Davantage de fidèles pourront prendre part aux célébrations du temps des Fêtes dans les églises de la région, contrairement à 2020. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Contrairement au dernier temps des Fêtes où plusieurs restrictions en place afin de freiner la propagation du coronavirus avaient limité l’ampleur des célébrations, les trois paroisses catholiques du Grand Lévis pourront réunir davantage de fidèles cette année dans leurs églises afin de souligner Noël.

En 2020, seulement un maximum de 25 personnes pouvait assister aux célébrations de Noël. Les trois paroisses catholiques de la région, desservant les quartiers de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon, avaient alors dû mettre en place un service de réservation pour choisir les personnes qui allaient pouvoir assister aux messes.

Pour les célébrations du temps des Fêtes dans quelques semaines, avec les normes sanitaires actuellement en vigueur, les paroisses peuvent accueillir davantage de personnes lors de ces cérémonies normalement courues. Cette année, les paroisses utiliseront la méthode du premier arrivé, premier servi. Chaque église a une capacité différente puisqu’une distanciation d’un mètre doit être respectée entre les différentes bulles familiales.

Si les paroisses ne demandent pas le passeport vaccinal aux fidèles qui assistent aux célébrations, les participants aux messes du temps des Fêtes devront porter un masque en tout temps, comme lors des messes ordinaires tenues actuellement. De plus, les paroisses catholiques de Lévis ne pourront organiser de crèches vivantes afin de respecter les mesures sanitaires. Malgré ces restrictions, l’équipe pastorale de l’unité missionnaire Desjardins-Chutes-Chaudière a hâte d’accueillir plusieurs fidèles lors des célébrations de Noël.

«On ressent une certaine fébrilité. En plus, cette année, nos chorales auront davantage de chanteurs et nous pourrons assurer une animation musicale dans toutes nos célébrations. Ce sera une belle occasion pour retrouver davantage de nos membres», a partagé Patrice Vallée, l’un des vicaires de l’unité missionnaire Desjardins-Chutes-Chaudière.

Le 24 décembre, plusieurs célébrations seront offertes à diverses heures, soit à 16h, 18h, 20h et 22h, afin de permettre aux fidèles d’assister à la messe de Noël. Une liturgie de la Parole destinée davantage aux familles sera offerte le 24 décembre, à 14h, à l’église de Saint-Jean-Chrysostome.

Quant aux messes de minuit, deux célébrations seront offertes à cette heure dans les paroisses catholiques de Lévis, soit à l’église de Saint-Romuald et à l’église Notre-Dame (Vieux-Lévis). Le matin de Noël, cinq messes auront lieu à 10h dans des temples catholiques. Notons également que les paroisses catholiques de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon offriront des célébrations lors de la Saint-Sylvestre (31 décembre) et le 1er janvier.

L’horaire complet des célébrations du temps des Fêtes dans les paroisses catholiques du Grand Lévis sera publié dans les pages du Journal de Lévis. De plus, il pourra être également consulté sur le site Web commun des trois organismes, au paroissesdelevis.org/.

Les plus lus

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

Carambolage sur l'autoroute 20

L'autoroute 20 Ouest a été fermée pendant une bonne partie de la journée du 19 janvier, à partir de la route Lallemand (Lauzon) jusqu'au chemin du Sault à Saint-Romuald, à la suite d'une série de collisions survenues vers 11h impliquant plusieurs véhicules entre le chemin des Îles et un peu après l'avenue Taniata.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.

Les hôpitaux de la région débordés par la COVID-19

Depuis le début de la vague de COVID-19 occasionnée par le variant Omicron, la Chaudière-Appalaches est durement touchée et ses hôpitaux régionaux également. En date du 6 janvier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recensait 107 patients hospitalisés répartis entre l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Montmagny et l’Hôpit...