Sur les photos : L’OSL profitera du Weekend classique pour présenter Titan!, le dernier spectacle de sa saison actuelle. Photos : Alexandre Bellemare

L’Orchestre symphonique de Lévis (OSL) a lancé en grande pompe sa première édition du Weekend classique, le 10 mai dernier. Du 27 au 29 mai prochains, l’église Saint-David-de-l’Auberivière sera bercée par cinq concerts de musique classique diversifiés d’artistes de tous azimuts.

Ainsi, ce premier événement qui s’inscrit dans un objectif de devenir une série bisannuelle invitera petits et grands à venir découvrir la musique classique à l’Espace symphonique de Lévis (ESL).

«Le Weekend classique va donner l’opportunité à des musiciens de la région de se mettre en valeur et de contribuer à la promotion de la musique classique et symphonique et par conséquent à la vitalité du milieu culturel à Lévis», a soutenu Francine Bouchard, présidente du conseil d’administration de l’OSL.

C’est à quelques semaines de préavis que l’équipe de l’OSL a concocté cette programmation diversifiée et riche.

«Les musiciens ont répondu rapidement et avec enthousiasme parce que des lieux de diffusion de musique classique, il n’y en a pas tant que ça. Le but est de créer un événement et être en association avec les organismes. Les gens étaient très réceptifs et accueillants», a partagé Christiane Bouillé, directrice générale de l’OSL.

Mme Bouillé a résumé l’organisation de cet événement comme étant l’équivalent d’une saison complète de l’OSL en une seule fin de semaine. Le Weekend classique aura pour objectif d’initier les gens à la musique classique, mais également de satisfaire les amateurs aguerris.

«On souhaite rendre la musique accessible, une musique de proximité. L’orchestre symphonique par son ampleur est souvent cantonné dans des lieux un peu plus distants, mais par le choix de la programmation, on vient vraiment permettre aux Lévisiens de tous âges de venir découvrir la musique avec un éventail diversifié», a expliqué la conseillère municipale du district de Christ-Roi, Andrée Kronström.

Une riche programmation

 Au cours du week-end, cinq spectacles seront présentés et offerts au public.

«On souhaite que les gens découvrent davantage l’ESL, non seulement pour l’orchestre, mais pour les différents types de musiciens et les styles de musique variés, a ajouté Christiane Bouillé. C’est de faire découvrir la diversité autant vocale qu’instrumentale, les différents styles aussi et les différentes époques.»

Ainsi, c’est avec l’Octuor de Schubert que le Weekend classique débutera, le 27 mai à 19h30. Composé d’un quintette à cordes et d’un trio d’instruments à vent, les amateurs de musique classique découvriront une des plus belles œuvres de musique de chambre de Schubert.

«C’est rare que nous avons l’opportunité de jouer cette musique-là et c’est rare que nous avons l’occasion d’avoir un ensemble qui a la capacité de la jouer aussi», a souligné la directrice générale de l’OSL.

Le 28 mai au matin, Louise Fortin et Pierre Bouchard «dépoussièreront» l’orgue de l’église Saint-David-de-l’Auberivière afin d’offrir des pièces en solo ainsi qu’en duo de la musique d’orgue vibrante.

À 20h, c’est l’OSL qui présentera le dernier concert de sa saison actuelle, Titan!. C’est l’œuvre majeure de la première symphonie de Gustav Mahler qui résonnera à l’ESL ce soir-là. Ajoutons que le corniste Pierre-Antoine Tremblay présentera aussi le deuxième concerto pour cor de Richard Strauss.

Pour la dernière journée d’activités du Weekend classique, le public sera invité à bruncher tout en musique avec un trio d’anches, soit le hautbois, la clarinette et le basson, composé d’étudiants du Conservatoire de musique de Québec. Emma Ahern s’invitera lors de la matinée afin de présenter différentes pièces. Délices et pâtisseries se tiendra à partir de 11h.

Finalement, c’est l’ensemble de musique ancienne J’ay pris amours qui conclura la première édition de l’événement. Mêlant voix et instruments anciens, l’ensemble offrira un voyage musical en Espagne, en France et en Angleterre aux spectateurs avec Le grand tour.

Pour plus d’information sur la programmation du Weekend classique et se procurer des billets pour les différents spectacles, visitez le oslevis.org.

Les plus lus

Le président de la SHB est le candidat conservateur dans Bellechasse

Comme l’a dévoilé il y a quelques semaines La Voix du Sud, le président de la Société historique de Bellechasse (SHB), Michel Tardif, sera le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Bellechasse lors des élections provinciales cet automne. Le chef de cette formation politique, Éric Duhaime, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse à Saint-Anselme, le 2 juin.

Lévis ne veut pas que ses citoyens s’ennuient cet été

C’est le 2 juin dernier que la Ville de Lévis a dévoilé la programmation de l’édition 2022 de Cet été, je parcours Lévis. Grâce à un investissement de plus de 1 M$, la municipalité offrira plus de 200 activités sur 30 sites répartis à travers la ville lors de la belle saison.

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

Une rue qui n’est pas désirée à Saint-Étienne

Plusieurs citoyens de Saint-Étienne-de-Lauzon ne comprennent toujours pas pourquoi un passage piétonnier projeté dans le quartier des Peintres sera remplacé par la Ville de Lévis par une rue qui prolongera la rue Cézanne. Plus de 350 citoyens ont signé une pétition demandant à la municipalité de faire marche arrière dans ce dossier.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Retour des spectacles gratuits dans les parcs lévisiens

Après deux années chamboulées par la pandémie, les séries de spectacles gratuits Mercredis Courant d’Airs, Théâtre ambulant et Matinées classiques seront de retour dans leur formule originale pour la saison estivale.

Schéma d’aménagement révisé : le transport au cœur des préoccupations citoyennes

Après avoir tenu une consultation en ligne pendant le mois de mai lors de laquelle elle a reçu plus de 40 commentaires ou mémoires, la Ville de Lévis a tenu une consultation publique en présence sur son schéma d’aménagement et de développement révisé, le 31 mai. Près d’une centaine de citoyens ont pris part à la rencontre à l’hôtel de ville, principalement pour partager leurs préoccupations quant ...

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : des travaux débuteront cet été

De passage à Lévis, le ministre des Transports, François Bonnardel, accompagné du député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, au nom d’André Lamontagne, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, ainsi que du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du vice-président du conseil d’administration de la Société de transport de Lévis (STLévis), Michel Patry, a annoncé, le 26 mai, ...