Sur la 1re photo : Carmen Laliberté, la petite-fille d’Onésime Laliberté, ainsi qu’Yves Turgeon, maire de Saint-Anselme, se sont vus remettre des plaques honorifiques pour les 100 ans du Joffre. Photos : Gilles Boutin

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Dignitaires et invités étaient présents à la Maison de quartier Louis-Fréchette, à Lévis, pour célébrer avec plus d’une cinquantaine de joueurs et amants du Joffre.

«Le Joffre est encore énormément joué dans la région. On organise plusieurs journées ou soirées de Joffre et les joueurs s’étendent d’Armagh dans Bellechasse jusqu’à Saint-Nicolas à Lévis en passant par Scott en Beauce», partage Jules Lacasse, organisateur de l’événement et joueur de Joffre depuis plus de 50 ans.

Le Joffre, appelé autrefois le Kaiser, a été introduit à Saint-Anselme par le soldat Onésime Laliberté qui, selon l’histoire, aurait développé ce jeu dans les tranchées. Le jeu consiste en 32 cartes où l’Allemagne (les cartes de pique), l’Angleterre (les cartes de carreau), la France (les cartes de cœur) ainsi que la Russie (les cartes de trèfles) s’affrontent. Le Joffre s’apparente à une partie de bridge ou de poker simplifiée.

«C’est un jeu simple et intense, c’est agréable à jouer. On peut y jouer à deux, trois ou quatre sans problème, c’est facile. L’engouement de ce jeu réside dans sa simplicité, mais aussi dans la complexité de ses stratégies», ajoute M. Lacasse.

Même qu’après son arrivée à Saint-Anselme, le Joffre a déjà été enseigné à l’école, se rappellent les amateurs de la région de Bellechasse. Ce jeu fait partie de l’identité de la région et comporte un historique important pour cette dernière.

«Au-delà du jeu de cartes, il y a toute une signification du fait qu’il a été joué dans les tranchées. Il y a une part d’histoire et une part de souffrance. Dans la souffrance, on a trouvé une façon d’éprouver du plaisir pour tenir le coup», a mis en lumière Andrée Kronström, conseillère municipale du district Christ-Roi.

«Le Joffre, c’est quelque chose qui nous réunit. C’est une passion qui dure depuis plusieurs années. J’ai été mise en contact avec ce jeu-là, il y a plus de 30 ans […] C’est un jeu qui perdure dans le temps, c’est quelque chose qui s’est perpétué parce qu’on a des gens qui s’occupent de faire en sorte qu’on puisse se réunir et y jouer», a rappelé Dominique Vien, députée fédérale dans la circonscription Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Un honneurpour Onésime Laliberté

Bien que son créateur soit décédé,le Joffre perdure et la descendance de M. Laliberté aussi. Au cours de la célébration, Carmen Laliberté, petite-fille d’Onésime Laliberté, était sur place et jouait également au Joffre à une table. Cette dernière s’est vue remettre un certificat ainsi qu’une plaque de reconnaissance des mains de Mme Vien. Une autre plaque honorifique a été remise au maire de Saint-Anselme, Yves Turgeon.

Au cours des années, de nombreuses éditions spéciales du Joffre ont été produites et distribuées dans la région. Sa popularité est telle qu’il est également en vente dans différents magasins à grande surface du secteur. Accompagné de Dominique Vien, Jules Lacasse a élaboré une édition toute spéciale pour ce 100e anniversaire qu’il a distribuée à tous les gens présents sur place.

Ainsi, la Maison de quartier Louis-Fréchette était remplie de plus d’une dizaine de tables où chaque personne présente jouait à ce jeu bellechassois, maintenant ancré dans les traditions, qui n’est pas prêt de mourir.

Les plus lus

Un doublé pour les Chevaliers

Malgré le départ de plusieurs joueurs clés de l’alignement en raison de leur promotion dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Chevaliers de Lévis n’ont pas été ralentis au cours de la dernière semaine d’activités et ont remporté leurs deux affrontements de la semaine face aux Élites de Jonquière et aux Estacades de Trois-Rivières, les 11 et 15 janvier derniers. La formation lévisienn...

