CRÉDIT : MÉLANIE LABRECQUE

Fort de la poussée du Bloc québécois dans les sondages, le candidat de la formation pour Lévis-Lotbinière, François-Noël Brault, est sûr que les électeurs de la circonscription lui accorderont leur confiance le 21 octobre. Ce dernier estime qu’il est en mesure d’offrir une alternative solide au député sortant, le conservateur Jacques Gourde.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

En entrevue, il est revenu sur plusieurs points qu’il souhaite défendre si les citoyens de la région décident de l’envoyer à la Chambre des communes.

En matière d’immigration, il espère que son parti pourra persuader le gouvernement fédéral de déléguer complètement cette compétence au Québec. «On aimerait que presque l’ensemble de notre immigration parle le français. […] On veut qu’il y ait une meilleure intégration et cela passe par la langue.»

Si les nouveaux Québécois s'expriment en français à leur arrivée, il serait par conséquent plus facile de les convaincre de venir s’établir à l'extérieur des grands centres, comme dans Lévis-Lotbinière qui a un important besoin de main-d’œuvre, a-t-il ajouté. «Aussi, on devrait encourager ceux qui sont déjà présents, qui vivent à Montréal et qui n’ont pas d’emploi, à envisager la vie en région, dans Lévis-Lotbinière par exemple.»

Agriculture

François-Noël Brault confirme qu’il défendra la gestion de l’offre. Les brèches consenties dans les derniers traités internationaux ne font qu’affaiblir, selon lui, tout un pan de l’économie québécoise. «Quand on attaque le modèle de la gestion de l’offre, on s'en prend à celui des fermes familiales au Québec.»

Il dénonce, au passage, le fait que les concessions aient toujours était faites au détriment des agriculteurs. «Pourquoi ne demande-t-on pas des concessions à l’industrie pétrolière de l’ouest ou à l’industrie automobile de l’Ontario? Je pense que finalement, l’élite anglophone du Canada choisit toujours de préserver ses industries stratégiques et que c'est toujours nous, les Québécois, qui devons faire des compromis.»

Le gouvernement devra également passer de la parole aux actes, selon lui, et compenser les pertes encourues par les agriculteurs. «On veut que ce soit effectif le plus rapidement possible et que ce ne soit pas temporaire.»

Environnement

Le candidat a réaffirmé son opposition au projet d’oléoduc proposé par le chef conservateur, Andrew Scheer, de même que son inquiétude face à l’industrie du gaz de schiste.

Dans les deux cas, le potentiel de contamination des sources d’eau est bien présent. «Dans Lotbinière, on n’a pas de centre de traitement des eaux. Alors, s’il y a une contamination de la nappe phréatique, c’est directement la source d’eau potable qui est affectée.»

Par ailleurs, il estime qu’il est important d’investir en recherche et développement en agriculture afin de mettre au point de nouvelles technologies qui limiteront les émissions de gaz à effet de serre.

Pouvoir

Même si le Bloc québécois sera un parti d’opposition au lendemain de l’élection, M. Brault croit que sa formation politique pourra avoir une influence. 

«On prévoit qu’il y aurait un gouvernement minoritaire. On veut que le Bloc ait la balance du pouvoir. Quand on est dans un contexte de balance de pouvoir, il y a un jeu de négociation avec le gouvernement. Il ne peut pas nous imposer ses démarches comme il le souhaite. À ce moment-là, on est en situation où l'on peut négocier.»

François-Noël Brault rappelle aussi que le travail d’un député est de collaborer avec les autres élus, peu importe le palier gouvernemental. En ce sens, il se dit prêt à travailler avec les maires de la MRC de Lotbinière et de Lévis ainsi qu’avec le gouvernement du Québec.

 

Les plus lus

Logement social : où sont les investissements?

Le regroupement Concertation Logement Lévis lance un cri d’alarme face à la situation du logement social et communautaire à Lévis. Ses membres s’inquiètent de l’absence de nouveaux investissements ces dernières années.

La FPMQ demande l’équité au sein des corps policiers

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FMPQ) a demandé à la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, de mettre fin à l’iniquité dans le financement des services policiers entre les corps de police municipaux et les municipalités desservies par la Sûreté du Québec (SQ), le 27 octobre dernier.

Écolivres cherche son équilibre

Depuis l’ouverture de sa seconde succursale en mars 2018 à Saint-Romuald, Écolivres rencontre des difficultés financières. Une subvention de 20 000 $ accordée par la Ville devrait permettre à l’organisme de passer le cap puisque ses activités sont en forte croissance.

Les jeunes aussi ont voté à Lévis

Même s’ils ne sont pas en âge de voter, des élèves du primaire et du secondaire ont participé à une simulation de vote dans leur école. Les jeunes pouvaient donner leur voix à l’un des candidats officiels qui se présentaient aux élections fédérales de 2019 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière.

Élections fédérales : les vainqueurs et les défaits réagissent

Les députés du Parti conservateur du Canada Steven Blaney, dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, et Jacques Gourde, dans Lévis-Lotbinière, ont remporté pour une cinquième fois consécutive leurs élections, le 21 octobre dernier.

La jeunesse consultée par le Québec

L’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, était de passage à Lévis, le 11 octobre. Première de cinq, cette consultation mènera à l’élaboration du Plan jeunesse 2021-2026 du gouvernement québécois, qui sera lancé en décembre prochain.

Conseil en bref : les commerçants de la rue Saint-Laurent peuvent demander une aide

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 28 octobre à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Melançon en veut davantage pour aider les médias

À la suite d’une visite du Journal dans le cadre de la Semaine nationale des journaux le 9 octobre, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Isabelle Melançon, a profité de l’occasion pour demander au gouvernement provincial un plan d’aide plus ambitieux pour les médias. La députée libérale de Verdun déplore notamment que Québec n’ait pas mis en place ...

Les élus municipaux ajustent leur salaire

À la suite de la mise en place d’une imposition fédérale sur l’allocation de dépenses des élus municipaux, le conseil municipal a demandé la modification de la rémunération des élus municipaux afin de compenser cette perte.