C’est dans le corridor non aménagé situé entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles que Repensons Lévis veut créer son parc Central. CRÉDIT : COURTOISIE

Le parti politique municipal Repensons Lévis (RL) a dévoilé, le 27 juin, son premier engagement en vue de la prochaine campagne électorale. Par l’entremise de ses candidats pour les postes de conseillers des districts Christ-Roi et Saint-David, Gaston Gourde et Sylvain Gagnon, la formation a partagé son désir de voir le corridor actuellement inutilisé entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles devenir le parc Central.

«Lors de nos consultations menées à l’automne, plusieurs personnes nous ont partagé leur désir d’avoir accès à des équipements leur permettant de profiter de la nature à proximité de chez eux. Dans les districts Christ-Roi et Saint-David, il y a plusieurs parcs, mais ce sont des parcs pour les enfants. Le parc Central permettrait de doter ce secteur de Lévis d’équipements qui serviraient à tous. D’ailleurs, plusieurs personnes utilisent déjà le corridor pour faire du vélo ou marcher», a d’emblée souligné Sylvain Gagnon sur ce qui a motivé RL à présenter ce projet.

Rappelons que le corridor sans aménagement situé entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles appartient à la Ville de Lévis. Avec ces terrains, la municipalité vise à prolonger le boulevard Étienne-Dallaire vers l’ouest, afin de créer une autre artère permettant aux automobilistes de circuler d’est en ouest ou d’ouest en est dans le quartier Lévis.

D’ailleurs, l’administration Lehouillier a prévu dans son plus récent programme triennal d’immobilisations de prolonger le boulevard Étienne-Dallaire entre les rues Chateaubriand et Charles-Rodrigue. Toutefois, RL estime que ce projet est «désuet» et qu’un parc à cet endroit serait plus profitable pour la communauté lévisienne.

«Si ce n’est pas un parc qui est construit dans ce corridor, ce sera un boulevard urbain à quatre voies qui passera à l’arrière de plus de 200 résidences. S’il y avait vraiment un urgent besoin pour ce nouveau tronçon, cela aurait fait longtemps qu’il aurait été construit. Avec la sortie Saint-Omer sur l’autoroute 20 qui devrait se concrétiser dans deux ou trois ans, la dynamique de la circulation va changer. Beaucoup de travailleurs vont emprunter la rue Saint-Omer pour accéder à l’autoroute plutôt que les autres artères situées plus à l’ouest dans le quartier Lévis», a soutenu Gaston Gourde.

Un parc ouvert à l’année

Plutôt que de voir la Ville investir «entre 40 et 50 M$» pour concrétiser le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire jusqu’au chemin des Îles, RL investirait plutôt jusqu’à 5 M$, lors de différentes phases, pour créer le parc Central dans ce corridor, s’il obtient le pouvoir en novembre prochain.

Le parc urbain serait à l’intérieur d’un périmètre de 57 mètres en largeur par 3,2 kilomètres en longueur entre la rue Chateaubriand et le chemin des Îles. Avec les sommes investies, RL ferait aménager sur le site une piste cyclable qui se connecterait aux pistes déjà existantes, un bloc sanitaire, un parc de planche à roulettes et un jardin communautaire ainsi qu’installer de l’éclairage et du mobilier urbain.

Le parc Central serait ouvert à l’année et permettrait à ses utilisateurs de se promener en vélo, de courir ou de marcher. De plus, RL aimerait que le site accueille des activités, dont un marché public de proximité, une cabane à sucre éphémère ou des camions de cuisine de rue.

Désirant créer un parc «respectueux de l’environnement, des zones humides et des cours d’eau existants», RL y planterait plusieurs arbres. Pour ce faire, les familles de Lévis seraient mises à contribution pour planter et parrainer un arbre.

Avec la création du parc Central, le parti politique municipal estime également que le site permettrait de créer un lien naturel entre le centre-ville et le futur parc que veut aménager l’administration Lehouillier sur le site fédéral de la ferme Chapais.

«Pour une fraction du prix que coûterait la création d’un boulevard urbain, on pourrait doter Lévis d’un parc qui respecterait la quiétude des résidents des districts Christ-Roi et Saint-David et qui permettrait aux citoyens du quartier d’avoir accès à l’un des rares espaces verts facilement accessibles», a conclu M. Gourde.

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Un premier parc canin dans l’est de la ville

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré le 24 août, accompagné de Stephen Boutin président du Groupe CSB et des élus municipaux, le second parc canin lévisien. Celui-ci est situé à l’est de la ville dans le nouveau quartier UMANO, à l’arrière du campus de l’UQAR à Lévis.