Photo : Gilles Boutin - Archives

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le conseiller du district Saint-Étienne et président du comité de gestion des matières résiduelles ainsi que de la Régie intermunicipale de gestion des déchets des Chutes-de-la-Chaudière, Serge Bonin, ont conjointement annoncé que la collecte des matières résiduelles se fera aux deux semaines dès juin prochain. Cette mesure a été choisie dans le but de réduire l’impact environnemental de la collecte aux semaines en plus d’inciter les citoyens à faire un meilleur tri de leurs déchets.

«Je pense qu’aujourd’hui nous sommes à une nouvelle étape. Une nouvelle étape importante et qui va exiger la mobilisation citoyenne parce qu’on voit qu’avec l’environnement et les questions reliées aux gaz à effet de serre, il y a une évolution, a partagé d’emblée le premier citoyen. Il y a l’urgence climatique, la Ville de Lévis a choisi de faire figure de leader et de mettre l’environnement au premier plan.»

Ainsi, le maire et le conseiller municipal ont soutenu que les impacts d’une telle mesure seront limités en raison de la fréquence du ramassage des matières compostables qui se fera hebdomadairement tout au long de la saison estivale.

«Lévis doit faire preuve de leadership, doit poser des actions concrètes et mesurables afin de faire sa part. […] S’il y a des vers qui proviennent des déchets, c’est parce qu’il y a des matières compostables qui s’y trouvent […]. Normalement, avec le ramassage du composte aux semaines, il ne devrait pas y avoir de problèmes», a soutenu Serge Bonin à propos des désagréments que pourrait engendrer le ramassage des matières résiduelles aux deux semaines.

Également, la Ville a choisi d’emboîter le pas comme plusieurs grandes villes du Québec dans l’espacement de sa collecte de déchets. Selon MM Bonin et Lehouillier, cette mesure incitera les citoyens a effectué un meilleur tri de leurs déchets, ce qui aura des effets positifs sur le portefeuille de la municipalité comme l’élimination des déchets ultimes coûte 122,50 $ la tonne comparativement aux matières recyclables et aux matières compostables qui se chiffrent respectivement à 70 $ et 62 $ la tonne.

Des cibles à atteindre

Bien que la Ville aurait pu être motivée à mettre en place cette mesure par les retards de son contractant actuel pour la collecte des déchets, Gilles Lehouillier assure que ce problème n'a pas incité la Ville à prendre la décision annoncée le 18 mai.

«Notre motivation est en lien direct avec notre politique d’environnement et avec l’évolution de notre société dans l’ensemble. Qu’on ait des pépins ou pas, c’est l’option qu’on avait déjà privilégiée au départ, ça ne change strictement rien à la décision que nous annonçons aujourd’hui», a-t-il ajouté.

Ainsi, Lévis tentera d’atteindre les cibles fixées par le gouvernement du Québec en termes de valorisation des matières compostables et recyclables. Actuellement, ce sont 66 % des matières recyclables qui sont déposées dans le bac bleu lévisien alors que la cible provinciale est de 75 %. Du côté du compostage, 51 % des matières sont mises dans le bac brun à Lévis tandis que l’objectif provincial est de 60 %.

Ajoutons que MM. Bonin et Lehouillier ont soutenu que la population a fait savoir son désir de voir le ramassage des matières résiduelles plus espacé lors de consultations publiques et qu’elle se dit prête à faire ce changement.

Le maire de Lévis a soutenu qu’il ne craint pas de retards dans la collecte des matières compostables cet été. Rappelons qu’actuellement, certains retards sont constatés à ce niveau en raison de la période de collecte des résidus verts qui apporte une charge supplémentaire aux équipes sur le terrain, mais que cette situation devrait être résorbée d’ici deux semaines.

Finalement, une campagne publicitaire offrant un coffre d’outils aux Lévisiens sera déployée prochainement. En effet, les citoyens sont invités à consulter le tescapable.ca afin d’obtenir plus amples informations sur le tri des ordures.

Les plus lus

Le président de la SHB est le candidat conservateur dans Bellechasse

Comme l’a dévoilé il y a quelques semaines La Voix du Sud, le président de la Société historique de Bellechasse (SHB), Michel Tardif, sera le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Bellechasse lors des élections provinciales cet automne. Le chef de cette formation politique, Éric Duhaime, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse à Saint-Anselme, le 2 juin.

Lévis ne veut pas que ses citoyens s’ennuient cet été

C’est le 2 juin dernier que la Ville de Lévis a dévoilé la programmation de l’édition 2022 de Cet été, je parcours Lévis. Grâce à un investissement de plus de 1 M$, la municipalité offrira plus de 200 activités sur 30 sites répartis à travers la ville lors de la belle saison.

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

Une rue qui n’est pas désirée à Saint-Étienne

Plusieurs citoyens de Saint-Étienne-de-Lauzon ne comprennent toujours pas pourquoi un passage piétonnier projeté dans le quartier des Peintres sera remplacé par la Ville de Lévis par une rue qui prolongera la rue Cézanne. Plus de 350 citoyens ont signé une pétition demandant à la municipalité de faire marche arrière dans ce dossier.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Retour des spectacles gratuits dans les parcs lévisiens

Après deux années chamboulées par la pandémie, les séries de spectacles gratuits Mercredis Courant d’Airs, Théâtre ambulant et Matinées classiques seront de retour dans leur formule originale pour la saison estivale.

Schéma d’aménagement révisé : le transport au cœur des préoccupations citoyennes

Après avoir tenu une consultation en ligne pendant le mois de mai lors de laquelle elle a reçu plus de 40 commentaires ou mémoires, la Ville de Lévis a tenu une consultation publique en présence sur son schéma d’aménagement et de développement révisé, le 31 mai. Près d’une centaine de citoyens ont pris part à la rencontre à l’hôtel de ville, principalement pour partager leurs préoccupations quant ...

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : des travaux débuteront cet été

De passage à Lévis, le ministre des Transports, François Bonnardel, accompagné du député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, au nom d’André Lamontagne, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, ainsi que du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du vice-président du conseil d’administration de la Société de transport de Lévis (STLévis), Michel Patry, a annoncé, le 26 mai, ...