Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour freiner la propagation de la COVID-19 ainsi que d'aides pour soutenir des organismes et entreprises. CRÉDIT : ARCHIVES

L'administration Lehouillier a fait le point sur la situation de la COVID-19 dans la municipalité, lors d'une conférence de presse mardi. À cette occasion, les dirigeants de la Ville de Lévis ont notamment annoncé qu'il mettait à pied temporairement plus de 300 employés occasionnels ou saisonniers à cause de la crise.

Ces employés sont principalement ceux qui oeuvrent dans les équipements sportifs et les centres communautaires de la Ville, fermés déjà depuis un certain temps afin de freiner la propagation de la COVID-19.

Du même souffle, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé que Lévis passait en «mode services essentiels». 700 des 1 370 employés restants de la municipalité sont attitrés à cette besogne. Voici la liste des services qui sont toujours assurés par la Ville de Lévis :

- Sécurité civile;

- Service de police (et le personnel administratif nécessaire au maintien de la mission);

- Services d’incendie (et le personnel administratif nécessaire au maintien de la mission);

- Service de traitement des eaux;

- Collecte des déchets et gestion des matières résiduelles (incluant la cueillette du recyclage);

- Centrale 911;

- Service des équipements motorisés (et le personnel nécessaire au soutien des services essentiels);

- Service des travaux publics (comme le déneigement et l'entretien d’urgence);

- Cour municipale en matière criminelle;

- Transport en commun (Société de transport de Lévis);

- Service des biens immobiliers (entretien nécessaire au soutien des services essentiels et surveillance des bâtiments municipaux);

- Direction de la gestion du capital humain (santé et sécurité du travail, dotation et relations de travail);

- Direction des technologies de l’information;

- Direction des communications (pour l’information transmise aux citoyens);

- Service de la paie (d’ici le vendredi 27 mars);

- Certaines équipes nécessaires en soutien à l’offre des services essentiels.

Au niveau politique, les séances du conseil municipal prévues à l'horaire auront lieu, mais à huis clos et par visioconférence. En ce qui a trait aux conseils d'arrondissement, ils sont annulés jusqu'à nouvel ordre.

Notons également que l'écocentre de Lévis fermera ses portes à partir de demain, jusqu'au 13 avril.

Conserver une force de frappe

Quant aux 670 employés de la Ville qui ne sont pas affectés aux services essentiels, ils effectueront du télétravail (400 travailleurs) ou seront mis en disponibilité (270 travailleurs) jusqu'au 13 avril.

Principalement des cols bleus, les employés mis en disponibilité toucheront leur plein salaire tout comme les fonctionnaires en télétravail. Les travailleurs en disponibilité effectueront différentes tâches nécessaires pour la Ville tout en demeurant disponibles pour la municipalité si elle est frappée par un fort taux d'absentéisme en raison de la COVID-19.

«Par exemple, la semaine dernière, des employés en disponibilité ont effectué des appels dans le cadre de notre vaste sondage avec la Chambre de commerce pour dresser un portrait de la situation des entreprises lévisiennes. Nous voulons que ces gens assurent la relève si plusieurs employés affectés aux services essentiels tombent malades à cause du coronavirus. On ne sait pas quel scénario nous vivrons à cause de la COVID-19. Si le pire survient, nous aurons des employés disponibles pour soutenir les services essentiels», ont expliqué Gilles Lehouillier et Gaétan Drouin, coordonnateur de la sécurité civile de la Ville.

Support à Moisson Québec et aux entreprises

Lors de la conférence de presse, le premier citoyen lévisien a aussi profité de l'occasion pour annoncer que la Ville a dégagé 100 000 $ pour permettre à Moisson Québec d’assurer le maintien de l’approvisionnement alimentaire auprès des personnes et familles en situation de vulnérabilité. Concrètement, cette somme permettra,  entre autres, aux services d’entraide et au Comptoir alimentaire Le Grenier de maintenir leur mission alimentaire sur le territoire de Lévis pour les trois prochaines semaines.

Également, l'administration Lehouillier a débloqué 1 M$ pour soutenir les entreprises grâce à un nouveau programme. Gérée par Développement économique Lévis, l'initiative permettra à des entreprises d'obtenir un prêt sans intérêt, allant de 5 000 $ à 20 000 $, pour renflouer leur fonds de roulement. Le formulaire à remplir pour avoir accès à cette aide sera disponible au courantlevis.com.

