Le premier ministre du Québec, François Legault, demande une nouvelle fois aux Québécois non vaccinés d'aller recevoir leurs doses de vaccin contre la COVID-19. CRÉDIT : ÉMILIE NADEAU

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés d’aller recevoir leurs doses afin de freiner la hausse des hospitalisations provoquées par la COVID-19 constatée au cours des dernières semaines.

«87 % des Québécois de 12 ans et plus sont allés chercher une première dose d’un vaccin contre la COVID-19. La majorité des personnes hospitalisées au cours des dernières années n’étaient pas vaccinées. Une personne adéquatement vaccinée a 30 fois moins de chance d’être hospitalisée si elle contracte la COVID-19. […] Je demande aux Québécois vaccinés d’informer avec respect des proches non vaccinés de l’importance de se faire vacciner. Ça n’a pas l’air beaucoup 13 %, mais ce sont des milliers de personnes. J’ose croire que la majorité de ces personnes n’accepterait pas de prendre la place à l’hôpital de personnes qui souffrent d’autres maladies si ces citoyens développent des complications liées à la COVID-19», a souligné M. Legault, lors d’une conférence de presse à Montréal.

Misant sur une augmentation du nombre de personnes vaccinées pour que l’augmentation des hospitalisations ne soit pas exponentielle, les dirigeants de la province estiment cependant que le réseau de la santé devra être solidifié. En effet, le gouvernement provincial a décidé que les hôpitaux devront faire face à un certain nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 au cours des prochains mois puisqu’il n’entend pas reconfiner la province.

«Notre réseau de la santé éprouve plusieurs difficultés. On a assez de lits dans le réseau pour faire face à une augmentation du nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19, mais on manque d’infirmières. […] Il va falloir apprendre à vivre avec le virus. Il va falloir accepter le risque et qu’il y ait des personnes hospitalisées en raison du virus», a illustré le premier ministre.

Du même souffle, François Legault a indiqué que son équipe évalue actuellement plusieurs options pour convaincre des infirmières à revenir dans le réseau public de santé. Pour ce faire, le gouvernement provincial songe notamment à créer un programme d’incitatifs pour convaincre des infirmières retraitées d’effectuer un retour. Également, le ministère de la Santé songe à réorganiser le travail dans le réseau de la santé, entre autres en réattribuant des tâches.

Réseau de la santé : vaccination obligatoire confirmée

Lors de la conférence de presse, Christian Dubé a également annoncé que tous les intervenants du réseau de la santé et des services sociaux, tant au public qu’au privé, devront être adéquatement vaccinés d’ici le 15 octobre prochain. Les employés qui ne se conformeront pas à cette obligation à partir du 15 octobre seront suspendus sans solde. Le ministre de la Santé que le gouvernement avait décidé d’aller de l’avant avec cette décision en suivant un avis préparé par la Santé publique.

Plus tard mardi, plusieurs syndicats représentant les travailleurs de la santé ont réagi à cette décision. Les groupes ont dénoncé les effets pervers de la mesure, estimant notamment qu'elle pourrait accentuer la pénurie de main-d'œuvre dans le réseau de la santé.

Également, à partir de cette date, les visiteurs des établissements du réseau de la santé et des services sociaux devront être adéquatement vaccinés. Lorsqu’ils entreront dans un bâtiment du réseau, ils devront présenter leur passeport vaccinal pour avoir accès à ce dernier.

Notons cependant que les patients ne seront pas concernés par ces mesures, comme les soins de santé sont un service essentiel. De plus, certaines exceptions pourraient être accordées à des visiteurs, comme des personnes qui désirent voir un proche hospitalisé en fin de vie.

Les plus lus

Incendie majeur à la Davie

Avec l'aide des sapeurs du chantier maritime, plusieurs équipes du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) sont actuellement déployées au Chantier Davie, à Lauzon, afin de combattre un important brasier qui s'est déclaré ce matin dans l'un des entrepôts de l'entreprise.

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.

Chaudière-Appalaches accueillera 26 nouveaux médecins de famille

Dans le cadre des nouveaux plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour l’année 2022, le ministère de la Santé et des Services sociaux a dévoilé que 26 postes de médecins de famille seront disponibles pour la prochaine année en Chaudière-Appalaches. Ainsi, 17 médecins nouveaux facturants et 9 médecins déjà en pratique s’ajouteront à l’effectif de la région.

Mairie de Lévis : cinq candidats en lice

Depuis le 1er octobre à 16h30, le portrait des luttes qui auront cours dans le cadre des élections municipales au Québec est connu. À Lévis, cinq candidats croiseront notamment le fer pour devenir le maire de la ville, le 7 novembre prochain.

Le Jardin Norah et Romy inauguré

C’est dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse de Québec qu’a été inauguré le jardin commémoratif de Norah et Romy Carpentier, le 6 octobre dernier. À l’image des intérêts des deux fillettes lévisiennes décédées à l’été 2020, le jardin sera un lieu d’intervention et réconfortant pour la clientèle endeuillée de Deuil-Jeunesse.

Pénurie d’infirmières : Québec prêt à investir 1 G$ dans une «petite révolution»

En compagnie de la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, le premier ministre du Québec, François Legault, a présenté, le 23 septembre, le plan gouvernemental pour s’attaquer à la pénurie d’infirmières que vit la province Québec prévoit investir jusqu’à 1 G$ pour inciter des milliers d’infirmières à travailler de nouveau da...