CRÉDIT : FRANCIS O’SHAUGHNESSY

L’artiste lévisien Francis O’Shaughnessy, qui réside actuellement à Montréal, est l’un des lauréats de la septième édition du Luxembourg Art Prize 2021. C’est une photographie au collodion humide qui lui a valu la deuxième place de ce concours international.

M. O’Shaughnessy a envoyé trois photographies réalisées au collodion humide. Toutefois, c’est l’œuvre Plaque 58 qui lui a permis de remporter ce prestigieux prix. Le photographe et enseignant en arts visuels du Cégep Marie-Victorin s’est alors vu remettre une bourse de 20 000 euros.

Bien qu’il ait déjà été nommé dans d’autres concours, c’est la première fois que le Lévisien participait à un concours de cette ampleur comprenant un aussi grand bassin de participants. Ce sont près de 650 artistes, provenant d’une grande variété de disciplines et d’une trentaine de pays, qui ont soumis leur candidature lors de l’édition 2021. Le musée a fait la sélection des 24 finalistes, puis ce sont les jurys qui ont choisi les lauréats.

«C’est une bonne tape dans le dos, c’est sûr. Je pense qu’avec le montant que j’ai gagné, je vais me payer une bonne production pour les prochaines années. Je vais en profiter pour m’équiper en photographie», a souligné l’artiste.

S’il pratique la photographie depuis 2002, il n’utilise la technique qui lui a permis d’obtenir cette récompense que depuis seulement deux ans. Le collodion humide a été créé en 1850 et se travaille sur une plaque d’aluminium ou de verre. Un procédé chimique doit être appliqué à la surface de la pièce pour ensuite y faire apparaître l’image en positif à l’aide d’une caméra à soufflet. À la suite de quoi, la magie s’opère dans la chambre noire et le résultat se dévoile.

«Entre avril et décembre 2020, il a été difficile pour moi de poursuivre mes recherches photographiques, puisque je ne pouvais pas recevoir de modèles pour mes projets. J’ai alors eu l’idée d’installer un appareil à soufflet devant un ordinateur pour convertir des représentations numériques en collodion humide. Je voulais revisiter des productions antérieures et ‘‘recontextualiser’’, réinterpréter mes coups de cœur. Le résultat s’est avéré si intéressant que j’en ai réalisé une série», a expliqué Francis O’Shaughnessy.

Après avoir produit plus de 160 plaques, «réussies et ratées», il a compris comment valoriser les textures dans son travail. Par endroit, les textures s’apparentent à de la peinture et s’éloignent du réel. Il dit «enregistrer des durées plutôt que des moments».

«La prise de vue pour ce projet était de 16 minutes. Avec ce médium antique, j’interroge la matérialité de l’image en mettant de l’avant les erreurs, les accidents, les imperfections et les qualités de flous. C’est le savoir-faire entièrement manuel qui m’intéresse. Ainsi, je ne suis pas au service d’un programme ou d’une machine à image automatique. [...] L’écriture du temps est visible sur mes représentations performatives et poétiques, notamment avec le collodion qui a coulé sur la plaque ou encore séché avec la durée.»

Notons que le Luxembourg Art Prize a pour but de révéler et de promouvoir des artistes qui méritent d’être reconnus sur la scène internationale, en plus d’apporter aux méritants une référence muséale et aux lauréats, un soutien financier.

Les plus lus

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

Carambolage sur l'autoroute 20

L'autoroute 20 Ouest a été fermée pendant une bonne partie de la journée du 19 janvier, à partir de la route Lallemand (Lauzon) jusqu'au chemin du Sault à Saint-Romuald, à la suite d'une série de collisions survenues vers 11h impliquant plusieurs véhicules entre le chemin des Îles et un peu après l'avenue Taniata.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.

Les hôpitaux de la région débordés par la COVID-19

Depuis le début de la vague de COVID-19 occasionnée par le variant Omicron, la Chaudière-Appalaches est durement touchée et ses hôpitaux régionaux également. En date du 6 janvier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recensait 107 patients hospitalisés répartis entre l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Montmagny et l’Hôpit...