CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ainsi que le directeur national de santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau, a annoncé que le gouvernement songe à imposer une contribution financière obligatoire aux personnes non vaccinées, lors d’un point presse sur la situation pandémique, le 11 janvier. Il en a également profité pour présenter le nouveau directeur national de santé publique par intérim.

Pendant son allocution, M. Legault a martelé de nouveau l’importance de la vaccination et a déploré que 50 % des hospitalisations aux soins intensifs en raison de la COVID-19 soient causées par des patients non vaccinés et qu’encore à ce jour, 10 % de la population soit non vaccinée, et ce, sans raison médicale.

«Ça met un fardeau vraiment trop important sur notre réseau de la santé. On travaille actuellement sur une contribution santé qui sera chargée à tous les adultes au Québec qui refusent de se faire vacciner (en excluant ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales)», a-t-il avancé.

Quant à la nature du montant à débourser pour ces personnes, le premier ministre a qualifié le montant de «significatif» en ajoutant qu’à ses yeux «50 $ ou 100 $, ce n’est pas significatif».

Un nouveau directeur national de santé publique

«Je veux commencer par remercier le Dr (Horacio) Arruda qui nous a remis sa démission, il a donné tout ce qu’il pouvait depuis 22 mois. […] Quand on vit ce genre de drame jour après jour, sept jours sur sept, ça nous rapproche. […] (Cependant), je pense qu’il y a des avantages après 22 mois d’avoir une nouvelle personne qui prend ces responsabilités-là», a souligné François Legault.

Ainsi, le Dr Luc Boileau assumera le rôle de directeur national de santé publique par intérim. Ce dernier occupait notamment le poste de président-directeur général de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) depuis 2015.

Des annonces à venir

Également, Québec a rencontré les différents syndicats qui représentent les travailleurs du réseau de la santé afin de trouver des moyens de répondre aux besoins importants qui seront présents dans les prochains jours, selon les prévisions recensées.

«Avec les prévisions d’augmentation des hospitalisations dans les prochaines semaines, on calcule qu’on aura besoin de 1 000 employés de plus dans nos hôpitaux et 1 500 employés de plus dans nos CHSLD», a illustré le premier ministre.

De nouvelles mesures et incitatifs devraient être annoncés au cours des prochaines heures, a-t-on évoqué.

Concernant le retour en classe en présentiel pour les élèves, le Dr Boileau se penchera sur ce dossier afin de rendre ses orientations sur la question dans les prochaines heures.

«Je continue de viser le retour en classe pour le 17 janvier prochain, mais je veux que le nouveau directeur national de santé publique prenne le temps de voir les avantages et les désavantages (d’une telle mesure)», a exposé M. Legault.

Selon le directeur national de santé publique par intérim, une décision devrait être rendue au plus tard jeudi prochain.

Les plus lus

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

Carambolage sur l'autoroute 20

L'autoroute 20 Ouest a été fermée pendant une bonne partie de la journée du 19 janvier, à partir de la route Lallemand (Lauzon) jusqu'au chemin du Sault à Saint-Romuald, à la suite d'une série de collisions survenues vers 11h impliquant plusieurs véhicules entre le chemin des Îles et un peu après l'avenue Taniata.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.

Les hôpitaux de la région débordés par la COVID-19

Depuis le début de la vague de COVID-19 occasionnée par le variant Omicron, la Chaudière-Appalaches est durement touchée et ses hôpitaux régionaux également. En date du 6 janvier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recensait 107 patients hospitalisés répartis entre l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Montmagny et l’Hôpit...