CMHJ 2023 : un ancien Chevalier remporte de nouveau l'or avec Équipe Canada

Après avoir été l'un des artisans de la victoire du Canada lors de l'édition 2022 du tournoi mondial présenté exceptionnellement l'été dernier, Joshua Roy, un ancien joueur des Chevaliers de Lévis, faisait également partie de l'équipe canadienne qui a remporté les grands honneurs du Championnat du monde de hockey junior 2023 de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), le 5 janvier ...

Djeté fait sa place dès sa première saison en NCAA

Le receveur de passe lévisien, Dylan Djeté, entamait sa première saison avec l’équipe de football des Terriers du Wofford College, situé à Spartanburg dans l’État de la Caroline du Sud. S’il a connu un début de saison où il a dû faire ses preuves pour obtenir la confiance de son équipe, le Lévisien a été en mesure de se tailler une place importante au sein de sa formation qui évolue dans la Footba...

Tournoi atome : les équipes lévisiennes brillent

Lévis a été à l'honneur lors de la première semaine du Tournoi international atome M11 Desjardins de Lévis. Les trois finales présentées le dimanche 22 janvier ont permis à trois formations lévisiennes de remporter les grands honneurs de la compétition.

Retour de la version hivernale du tournoi atome

Après une 52e édition tenue pour une première fois au printemps en raison de la pandémie, le Tournoi international atome M11 Desjardins de Lévis sera de retour à sa formule hivernale. La 53e édition se déroulera sur trois semaines, majoritairement à l’Aréna de Lévis ainsi que pour quelques matchs à l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard de Charny, du 16 janvier au 5 février prochains. Cette année, ce sont 76 ...

Alexia Aubin : un parcours sportif rempli de succès

La hockeyeuse lévisienne, Alexia Aubin, était à l’œuvre sur la glace du Pavillon de la Jeunesse à Québec, le 17 décembre dernier, alors qu’Équipe Québec et elle affrontaient les étoiles du circuit collégial féminin D1. En effet, celle qui a remporté la médaille d’or avec Équipe Canada lors du Championnat du monde de hockey U18 l’été dernier a été sélectionnée parmi les joueuses qui représenteront ...

Une victoire et une défaite pour le retour au jeu des Chevaliers

L’équipe de hockey lévisienne de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec, les Chevaliers, était de retour au jeu depuis sa défaite en prolongation par la marque de 7 à 6 face aux Gaulois de Saint-Hyacinthe lors de la finale du Challenge CCM, le 18 décembre dernier. Les Lévisiens affrontaient coup sur coup le Rousseau-Royal de Laval-Montréal à l’Aréna de Lévis, le 7 janvier, et les Ri...

Une première édition du Pentathlon d’hiver de Saint-Étienne

Dans le cadre du Programme de soutien aux initiatives citoyennes (PSIC) lancé par la Ville de Lévis et piloté par la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis, la citoyenne de Saint-Étienne-de-Lauzon, Annie Dubois, a proposé le premier projet du programme municipal, le Pentathlon d’hiver de Saint-Étienne. En partenariat avec le 121e Groupe scout de Saint-Étienne, l’activité aura li...

Un retour attendu pour l’International pee-wee BSR

Après deux ans d’absence en raison de la pandémie de COVID-19, l’International pee-wee BSR sera de retour à l’Aréna BSR de Bernières et à l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard du 9 au 19 février. L’organisation a été en mesure d’attirer 100 équipes de hockey, dont huit de la France, deux de la Tchéquie, deux des États-Unis, deux de la Suisse, quatre du Canada à l’extérieur du Québec et 82 de la province.

Un week-end exceptionnel pour Genest

La pistarde lévisienne, Lauriane Genest, prenait part aux Championnats canadiens de cyclisme sur piste à Milton en Ontario du 6 au 8 janvier derniers. Genest a été sacrée championne et a mis la main sur trois médailles d’or ainsi qu’une médaille d’argent.