Ronald Blanchet, le président du conseil d’administration du SEBSN, Isabelle Demers, Jacques Demers, Marc Picard, Jeannot Demers et Réjean Lamontagne ont donné le coup d’envoi à la campagne de financement de l’organisme. Photos : Érick Deschênes

C’est en présence de plusieurs élus, de membres de la communauté de Saint-Nicolas et de plusieurs de ses bénévoles que le Service d’entraide de Bernière-Saint-Nicolas (SEBSN) a lancé une campagne de financement, le 1er juin dernier. Tenue sous la présidence d’honneur de Jacques Demers, président-directeur général des Productions horticoles Demers, l’initiative, dont le coup d’envoi a été donné aux Bleuets du Vire-Crêpes, vise à réunir 300 000 $.

S’il atteint l’objectif fixé pour sa campagne de financement, l’organisme lévisien pourra concrétiser un projet qu’il caresse depuis quelques années : réunir ses services sous un même toit. Rappelons qu’au cours des dernières années, le SEBSN a vécu plusieurs relocalisations et n’a jamais été le propriétaire des lieux qu’il occupe, contrairement à d’autres services d’entraide lévisiens.

Actuellement, les services du SEBSN sont offerts dans deux locaux. Son comptoir familial se trouve dans un local de l’Espace Marie-Victorin, un bureau offert par la Ville de Lévis. Par manque d’espace dans ce local, l’organisme lévisien doit également louer une zone à Place Saint-Nicolas, endroit qui accueille le service d’aide alimentaire, le bureau de coordination et l’entrepôt du comptoir familial du SEBSN.

Ainsi, en obtenant un succès lors de sa campagne de financement, l’organisme lévisien pourra acquérir un bâtiment situé dans le centre du quartier Saint-Nicolas afin d’offrir ses services au même endroit.

«La tenue des opérations sur deux sites différents ne facilite pas la logistique des opérations et limite l’ajout de services complémentaires aux services déjà existants. Lors de la dernière année, plus de 5 000 personnes ont bénéficié des services offerts par plus d’une quarantaine de bénévoles et la permanence du service d’entraide. Le thème retenu pour la campagne, Tout sous un même toit, en dit long. La centralisation des activités dans un nouveau bâtiment permettra au service d’entraide d’avoir plus d’espace, d’avoir une meilleure logistique, plus d’efficacité dans les opérations quotidiennes et ajouter des services», a expliqué Jacques Demers sur l’importante de la campagne de financement.

Plusieurs occasions d’aider

Si le SEBSN sollicite d’abord la population à participer à sa campagne de financement par l’entremise de la poste, l’organisme tiendra également des activités de financement au cours des prochains mois pour atteindre son objectif de 300 000 $. Dîner spaghetti (23 octobre), brunch gastronomique (20 novembre), défilé de mode (avril 2023), brunch des Chevaliers de Colomb (30 avril 2023) et spectacle de Noël (novembre 2023) permettront au SEBSN de recueillir des dons pour sa campagne.

Notons que pour le moment, les Lévisiens qui aimeraient effectuer un don à l’occasion de l’initiative du SEBSN peuvent envoyer un chèque par la poste au 1361, route Marie-Victorin local 119, Lévis (Québec), G7A 4S5. Les dons par virement électronique sont également acceptés. Les personnes qui privilégieraient ce moyen pour soutenir le SEBSN peuvent obtenir la procédure à suivre en écrivant à serviceebsn@gmail.com.

Déjà des coups de pouce

 Mais déjà, le SEBSN sait qu’il pourra compter sur l’appui de plusieurs de ses partenaires. Les conseillers municipaux Jeannot Demers (Saint-Nicolas), Isabelle Demers (Villieu) et Réjean Lamontagne (Saint-Rédempteur) ont confirmé que le conseil municipal se penchera prochainement sur la résolution qui permettra à la Ville d’octroyer une somme pour la campagne de financement.

Présent également lors du lancement, le député provincial des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, a pour sa part annoncé qu’il donnait 10 000 $, une somme issue de son budget discrétionnaire, dans le cadre de la campagne de financement.

«La présence d’un service d’entraide au sein d’une communauté a un réel impact auprès des gens. Vous êtes toujours présents pour les personnes qui vivent des situations difficiles», a conclu M. Picard.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Un arbitre lévisien atteint la LHJMQ

Originaire de l’Outaouais, le Lévisien Mathieu Boudreau a obtenu un poste d’arbitre au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a annoncé cette organisation, le 11 août dernier. Celui qui a effectué ses premiers pas au sein de Hockey Gaspésie-Les Îles en 2012 a atteint un de ses objectifs dans sa jeune carrière d’arbitre.

Le Bazar de la Maison de la famille Rive-Sud enfin de retour

Après deux ans d’absence, Le Bazar de Lévis de la Maison de la famille Rive-Sud sera de retour le 22 et 23 octobre. L’événement prendra place pour une première fois à l’École Pointe-Lévy.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.