«Selon les premières estimations rendues possibles grâce à notre sondage auprès de nos entreprises, on estime que les pertes financières pour 3 500 des 4 500 entreprises lévisiennes, comparativement à la même période l'an dernier, sont d'environ 450 M$. C'est pourquoi nous annonçons la création de ce programme d'aide puisque nos entreprises sont durement touchées», a souligné Gilles Lehouillier.

Dans un autre ordre d'idées, le maire a aussi indiqué que le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) modifiait sa façon de déployer ses services. Pour chaque appel, une évaluation sera faite et les policiers offriront le «service approprié», soit un déplacement policier immédiat, le dépôt d'un rapport d'événement via le système en ligne par le citoyen ou un appel téléphonique des policiers.

Enfin, Gilles Lehouillier a profité de sa tribune pour remercier les employés municipaux, les organismes communautaires, les entreprises et les citoyens pour leur travail et le respect des consignes gouvernementales.

«Le respect des consignes, ce sera le gage de notre réussite collective pour endiguer la pandémie. (...) La mobilisation, l’entraide et la solidarité font partie de l’ADN de Lévis. Nous traverserons cette épreuve avec force et résilience», a conclu le maire.

Les plus lus

Conseil en bref : nouvelles règles pour les chiens et chats en préparation

De retour en séance à huis clos à cause des restrictions sur les rassemblements mises en place par la santé publique, le conseil municipal s’est réuni le 28 septembre à distance. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

COVID-19 : François Legault justifie à nouveau les mesures

Face aux critiques visant le durcissement des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus et les nombreuses frustrations causées par les nouvelles fermetures, le premier ministre François Legault a rappelé que Québec «n’avait pas le choix».

Écoles : la CSQ demande au ministre de la Santé de sortir de sa «bulle imaginaire»

Par voie de communiqué, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations du réseau scolaire ont dénoncé, le 21 septembre, «l'incohérence des mesures, appliquées de manière disparate d'un milieu à l'autre», et l'impossibilité de maintenir les bulles de distanciation dans les écoles. Même que devant «l'aveuglement volontaire» des autorités et du ministère de l'Éducation, elles ont invité...

Conseil en bref : la Ville a pour objectif un gel de taxes

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis se sont réunis virtuellement pour une séance ordinaire du conseil municipal, le 13 octobre dernier.

Construction navale : les libéraux contreviendraient à la SNCN selon Blaney

Par voie de communiqué, Steven Blaney, député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a dénoncé «la démarche sournoise des libéraux» pour acheter un vieux brise-glace à l'étranger afin de couvrir les besoins de la Garde côtière canadienne dans les Grands Lacs, ce qui contreviendrait à la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). L'élu conservateur est plutôt d'avis qu'Ottawa devrait p...

Une aide financière pour les entreprises contraintes à fermer

Québec bonifie les aides aux entreprises dans les zones rouges, la Communauté métropolitaine de Montréal, la région de la Capitale-Nationale, à l'exception des MRC de Portneuf et de Charlevoix, ainsi que la région de la Chaudière-Appalaches, à l'exception des MRC de L'Islet, de Montmagny et des Etchemins.

Une grande femme du Québec raconte son histoire

L’ex-première ministre du Québec, Pauline Marois, a publié Pauline Marois : Au-delà du pouvoir aux éditions Québec Amérique, écrit par Elyse-Andrée Héroux, le 28 septembre dernier. Dans cet ouvrage biographique, la femme originaire de la région partage l’histoire chargée de sa vie professionnelle et personnelle. La politicienne livre au lecteur une partie importante de ce qui a forgé la nation qué...

Québec revient à la charge pour accélérer la réalisation de projets d'infrastructure

La présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration gouvernementale, Sonia LeBel, a déposé mercredi matin le projet de loi 66 (Loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure), à l'Assemblée nationale. Cette pièce législative remplace le défunt projet de loi 61, présenté ce printemps et qui avait été fortement critiqué.

Lévis reçoit plus de 12 M$ des gouvernements

Le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, s’est réjoui de l’attribution d’une aide financière de 12 522 994 $, financée à parts égales entre les gouvernements du Québec et du Canada, à la Ville de Lévis.

La FIPEQ-CSQ a lancé une grève générale illimitée

Les quelque 10 000 responsables de services de garde en milieu familial (RSG) affiliées à la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), dont fait partie plusieurs RSG du Grand Lévis, ont déclenché ce matin une grève générale illimitée.