La comédienne, Daphnée Côté-Hallé, fait partie de la distribution de la série Week-End Family qui sera diffusée sur Disney+. CRÉDIT : ALEXIS GR

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

Par Manuel Cardenas

Le 12 mai, Daphnée Côté-Hallé a fait ses valises en direction de Paris, pour débuter le tournage du premier grand rôle de sa carrière. La série, de style comédie familiale, comptera huit épisodes et sera traduite en 45 langues. La femme de 28 ans est encore sous le choc de vivre cette nouvelle aventure.

«Je ressens encore de l’étonnement et de l’émerveillement. Je suis fière de moi, mais au début je dois avouer que je ne le réalisais pas encore. Tout a commencé quand mon agence a reçu une demande pour le rôle et pour une audition. Ensuite, c’est allé très vite. J’ai passé une audition à distance, ils m’ont donné les commentaires, après j’ai refait une autre audition, aussi un Zoom avec mon partenaire de scène (la vedette française Éric Judor) et quelques jours après, j’ai eu le rôle. Le processus d’audition a tellement été naturel et c’était tellement en adéquation avec où j’étais rendue dans ma carrière! Je me suis entendue rapidement avec l’équipe et j’avais vraiment hâte de travailler avec eux», a fait valoir la jeune comédienne.

Emanuelle, le personnage qu’elle interprète dans la série de Disney + France, est Québécoise. Toutefois, Daphnée Côté-Hallé a dû changer sa façon de parler afin que le public français puisse bien la saisir.

«L’accent de la série, c’est un accent québécois-français. Pour me faire comprendre par les Français je n’ai pas le choix d’utiliser un accent québécois soutenu et articulé. Cet accent commence à faire partie de mon quotidien», a expliqué l’artiste.

Lévis, une ville marquante

L’actrice décrit Lévis comme une ville ayant une communauté soudée. Lorsqu’elle résidait sur le territoire lévisien, elle a fréquenté l’école secondaire Pointe-Lévy et le Cégep de Lévis. Ces deux établissements lui ont permis de faire d’importantes rencontres et expériences qui ont été clés pour sa carrière.

«En secondaire 5, j’avais un professeur d’art-études en théâtre qui m’avait beaucoup marqué. Il s’appelle Tommy Bélanger, et il m’a aidé dans mon développement en tant qu’actrice et en tant qu’humain. Sinon, une bonne professeur que j’ai eu au secondaire, c’est ma professeur de français Madeleine Gauthier. C’est elle qui m’a initié à la littérature. Je crois que pour une artiste les œuvres littéraires c’est important afin de laisser aller son imagination. Au Cégep de Lévis, j’avais fait Cégeps en spectacle et ils m’ont donné des moyens supers pour que je puisse m’épanouir en tant qu’artiste dès un très jeune âge. Je trouve ça cool d’avoir vécu dans une petite grande ville comme Lévis à mon adolescence. Je ne suis pas sûr que si j’avais été à Montréal à cet âge-là, j’aurais eu autant d’aisance à essayer des trucs», a communiqué la comédienne.

Daphnée Côté-Hallé reviendra à Québec à la fin du mois de juillet et se penchera sur ses projets personnels. Deux projets sont actuellement sous son radar, dont un qui la fera revenir à Lévis.

«J’ai une série que je développe avec une amie qui sera Web ou télé, et qui se nomme Symphonie pathétique en collaboration avec Echo Media. Je ne peux pas trop en parler, mais je vais me lancer dans l’écriture une fois que je serai à Montréal. En août, je prévois également me pencher sur un documentaire sur lequel je travaille depuis trois ans. C’est un métrage sur ma mère aussi connue comme Greluche le clown à Lévis», a conclu Daphnée Côté-Hallé.

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Un premier parc canin dans l’est de la ville

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré le 24 août, accompagné de Stephen Boutin président du Groupe CSB et des élus municipaux, le second parc canin lévisien. Celui-ci est situé à l’est de la ville dans le nouveau quartier UMANO, à l’arrière du campus de l’UQAR à Lévis.