, sentiers de patin, de raquette ainsi que pistes de ski de fond.

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.