Photos : Alexandre Bellemare

De passage à Lévis, le ministre des Transports, François Bonnardel, accompagné du député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, au nom d’André Lamontagne, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, ainsi que du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du vice-président du conseil d’administration de la Société de transport de Lévis (STLévis), Michel Patry, a annoncé, le 26 mai, que des travaux de déplacement des réseaux techniques urbains commenceront dès cet été sur deux tronçons du boulevard Guillaume-Couture.

Ce sont 2,9 km ayant une problématique d’achalandage et de fluidité qui ont été ciblés par le ministère des Transports du Québec (MTQ), soit entre les intersections de la rue Mercure et du chemin du Sault/avenue des Églises ainsi qu’à la hauteur de la route du Président-Kennedy et de la rue Saint-Omer. Les travaux de déplacement des réseaux techniques urbains commenceront cet été tandis que la construction débutera en 2023. La mise en service complète des mesures prioritaires est prévue pour 2025.

«C’est un jalon important pour les futurs usagers du transport collectif afin de leur donner un principe d’attractivité qui les incitera à laisser un deuxième véhicule à la maison», a soutenu M. Bonnardel.

Rappelons que la Ville de Lévis et la STLévis ont déposé leur projet final en novembre 2020 quant au réaménagement du boulevard Guillaume-Couture et qu’il prévoit l’ajout de deux voies réservées au transport collectif et au covoiturage sur l’artère lévisienne. De plus, une piste multifonctionnelle pour le transport actif s’ajoute au projet et que ce dernier est prévu dans le Réseau express de la Capitale.

Avec ce projet majeur, la STLévis prévoit augmenter son achalandage de 22 % d’ici 2026 et de 26 % d’ici 2036.

«Il faut donner des options à ces nouveaux utilisateurs. Il y a trois points importants auxquels on doit répondre : la durée, le coût et le confort. Si on ne répond pas à ces trois points, l’automobiliste ou la famille qui possède un deuxième véhicule à la maison va peut-être ne pas trouver attractif de prendre le transport en commun pour des raisons de temps», a ajouté le ministre.

De son côté, le vice-président de la STLévis a assuré que l’organisation paramunicipale est prête à faire face à une telle hausse et qu’un tel projet permettra de rendre attractif son service.

Augmentation des coûts

Alors que le projet était estimé à près de 88 M$ en novembre 2020 et financé à 50 % par le gouvernement provincial, 40 % par le gouvernement fédéral et 10 % par la Ville de Lévis, le MTQ a annoncé que les coûts estimés seront plutôt de 112,4 M$, notamment en raison de l’élaboration de la piste multifonctionnelle et de l’enfouissement de fils qui n’étaient pas prévus au budget initial. Ce nouveau budget est toujours en négociation quant à l’apport du gouvernement fédéral.

Ajoutons que la Ville de Lévis a déjà commencé à travailler sur le terrain afin de rendre son service plus pratique.

«Notre colonne vertébrale pour le transport en commun, c’est la route 116 qui va vers les ponts et le boulevard Guillaume-Couture qui est notre axe est-ouest. Autour de cette colonne-là […], on veut améliorer notre desserte. Nous avons prévu injecter à très courts termes 25 000 nouvelles heures de service d’ici 2026 pour permettre des dessertes aux 7,5 minutes aux périodes de pointe et aux 15 minutes aux périodes hors pointe», a illustré Gilles Lehouillier.

Également, la STLévis et le Réseau de transport de la Capitale devraient déposer «prochainement» son projet d’intégration tarifaire afin de faciliter l’utilisation du transport en commun entre Québec et Lévis.

Des développements dans le projet de réaménagement de la route 116

De plus, François Bonnardel a annoncé des avancements à la suite des résultats de l’étude d’opportunité portant sur le réaménagement des routes 116 et 132 en boulevard urbain, entre le chemin Olivier et le pont de Québec, dévoilés en décembre dernier. Ainsi, le MTQ a décidé d’aller de l’avant avec cette proposition et une étude environnementale sera effectuée et livrée d’ici l’automne 2023.

Le MTQ souhaite réaménager ce tronçon routier en boulevard urbain en continuité avec le boulevard Guillaume-Couture, c’est-à-dire trois voies, dont une réservée au transport en commun, avec une piste utilitaire multifonctionnelle.

«Je pense que ça permettra un développement plus sécuritaire en matière de densité et de commerces. Les pistes cyclables qui ne sont pas si âgées dans ce secteur de la ville n’ont pas nécessairement été pensées dans un projet tandis que cette piste multifonctionnelle sera développée dans une vision plus globale du projet», a partagé Marc Picard.

Ainsi, le ministère croit que ce réaménagement permettra une meilleure fluidité dans ce secteur de la ville et rendra ce tronçon plus sécuritaire pour les piétons et les cyclistes.

Les plus lus

Le président de la SHB est le candidat conservateur dans Bellechasse

Comme l’a dévoilé il y a quelques semaines La Voix du Sud, le président de la Société historique de Bellechasse (SHB), Michel Tardif, sera le candidat du Parti conservateur du Québec (PCQ) dans Bellechasse lors des élections provinciales cet automne. Le chef de cette formation politique, Éric Duhaime, en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse à Saint-Anselme, le 2 juin.

Lévis ne veut pas que ses citoyens s’ennuient cet été

C’est le 2 juin dernier que la Ville de Lévis a dévoilé la programmation de l’édition 2022 de Cet été, je parcours Lévis. Grâce à un investissement de plus de 1 M$, la municipalité offrira plus de 200 activités sur 30 sites répartis à travers la ville lors de la belle saison.

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

Une rue qui n’est pas désirée à Saint-Étienne

Plusieurs citoyens de Saint-Étienne-de-Lauzon ne comprennent toujours pas pourquoi un passage piétonnier projeté dans le quartier des Peintres sera remplacé par la Ville de Lévis par une rue qui prolongera la rue Cézanne. Plus de 350 citoyens ont signé une pétition demandant à la municipalité de faire marche arrière dans ce dossier.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Retour des spectacles gratuits dans les parcs lévisiens

Après deux années chamboulées par la pandémie, les séries de spectacles gratuits Mercredis Courant d’Airs, Théâtre ambulant et Matinées classiques seront de retour dans leur formule originale pour la saison estivale.

Schéma d’aménagement révisé : le transport au cœur des préoccupations citoyennes

Après avoir tenu une consultation en ligne pendant le mois de mai lors de laquelle elle a reçu plus de 40 commentaires ou mémoires, la Ville de Lévis a tenu une consultation publique en présence sur son schéma d’aménagement et de développement révisé, le 31 mai. Près d’une centaine de citoyens ont pris part à la rencontre à l’hôtel de ville, principalement pour partager leurs préoccupations quant ...

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : des travaux débuteront cet été

De passage à Lévis, le ministre des Transports, François Bonnardel, accompagné du député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, au nom d’André Lamontagne, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, ainsi que du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du vice-président du conseil d’administration de la Société de transport de Lévis (STLévis), Michel Patry, a annoncé, le 26 mai, ...